Printer Friendly

Une perte cruelle - ALBAYANE.

Par Al Bayane *

La douleur et l'affliction sont a la mesure du choc cause par l'atroce nouvelle : notre camarade Abdelaziz Belal n'est plus.

Cette disparition nous cause une perte incommensurable, qu'on a peine a exprimer. Quels mots trouver pour rappeler, evoquer le role et l'apport multiples et si enrichissants qui furent ceux d'Abdelaziz Belal?

Pour le parti d'avant-garde revolutionnaire ; notre camarade etait un mentor en militantisme, un dirigeant precieux, qui faisait autorite par son experience, ses analyses lucides et serrees, son sens de priorites, son patriotisme inebranlable double d'un solide internationalisme.

Mais il etait ainsi la modestie meme, qu'il alliait a une gentillesse a toute epreuve. Toujours disponible pour le parti et son combat quotidien, il mettait a son service une intelligence superieure, particulierement au fait des problemes, mais ouverte sur toutes les manifestations de la vie.

Un penseur creatif

Le parti du progres et du socialisme, avec la tragique disparition du camarade Abdelaziz Belal, perd un de ses dirigeants de premier plan, un de ceux dont on est fiers de dire qu'il etait un de nos guides, depuis le jour, ou, encore [beaucoup moins que]etudiant, il avait choisi une fois pour toutes, de combattre au sein du Parti Communiste Marocain pour la cause de l'Independance nationale et de la liberation sociale.

Mais Abdelaziz Belal, etait, avant tout un militant de la science et de la connaissance. Si Aziz, comme l'appelaient avec respect et affection les milliers de jeunes etudiants qui suivirent son enseignement, ne faisait pas seulement autorite en matiere d'economie politique, il etait un penseur creatif, dont l'apport etait reconnu unanimement au Maroc et apprecie fortement a l'etranger.

Professeur a Casablanca et a Rabat, notre camarade Abdelaziz Belal avait forme toutes les generations issues de l'independance. Parallelement a son activite universitaire, il enrichissait de ses contributions novatrices colloques et seminaires, conferences et debats, ou il savait apporter le point de vue d'un chercheur attache aux theories du socialisme scientifique qu'il appliquait d'une facon vivante et fructueuse.

Presente par le PPS aux elections municipales, notre camarade avait ete choisi par les masses populaires pour sieger au conseil de la commune Casablancaise d'Ain Diab, qui l'avait elu vice-president. EC ces postes de responsabilite, il restait le meme homme profondement attache a la democratie, au bien public, a la cause populaire et la defense des citoyens.

Ceux qui le pleurent aujourd'hui avec nous sont innombrables. Car c'est le pays et le peuple, tous entiers, qui viennent de perdre, subitement et tragiquement, un des plus dignes fils du Maroc, une figure de proue de la cause patriotique et revolutionnaire, un scientifique de premier ordre, il n'y avait qu'un seul Aziz Belal, au Maroc.

Que sa femme, notre camarade Afifa, et ses deux enfants Abdelkrim et Youssef, sa mere et sa famille veuillent trouver, ici, l'expression de notre peine indicible et de notre sympathie profonde.

C'est l'editorial paru dans Al Bayane du 25 mai 1981, ecrit par feu Nadir Yata, ex-redacteur en chef, comme les nombreux editos de l'epoque non signes...

Copyright Casanet 2019. All rights reserved. Provided by SyndiGate Media Inc. ( Syndigate.info ).
COPYRIGHT 2019 SyndiGate Media Inc.
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2019 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Publication:Al Bayane (Al Dar Al Bayda', Morocco)
Date:May 30, 2019
Words:512
Previous Article:Benyounes Said: [beaucoup moins que]Abdelaziz Belal, un revolutionnaire humaniste[beaucoup plus grand que] - ALBAYANE.
Next Article:Abdelkader El Badaoui, l'infatigable - ALBAYANE.

Terms of use | Privacy policy | Copyright © 2019 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters