Printer Friendly

Toulouse, l'avion et la ville, de Guy Jalabert et Jean-Marc Zuliani, Toulouse.

Toulouse, l'avion et la ville, de Guy Jalabert et Jean-Marc Zuliani, Toulouse (collection Aviation), Editions Privat, 349 p.

L'aeronautique est le plus important secteur economique a Toulouse, dont le destin est, depuis pres d'un siecle, en grande partie lie a ce secteur. Aujourd'hui, Toulouse est consideree sur l'echiquier mondial comme l'un des grands centres mondiaux de l'aeronautique au meme titre que Seattle, Hambourg et Montreal. Compose de quatre parties, l'ouvrage de geographie economique << Toulouse, l'avion et la ville >> de Guy Jalabert et Jean-Marc Zuliani, deux professeurs et chercheurs a l'Universite Toulouse 2- Le Mirail, s'interroge sur cette relation entre Toulouse et les activites aeronautique, depuis ses debuts en 1917 avec Latecoere jusqu'aux derniers avions d'Airbus, et nous presente les effets de ces activites sur le developpement urbain, social et economique de Toulouse.

Dans la premiere partie, Jalabert et Zuliani analysent l'evolution historique de ce secteur a Toulouse. Entre les premiers appareils sortis des ateliers de Latecoere en 1917 et les derniers avions d'Airbus le A350 et le A380, en passant par Caravelle et Concorde, ils nous livrent une lecture historique interessante afin de comprendre l'accumulation de savoirs et savoir-faires qui ont fait de Toulouse aujourd'hui la capitale europeenne de l'aeronautique notamment a travers l'evolution des principales entreprises qui ont ete a l'origine du groupe EADS. Dans cette partie, on voit aussi les effets de l'aeronautique sur le cadre urbain toulousain et le changement de son statut d'tme ville de region a une metropole regionale. En effet, parallelement a l'evolution de l'aeronautique, a partir des annees 1950, Toulouse a connu une serie de transformations urbaines ou interf'erent politiques nationales de modernisation industrielle et d'amenagement du territoire et dynamique des acteurs locaux. L'importance de l'aeronautique a Toulouse a joue un role important dans les decisions de delocaliser de plusieurs activites de R&D parisiennes, ce qui a renforce le pole toulousain. En plus du role important de l'Etat central, les auteurs insistent aussi sur le role crucial des acteurs locaux dans ces politiques de decentralisation, d'ou l'emergence d'une gouvernance territoriale locale.

Dans la deuxieme partie, les deux auteurs nous presentent la structure du systeme productif de l'aeronautique toulousain a savoir l'ensemble des activites industrielles et de services integres dans ce secteur. Le premier point traite dans cette partie est l'evolution des rapports d'Airbus avec ses multiples partenaires et sous-traitants locaux et regionaux. Comme dans les autres villes de l'aeronautique, l'organisation de la chaine d'approvisionnement de l'aeronautique toulousain a connu certains changements au cours des dernieres annees. Airbus tend a limiter ses activites a la conception, l'assemblage final et la commercialisation des appareils et etre de plus en plus l'architecte du produit final et integrateur de toutes ses composantes technologiques. La realisation des autres aspects des projets est dorenavant confiee a des partenaires appeles a partager les risques techniques et financiers avec Airbus, les systemiers. En plus des entreprises qui travaillent directement dans l'aeronautique, a Toulouse, plusieurs entreprises du secteur de l'informatique travaillent aussi dans ce secteur. L'aeronautique est un grand consommateur de solutions logicielles et d'expertises informatiques, notamment avec la fabrication de systemes embarques. Ils analysent aussi les rapports entre l'industrie et le systeme de R&D regional, juge comme le plus important soutien local a l'industrie. A la fin de cette partie, les deux auteurs nous rappellent l'importance du soutien des pouvoirs publics, notamment par les instances regionales.

Dans la troisieme partie intitulee << des hommes pour produire >>, les auteurs analysent ce qui constitue un des plus importants points d'ancrage de l'aeronautique au territoire Toulousain, le capital humain, son evolution et ses caracteristiques socioprofessionnelles. Ils nous livrent des informations interessantes sur la geographie humaine de l'aeronautique toulousaine : origine du personnel et sa repartition geographique. On y decouvre, une analyse historique interessante sur l'evolution et l'adaptation du systeme de formation local a Toulouse aux besoins de l'industrie.

Le livre se poursuit, dans une quatrieme partie, avec une synthese de la relation entre l'aeronautique et Toulouse. Surnommee << Airbus-ville >>, l'aeronautique occupe une place importante dans la societe locale et la vie quotidienne des toulousains. En termes d'amenagement urbain et des infrastructures, tels les amenagements logistiques pour le A380 et le site Aeroconstellation, l'aeronautique a fortement change le visage de Toulouse, notamment l'ouest de la ville ou se localisent la majeure partie des etablissements. L'aeronautique a influence aussi les infi'astructures toulousaines en termes de transport comme avec le projet du tramway Beauzelle-Arenes et le cadre bati avec les nombreux projets immobiliers autour de l'aeroport. Mais les auteurs avouent que dans cette relation entre Toulouse et l'aeronautique il y a une partie qui releve du mythe reliant l'identite meme de la ville aux activites aeronautiques. << Pour ne pas s'enfermer dans le localisme >>, les auteurs cloturent cette partie par une comparaison avec les deux autres grandes villes de l'aeronautique, Hambourg et Seattle, auxquelles on refere habituellement Toulouse. En se basant sur plusieurs statistiques, nombre d'emplois dans l'aeronautique, nombre de population totale, aide publics, etc. ils soutiennent que l'ecart est considerable entre Toulouse et Seattle et Toulouse et Hambourg.

A titre de conclusion, les auteurs se questionnent sur l'avenir de ce secteur, des grandes installations et des milliers d'emplois directs et indirects. L'ancrage de ce secteur a Toulouse est menace par la mondialisation et les delocalisations. Ils insistent ainsi sur l'importance de diversifier l'economie Toulousaine trop dependante de l'aeronautique.

Malgre le caractere assez pointu du theme traite, il nous parait important de souligner l'important exercice de vulgarisation realise dans cet ouvrage, cet exercice etant soutenu avec les schemas, les cartes et les definitions des differentes parties de l'avion et les differents aspects de l'aeronautique. On lira avec grand interet cet ouvrage qui contribue a enrichir notre comprehension la relation entre Toulouse et l'aeronautique et surtout a demystifier ce secteur. Il serait interessant que les decideurs locaux et les entreprises sachent profiter de son riche contenu, et l'ouvrage interessera aussi tous les chercheurs et etudiants s'interessant aux grappes industrielles de l'aeronautique, a Montreal comme a Toulouse.

Tarek ben Hassen

Doctorant en etudes urbaines

Universite du Quebec a Montreal
COPYRIGHT 2009 Canadian Journal of Regional Science
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2009 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Author:ben Hassen, Tarek
Publication:Canadian Journal of Regional Science
Date:Sep 22, 2009
Words:998
Previous Article:Road transport in Senegal: the challenge of managing road transport stations/Le transport routier au Senegal : problematique de la gestion des gares...

Terms of use | Privacy policy | Copyright © 2019 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters