Printer Friendly

Trois tenors ouvrent le bal.

Un programme sublime a ete concocte pour la ceremonie d'ouverture du 7e Festival international de la musique symphonique, dont le coup d'envoi sera donne aujourd'hui, au Theatre national algerien, Mahieddine-Bachtarzi, Alger. Sur scene, l'Orchestre symphonique national algerien se produira aux cotes de trois tenors, a savoir le Marocain Benabdallah Yanis, le Tunisien Lagha Hamadi et l'Egyptien Eldine Ragaa, sous la direction du maestro algerien Amine Kouider.

Trois tenors aux parcours atypiques interpreteront, en premiere partie du 7e Festival international de la musique symphonique, des morceaux de Bizet, Rossini, Puccini, Curtis, Verdi et Capua. Il s'agit du Marocain Benabdallah Yanis, le Tunisien Lagha Hammadi et de l'Egyptien Eldine Ragaa.  En seconde partie, ces memes musiciens joueront quatre pieces de Tchaikovski, la symphonie ne 4 en fa mineur, op : 36. Plus d'une cinquantaine de musiciens seront sur scene, repartis sur plusieurs instruments (violon 1, violon 2, alto, cello, contre-basse, harpe, percussions, timbales, tuba, trombone, trompette, cor, basson, clarinette, hautboise et flute). Il convient de rappeler que ce festival, qui se poursuit jusqu'au 19 du mois en cours, accueille 20 pays entre autres, l'Espagne, l'Afrique du Sud, la Russie, l'Italie, la Belgique, la France, le Mexique, l'Ukraine, l'Egypte, la Pologne, la Syrie, la Chine, l'Autriche, la Suede, la Tchequie, le Japon, les Pays-Bas et la Tunisie. Cette derniere est l'invite d'honneur de cette edition. Notons la premiere participation des Pays-Bas. Trois ensembles prestigieux se relayeront chaque soir durant sept jours, on notera, entre autres, la participation de Benabdallah Yanis (Maroc), Lagha Hamadi (Tunisie), Ragaa Eldin (Egypte), l'orchestre symphonique de Saint Petersbourg (Russie), l'orchestre Lamoureux (France), l'orchestre de chambre de la bibliotheque d'Alexandrie (Egypte), la chorale de chambre de l'Institut superieur de Syrie, l'orchestre symphonique de Chine, l'orchestre de chambre du Theatre national de Prague (Tchequie), la quintette de [beaucoup moins que] Sinfonietta [beaucoup plus grand que] du Japon, l'orchestre symphonique tunisien- Les ferus de la musique symphonique pourront se delecter des passages de musiciens venus de differents pays. Le programme comprend egalement des conferences qui seront donnees par des musiciens d'Algerie et d'autres pays participants. Les conferences traiteront, notamment, des modes de la musique universelle, de son histoire. Des masters class sont en outre prevus au profit des eleves des Instituts nationaux de musique, au siege de l'Institut national superieur de musique (INSM). L'Orchestre symphonique national a deja popularise et fidelise de larges couches de la population algerienne. Pour cela, il a multiplie les concerts dans la capitale et des tournees dans l'Algerie profonde. Ce festival, c'est aussi le rapprochement des differentes institutions œuvrant dans le domaine musical, le cote theorique du festival avec ses conferences et ses masters class y contribuera. Pour rappel, la revalorisation du patrimoine musical national sous sa forme symphonique et la diffusion de la musique universelle a travers tout le territoire national representent la mission principale de l'Orchestre symphonique national. Samira Sidhoum

Copyright 2015 Horizons Provided by SyndiGate Media Inc. ( Syndigate.info ).

COPYRIGHT 2015 SyndiGate Media Inc.
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2015 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Publication:Horizons (Algiers, Algeria)
Date:Sep 11, 2015
Words:486
Previous Article:[beaucoup moins que]Je suis tres content d'etre en Algerie.
Next Article:[beaucoup moins que]Les trois tenors, les trois mousquetaires[beaucoup plus grand que].
Topics:

Terms of use | Privacy policy | Copyright © 2019 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters