Printer Friendly

Timide participation a la cloture de la 1ere phase des Legislatives.

Summary: A la grande deception des candidats et des autorites, les Egyptiens ont timidement afflue aux bureaux de vote au second tour de la premiere phase des Legislatives.

Des vehicules munis de haut-parleurs de passage devant les bureaux de vote exhortaient les habitants a se rendre aux urnes pour completer un processus democratique percu comme "inacheve" par certains. L'abstention de beaucoup d'Egyptiens de participer au scrutin de ballottage est renvoyee a deux raisons principales: l'amende estimee a 500 LE ne s'averant pas constitutionnelle, selon l'avis de quelques experts parus sur des chaEnes televisees, alors la ceux qui redoutaient une somme quasi grande ont prefere rester chez eux. Deuxieme raison, la liste des candidats independants s'est remarquablement retrecie. La concurrence est alors limitee a quatre ou deux candidats. Les partisans des autres postulants ne se sont pas rendus aux urnes. Est-ce vrai que les Egyptiens ont-ils vite perdu patience ? L'espoir n'est pas encore dissipe. Neuf gouvernorats sur 27 sont seuls concernes par cette premiere phase.

Nullite du vote a Sahel Par ailleurs, la Haute Cour administrative a confirme lundi le jugement rendu par le tribunal administratif stipulant la nullite des bulletins de vote dans la premiere circonscription du Caire "El-Sahel". La Cour a egalement rejete les recours presentes par les candidats du parti "Liberte et Justice" que la Haute Commission electorale avait soutenus. Le president de la Haute Commission judiciaire des elections, Abdel Moez Ibrahim, avait annonce la poursuite du second tour de la premiere phase des Legislatives dans les comites controverses.

Dans une conference de presse tenue au siege de l'Organisme general de l'information (OGI), M. Abdel Moez a declare que la Haute Commission Electorale (HCE) avait decide la poursuite des elections dans ces circonscriptions y compris le depouillement des voix. Il a affirme que les resultats de ces circonscriptions ne seraient annonces qu'apres la decision du tribunal administratif concernant les contentieux deposes contre ces comites electoraux.

El Baradei decu Les Egyptiens qui ont massivement vote pour les islamistes aux legislatives seront obliges de constater, si ces derniers dirigent le pays, qu'on ne peut gouverner avec de simples slogans, a affirme Mohamed El Baradei, candidat declare a la presidentielle.

"Laissez (les islamistes) gouverner et qu'ils aient leurs chances, les gens decouvriront que les slogans ne suffisent pas", a affirme M. El-Baradei, l'une des figures politiques du camp liberal en Egypte, dans une interview au quotidien independant Al Chourouq d'hier.

Copyright Eltahir House 2011

Provided by Syndigate.info an Albawaba.com company
COPYRIGHT 2011 Al Bawaba (Middle East) Ltd.
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2011 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Publication:Le Progres Egyptien (Cairo, Egypt)
Date:Dec 7, 2011
Words:411
Previous Article:Nouveaux projets de prospection petroliere.
Next Article:Le cabinet Ganzouri enfin au complet !

Terms of use | Privacy policy | Copyright © 2021 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters