Printer Friendly

Tunisie : Les trois [beaucoup moins que] peches originels [beaucoup plus grand que] des Tunisiens aujourd'hui, selon Ghannouchi.

" La Tunisie vit aujourd'hui de l'aumone et il y a un peu d'engouement pour le travail et le paiement des impots ", a affirme dimanche le chef du Mouvement Ennahdha.

" La Tunisie doit s'aider soi-meme et compter sur ses propres ressources avant de demander toute aide etrangere ", a-t-il affirme lors du congres regional extraordinaire du parti a Beja.

Pour Ghannouchi, l'inclusion de la Tunisie dans la liste des pays tiers a haut risque de blanchiment des capitaux et de financement du terrorisme est due principalement au retard pris dans l'acheminement des dossiers aux parties concernees dans les delais impartis.

Par ailleurs, le chef du Mouvement Ennahdha a precise que l'organisation de ce congres extraordinaire pour choisir un nouveau secretaire general regional au lieu de designer un secretaire general par interim vient reaffirmer l'attachement du Mouvement a la democratie.

Trois candidats sont en lice pour le poste de secretaire general regional du parti a Beja. Il s'agit de Mohamed Salah Boualegui, Mongi Laabidi et Hatem Massoudi.

Copyright - AFRICAN MANAGER - 2018 - All Rights Reserved Provided by SyndiGate Media Inc. ( Syndigate.info ).

COPYRIGHT 2018 SyndiGate Media Inc.
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2018 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

 
Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Publication:African Manager (French)
Date:Feb 11, 2018
Words:203
Previous Article:Tunisie : L'UGTT lance sa campagne contre la privatisation des entreprises publiques.
Next Article:Tunisie-Blanchiment d'argent : L'horrible chiffre qui n'emeut personnes !

Terms of use | Privacy policy | Copyright © 2018 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters