Printer Friendly

Un programme national de lutte recommande.

L'instauration d'un programme national de lutte contre les maladies respiratoires, notamment la broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO), est la principale recommandation de la journee d'etude, tenue hier, a Alger, sur les pathologies respiratoires. Des specialistes en maladies respiratoires ont insiste, lors de cette rencontre, sur l'interet d'etablir un programme de prise en charge de ces affections pneumologiques en vue d'un diagnostic precoce et de la lutte contre les facteurs de risque. La BPCO est une maladie chronique systemique d'origine respiratoire, atteignant les bronches. Elle se caracterise par une obstruction lente et progressive des voies aeriennes et des poumons. Les signes de la pathologie sont principalement la toux, les crachats et les difficultes respiratoires. Le Pr Salim Nafti, chef du service pneumologie au CHU Mustapha-Pacha, a indique, a l'APS, en marge de cette journee, que l'incidence de la BPCO est en augmentation en raison de la pollution atmospherique, du tabagisme, de l'utilisation du charbon dans les campagnes et des pathologies professionnelles. Il a egalement insiste sur l'importance du diagnostic precoce de cette maladie pour eviter les complications handicapantes, comme les insuffisances respiratoires. Pour ce faire, le Pr Nafti, qui est aussi president de la Societe algerienne de pneumologie, a appele a la formation continue des medecins specialistes et generalistes au diagnostic et a la prise en charge de la BPCO. Intervenant sur le meme sujet, le Pr Habib Douagui, chef du service pneumo-allergologie au CHU de Beni-Messous, a precise que cette affection des bronches touchait 10% de la population de plus de 40 ans. Il a note, dans ce sens, que la BPCO etait une maladie insidieuse car ses symptomes apparaissaient une fois les complications installees.

En vue de faciliter le diagnostic precoce, le Pr Douagui, president de la Societe algerienne et africaine d'allergologie, a plaide pour la mise a la disposition des medecins d'outils necessaires pour le diagnostic, a l'instar des spirometres (appareils de mesure du souffle). De son cote, le Pr Noureddine Zidouni, chef du service de pneumologie au CHU Beni-Messous, a souligne que 30% des motifs de consultation medicale etaient lies aux maladies respiratoires.

Copyright 2014 Horizons Provided by Syndigate.info , an Albawaba.com company
COPYRIGHT 2014 Al Bawaba (Middle East) Ltd.
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2014 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Publication:Horizons (Algiers, Algeria)
Date:May 10, 2014
Words:356
Previous Article:Pres de 140 LSP livres prochainement.
Next Article:S'inscrire dans la continuite.

Terms of use | Privacy policy | Copyright © 2021 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters |