Printer Friendly

Tunisie : La HAICA se veut franche de toute dependance ministerielle.

La Haute autorite independante de la communication audiovisuelle (HAICA) a dit "refuser de dependre d'un ministere quels qu'en soient les motifs".

La HAICA estime que le fait de rattacher son budget au budget du ministere des Relations avec les instances constitutionnelles "confirme l'orientation du gouvernement qui constitue une atteinte aux principes fondamentaux en faveur de l'independance des instances".

Dans une declaration rendue publique vendredi, l'instance a affirme n'avoir menage aucun effort pour rationaliser la gestion des fonds mis a sa disposition, estimant que la reduction de son budget aura des consequences negatives, notamment en ce qui concerne le bon deroulement de la couverture mediatique du scrutin municipal prevu en 2018.

La HAICA ajoute que le fait qu'elle ne soit pas associee a la discussion de son budget et de se limiter a l'intervention du ministre des Relations avec les instances constitutionnelles, a empeche les deputes de prendre connaissance de ses programmes et ses projets et de reagir aux questions soulevees quant a son role et a son rendement.

Copyright - AFRICAN MANAGER - 2017 - All Rights Reserved Provided by SyndiGate Media Inc. ( Syndigate.info ).

COPYRIGHT 2017 SyndiGate Media Inc.
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2017 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Publication:African Manager (French)
Date:Nov 25, 2017
Words:197
Previous Article:Londres: Incident "termine" a Oxford Circus.
Next Article:Tunisie-Mouled : Le zgougou en abondance, les prix en fleche !

Terms of use | Privacy policy | Copyright © 2019 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters