Printer Friendly

The Creation of a Scientific Network to Develop Interdiciplinarity: The Example of the Network "Evaluation Formation Emploi"/La creation d'un reseau scientifique pour developper L'interdisciplinarite: L'exemple Du Reseau "Evaluation Formation Emploi".

Chacun s'accorde assez vite sur l'interet scientifique de l'interdisciplinarite, notamment dans l'etude du politique, mais les realisations effectives sont finalement rares tant les obstacles a depasser sont nombreux (1). Nous nous proposons de rendre compte de notre experience singuliere de la creation d'un reseau de recherche constitue de chercheurs issus de differentes disciplines en sciences humaines et sociales: le reseau "Evaluation Formation Emploi", dorenavant EFE. Veritable << chantier >>, la construction d'un reseau interdisciplinaire repose sur un apprentissage collectif qui demande du temps et de la disponibilite de la part des chercheurs engages dans l'aventure. Il necessite de s'accorder sur un objet commun de recherche, lequel va evoluer au fur et a mesure de l'interconnaissance des disciplines entre elles et de leur specificite dans l'apprehension de l'objet.

L'objet de la recherche est celui des "Relations entre Formations et Emplois" (RFE) et de leur evaluation par les politiques publiques. Les RFE peuvent se definir comme toutes les formes de liens que l'on peut etablir entre les acquis issus des experiences de formation initiale ou continue, sous statut scolaire ou par alternance, et les situations de travail. Les RFE renvoient donc aussi bien a la professionnalisation des formations et des 1 individus, au developpement de l'employabilite au sein des situations de formation et de travail ou encore aux representations plus subjectives que se font les apprenants du travail et de leur avenir professionnel. L'analyse de ces RFE est au centre des politiques publiques de formation et de leur evaluation.

Notre objet de recherche s'inscrit ainsi a la fois dans le champ des Relations entre Formations et Emplois et dans celui de l'Evaluation des Politiques Publiques. Si l'approche pluridisciplinaire d'un tel objet peut sembler aller de soi, sa mise en oeuvre dans une perspective interdisciplinaire n'en est pas moins complexe.

Notre propos s'articulera autour de trois questions: 1) Comment se cree un reseau interdisciplinaire? 2) Comment problematiser un objet qui se veut interdisciplinaire? 3) Quels sont les effets des connaissances produites?

1- La creation d'un reseau interdisciplinaire: entre opportunites et contraintes

1.1. Comment fait-on reseau? Par curiosite scientifique et opportunite institutionnelle

Le reseau Evaluation Formation Emploi est ne de la rencontre entre une question scientifique--que veut dire evaluer une politique de formation via le marche du travail et quels retours en attendre pour la decision politique?--et la reponse a l'appel a projet << blanc >> de la Maison des Sciences Humaines et Sociales de Toulouse (MSHS-T) en 2011. Si la question initiale etait formulee par des chercheurs en Economie, l'interet de l'appel a projet residait dans la necessite d'ouvrir la reflexion a plusieurs disciplines et institutions. La construction du collectif de recherche s'est faite de maniere incrementale et par cooptation. Deux chercheurs en sociologie et en psychologie sociale du travail et des organisations, investis dans le champ des RFE et appartenant a deux autres universites toulousaines, ont ete invites a apporter leur contribution a l'analyse de ce questionnement. La validation du projet par la MSHS-T a permis l'organisation d'une premiere journee d'etudes, ouverte a tous les chercheurs en sciences sociales interesses par la question posee (2). Cette premiere etape a confirme l'interet et la pertinence d'un questionnement traitant simultanement devaluation, de Formation et d'Emploi dans l'espace pluridisciplinaire. Dans sa reponse a l'appel a projet (MSHS-T) suivant, en 2012, le collectif integre trois nouveaux chercheurs toulousains issus des sciences de l'education et de la sociologie de l'action publique. Il organise un deuxieme seminaire autour d'une question reformulee de maniere moins economique: quelle est la pertinence des analyses du travail et de l'emploi dans l'evaluation des politiques de formations? (3) Le collectif toulousain, compose de neuf chercheurs, devient le Conseil Scientifique d'un reseau informel intitule << Reseau Evaluation Formation Emploi >> et constitue de tous les chercheurs ayant participe aux deux journees organisees. 11 a mission d'assurer le developpement et l'animation dudit reseau. La mise en place de ce Conseil Scientifique stabilise et formalise l'activite du collectif en lui donnant une visibilite nationale a partir d'un ancrage local. Elle temoigne de la volonte du reseau de perenniser ses activites, notamment via l'organisation de nouveaux seminaires fin 2013 (4) et debut 2017 (5), dont les contenus vont evoluer (cf point 2). Ce conseil devient ainsi un espace de dialogue et d'echanges entre chercheurs issus de differentes disciplines qui vont problematiser leur demarche << chemin faisant >>. Si ce conseil a permis d'avancer sur l'objet commun, il est regulierement confronte a la difficulte de trouver les soutiens financiers necessaires a l'organisation de nouvelles manifestations et au developpement de projets de recherche plus ambitieux.

1.2. Comment passer de la pluridisciplinarite a l'interdisciplinarite? Par le travail collectif

Les definitions de l'interdisciplinarite tentent le plus souvent de la cerner en l'opposant aux concepts connexes de pluridisciplinarite et de transdisciplinarite tel que l'a propose Piaget en (1972). L'idee principale est que l'interdisciplinarite repose sur un echange et meme une collaboration entre disciplines autour d'un objet commun de recherche dans la perspective d'une articulation des disciplines entre elles voire d'une << interaction proprement dite, c'est-a-dire une certaine reciprocite dans les echanges, telle qu'il y ait au total un enrichissement mutuel >> (6). Cette reciprocite doit permettre de << decrire, analyser et comprendre la complexite d'un objet d'etude commun >> (7) *. L'interdisciplinarite repose egalement sur l'idee de complementarite entre les disciplines (8) pour les << besoins de l'explication >> (9). L'interdisciplinarite vise ainsi a mieux comprendre la complexite, les enjeux, la contextualisation de l'objet etudie. Elle s'inscrit naturellement dans une approche plus constructiviste que positiviste ou normative qui s'attacherait surtout a mettre en evidence des faits correspondants a une theorie << unifiee >> qui reste difficile a etablir.

C'est bien dans cette perspective interdisciplinaire que s'est inscrit le reseau EFE. L'organisation des quatre seminaires consecutifs s'est faite dans un cadre pluridisciplinaire puisqu'il s'agissait de faire appel a la communaute scientifique impliquee dans l'objet EFE, mais avec une volonte affichee et programmee de faire dialoguer les disciplines entre elles. Exposes disciplinaires et dialogues entre disciplines se sont succedes afin que chacun puisse apprecier les positions specifiques de chaque discipline et prendre conscience de leur relativite. Des chercheurs investis sur un aspect de l'EFE ont ete invites a exposer leur point de vue disciplinaire rapporte et discute ensuite par des binomes de chercheurs de disciplines differentes. Chaque seminaire a lui-meme fait l'objet par ses organisateurs d'une << evaluation >>, a la fois de sa programmation et de son objet. Cette experience progressive de l'exercice interdisciplinaire a permis de faire evoluer l'objet d'etude (cf. paragraphe 2).

1.3. Que produire et comment valoriser les travaux interdisciplinaires?

La question de la production d'un collectif interdisciplinaire et de la valorisation de ses travaux est importante sinon essentielle. La production est la trace d'une elaboration collective qui institue le reseau dans une historicite et acte de la progression de sa reflexion. A ce jour, le reseau EFE a produit deux recueils de texte (10) et deux ouvrages (11). Les recueils, bien qu'offrant une diversite de regards qui fait sens sur l'objet EFE, relevent plus de la juxtaposition disciplinaire que d'une reflexion interdisciplinaire sur l'articulation entre les termes evaluation formation et emploi. Sans prejuger des connaissances produites (cf. paragraphe 3), on peut s'interroger sur le niveau d'interdisciplinarite de ce type de production.

L'ouvrage collectif de 2014, intitule "EFE: un chantier pluridisciplinaire", a tente de franchir un pas. Le terme de chantier pluridisciplinaire entendait en effet temoigner d'un processus interdisciplinaire en cours qui associe discours disciplinaires, dialogues entre disciplines et reflexions communes. Ce processus a ete analyse de l'interieur par un des contributeurs de l'ouvrage (12). Selon cet auteur, l'analyse du travail realise par un collectif pluridisciplinaire permet de reveler differentes figures de "l'interdisciplinarite en actes" (ibid., p. 252): simple affichage a travers la contextualisation d'un objet de recherche, ouverture disciplinaire et positionnement face a une revue de questions interdisciplinaires, travail sur un objet frontiere ou encore inscription dans une "discipline interdisciplinaire" (didactique, praxeologie ...). Ces differentes figures se definissent selon le niveau d'integration plus ou moins importante de la contrainte d'interdisciplinarite par rapport a celle de disciplinarite auxquelles sont soumis les chercheurs qui doivent publier leurs travaux de recherche. Face a cette contrainte, Terrai montre que les chercheurs du reseau EFE se sont << fraye un chemin >> entre ces figures qui s'apparentent au travail sur un objet frontiere (13). C'est a dire que les echanges disciplinaires (14) se sont voulus a la fois rigoureux et prudents, temoignant d'une certaine comprehension de l'autre point de vue tout en puisant leur legitimite dans leur discipline scientifique (15). L'ouvrage de 2018 tente un autre pas. Les auteur.e.s, souvent membres du reseau EFE depuis plusieurs annees, etaient invite.e.s a repondre a la question: la professionnalisation ignore-t-elle l'employabilite? Ce faisant, les cinq contributions tentent de degager les enjeux inherents a ces notions et les recoupements eventuels auxquels elles pouvaient donner lieu au sein de leur propre discipline, voire de disciplines differentes. Ce questionnement sur les relations qui existent ou non entre professionnalisation et employabilite s'appuie sur des etudes empiriques, eventuellement conduites par le passe et revisitees. L'interdisciplinarite ne se manifeste plus dans des textes bi-disciplinaires mais plutot dans la facon dont chaque chercheur, fort de 9 ans d'echanges interdisciplinaires, rend compte de la specificite de sa propre discipline.

Le pont << ose >> par les chercheurs du reseau EFE--pour reprendre le terme du colloque IDEP 2015--est finalement un travail a la frontiere des disciplines mais loin d'un simple affichage, ce qui n'est pas sans risques sur sa valorisation (16). En effet, si l'interdisciplinarite est valorisee tant sur le plan du debat scientifique que dans les incitations politiques actuelles, il demeure neanmoins une forte ambiguite quant a sa valorisation au moment de l'evaluation de l'activite scientifique des laboratoires. Cette reconnaissance se fait essentiellement a travers des publications de rang A dont les criteres sont tres specifiques selon les sections disciplinaires. Les ouvrages collectifs constituent alors un des rares moyens pour valoriser une activite scientifique de ce type.

2. De la complexite a construire un objet de recherche commun: passer de la relation formation-emploi a son evaluation interdisciplinaire

La relation formation-emploi, parce qu'elle releve de questionnements sociaux multiples, est pluridisciplinaire, voire hyper-pluridisciplinaire. C'est d'ailleurs une des ambitions du CEREQ (17) que de l'etudier dans toutes ses dimensions et faire exister cet objet en tant que champ de recherche appliquee ouvert a differentes disciplines (18). Differents travaux sur ce theme pointent la pluralite de sens des relations liant formation et emploi, l'eventail de leur interpretation faisant apparaitre la necessite d'articuler differentes approches disciplinaires (19,20). La problematique de la pluri ou de l'interdisciplinarite reste cependant absente sauf a evoquer l'interet de la diversite des eclairages pour mieux comprendre ces relations et faire bouger les representations. Le raisonnement est sensiblement le meme lorsque l'on s'interesse a la notion d'evaluation qui fait sens de maniere tres differente selon que l'on se place du point de vue de l'analyse des politiques publiques de formation et d'emploi ou des dispositifs, cursus ou pratiques de formation. Pourtant, cette pluralite de sens, evidente pour comprendre la relation formation-emploi et les enjeux de son evaluation, n'a pas fait--ou quasiment pas fait--l'objet de productions scientifiques qui depassent reellement les frontieres disciplinaires.

2.1. Susciter le debat, oser la confrontation

Cependant, la problematisation commune d'un tel objet ne va pas de soi. Les trois termes mis en lien Evaluation-Formation-Emploi sont eminemment polysemiques et renvoient a des questionnements specifiques aux disciplines (voire aux sous-disciplines) tant du point de vue theorique que methodologique. Les notions de mesures, d'acteurs, de valeurs ou de modeles sont au coeur de l'evaluation des RFE. Pour autant elles ne sont pas consubstantielles aux disciplines, pas plus que celles d'emploi, de travail, de marche, d'employabilite, de competences ou d'intervention publique. Ces notions peuvent constituer les points aveugles de conceptions disciplinaires de l'evaluation. De maniere schematique, la cesure est operee entre perspective exogene (l'emploi est le resultat de l'evaluation de la formation) et perspective endogene (l'emploi participe de l'evaluation a travers les points de vue et attentes des acteurs). De cette juxtaposition des postures propre aux demarches pluridisciplinaires a pu surgir un objet complexe, multiforme qu'aucun.e chercheur.e n'etait en mesure de s'approprier dans sa totalite, temoignage s'il en faut de l'incapacite des disciplines a disposer d'un pouvoir d'explication global (21). C'est cette complexite qui a amene le reseau EFE a engager un travail d'articulation des points de vue disciplinaires au risque d'une pluridisciplinarite << molle >> ou << naive >>.

De maniere quasi-intuitive, l'organisation de seminaires a initie une pratique d'echanges disciplinaires visant a relativiser les regards et capitaliser des acquis (22). L'elaboration de questions transversales communes a debouche dans un premier temps sur des questions essentiellement epistemologiques interrogeant aussi bien les valeurs dont le choix d'une demarche evaluative rend compte ou pas, les liens etablis entre les methodes (quantitatives/ qualitatives), les resultats obtenus et la valeur du jugement qu'ils autorisent, que la pertinence des resultats pour la recommandation politique. Ces temps de rencontre ont ete essentiels pour amorcer un processus d'acculturation entre disciplines. Ils ont permis que s'etablissent de veritables echanges entre chercheur.e.s., prealables a une production interdisciplinaire stricto sensu (cf. point 3).

2.2. Rendre possible le dialogue entre les disciplines: deconstruire et reconstruire l'objet de recherche

Sortir de la juxtaposition des savoirs pour aller vers l'interdisciplinarite requiert deux conditions: la mise en dialogue des disciplines (23) et la co-construction d'un protocole de recherche faisant sens pour toutes les disciplines (24).

La premiere condition a eu tres vite des consequences sur la definition meme de l'objet de recherche du reseau. L'elargissement disciplinaire a deplace le curseur initialement retenu pour analyser les rapports evaluation-formation-emploi. Si l'emploi et le marche du travail sont restes les angles d'approche retenus pour interroger le sens des demarches d'evaluation des politiques de formation, le reseau s'est accorde sur l'idee que c'est l'ensemble du processus de formation qui devrait etre interroge. Le perimetre de l'objet << formation-emploi >> s'est elargi aux questions de competences, d'employabilite, de professionnalisation, de curricula, de representations du travail et de projet professionnel, mais egalement au bien-fonde des attentes des acteurs economiques. Cet elargissement qui confine a l'eclatement du theme est apparu comme un temps necessaire de la confrontation pluridisciplinaire parce qu'il donne sens au travail collectif.

Cette etape a en effet ete destabilisante pour le collectif et retrospectivement, on comprend mieux la deuxieme condition posee par Darbellay: co-construction d'un protocole de recherche avec choix d'un terrain commun. C'est pour y repondre que les themes de l'evaluation de la professionnalisation puis de celui l'employabilite dans l'enseignement superieur ont emerge. Quelle que soit l'approche disciplinaire, la professionnalisation des formations renvoie a deux dimensions fondamentales: d'une part, le developpement des competences des etudiants via une diversite de situations de professionnalisation (stages, modules d'aide a l'insertion professionnelle et a la construction du projet professionnel) et, d'autre part, la construction de cursus de formation etroitement articules a la problematique de l'insertion professionnelle. Si la mise en oeuvre de l'evaluation de ces formes de professionnalisation est plurielle, elle offre aussi un espace de dialogue pour articuler differents points de vue. La construction d'un protocole commun a donc debute par l'organisation des troisiemes journees d'etudes qui ont, effectivement, mis en exergue la diversite des approches qui lient evaluation et professionnalisation (25).

Pour avancer dans l'articulation des approches disciplinaires et tendre vers plus d'interdisciplinarite, il nous faudrait idealement developper des recherches a partir d'un travail empirique et methodologique conjoint. C'est dans cette perspective que les auteur.e.s de l'ouvrage de 2018 ont repris des etudes empiriques de differentes disciplines pour repenser la relation formation emploi au prisme des notions de professionnalisation et d'employabilite.

3. Qu'est-ce que l'evaluation de la relation formation-emploi gagne a mobiliser l'interdisciplinarite?

Le developpement institutionnel de l'evaluation a ouvert des debats recurrents sur les demarches, les methodes et la validite des resultats obtenus pour eclairer la decision publique. Assimilee a une science economique et administrative de la mesure, elle se situe aujourd'hui au carrefour de nombreuses sciences sociales et humaines sans pour autant constituer une discipline en soi (26). Si les debats sont loin d'etre tranches, la demarche evaluative constitue une matrice pour l'interdisciplinarite soit parce que cette derniere permet d'obtenir des resultats de meilleure qualite (27), soit parce qu'elle peut etre source de creativite (28). Si l'on peut poser que l'interdisciplinarite est constitutive de l'evaluation, elle complexifie egalement le << rendu >> vers le politique.

3.1. Relativiser les points de vue, deconstruire les paradigmes

Toute realite sociale est necessairement complexe et aucune discipline ne peut se prevaloir d'une capacite d'explication totale (29). La limite, inherente au decoupage que font les domaines scientifiques pour expliquer un objet complexe peut-elle etre depassee dans le cadre d'une demarche evaluative? Les formulations critiques sur la production des connaissances evaluatives montrent que les evaluateurs n'echappent pas a des attendus disciplinaires et methodologiques.

Lors des differents echanges au sein du reseau EFE, la question << qu'est-ce qu'on evalue? >> s'est plusieurs fois posee. Chaque discipline est en mesure de produire des resultats a partir de ses presupposes theoriques, de ses methodes et du choix de ses indicateurs. La confrontation des resultats et leur interpretation selon une grille de lecture commune constituent un des principaux ecueils auxquels nous nous sommes heurtes. Les regards croises ont montre les ponts possibles mais aussi pose les inconciliables comme lorsque l'emploi, concept central de l'approche economique, ne trouve pas sa place en sciences de l'education. Au sein du groupe de travail, l'absence de construction en commun de materiaux empiriques a certainement permis d'eviter la confrontation critique entre les modes de production des resultats. Ce point a son importance des lors que l'on admet que les disciplines sont aussi des champs de pouvoir (30). Ainsi, les echanges ont mis a jour la tension entre des visions epistemologiquement incompatibles au sein ou entre les disciplines. Ils ont egalement laisse affleurer le traitement asymetrique des disciplines et leur hierarchie implicite (31), miroir des debats sur l'hegemonie des approches economiques et leur plus grande legitimite pour les decideurs publics (32). Le travail realise a effectivement permis de prendre conscience de la preponderance pour ne pas dire la dominance des approches economiques de l'evaluation formation emploi: << s'interesser a l'EFE conduit-il fatalement a economiciser le debat au detriment de ses aspects ethiques et sociaux? Les valeurs n'ont pourtant << pas de prix >> et elles renvoient a ce qui est considere comme juste et legitime et non forcement a ce qui est efficace >> (33).

3.2. Enrichir mais aussi rendre plus complexe la decision publique

Nous n'insisterons jamais assez sur la richesse de la rencontre et du debat pluridisciplinaire. Le regard reflexif que nous avons porte sur cette << mise en mouvement >> des disciplines autour des questions d'evaluation de la relation formation-emploi et la prise de connaissance de modeles mettant en avant des categories d'analyse differentes permettent a chaque chercheur.e de mettre en exergue la specificite de ses eclairages. A titre d'exemple, la participation des Sciences de l'Education, pour qui l'emploi constitue un point quasi aveugle de l'evaluation des formations, a permis au collectif de prendre conscience que l'evaluation des formations etait bien souvent reduite a ses effets mesures sur le marche du travail. Bien que necessaire, cette << economisation >> de l'evaluation des formations doit etre enrichie par des d'approches plus anthropologiques des formations (la pedagogie des competences, les attentes des formes ...) ou plus psychologiques, prenant en compte le point de vue des acteurs. On le voit, le dialogue entre disciplines repose sur une dialectique qui permet a la fois l'enrichissement des connaissances et la mise en exergue des inconciliables et des limites inherents a ce dialogue.

La confrontation entre disciplines oblige aussi les chercheurs a politiser leurs echanges et a interroger le lien qu'entretient leur discipline avec la demande sociale, ici la construction des politiques de formation. Notre reflexion scientifique a ainsi mis a jour une forme de politisation de la science qui a d'ailleurs conduit a une certaine prudence dans l'engagement des differents chercheurs (34). Au sein du reseau, les echanges se sont accompagnes d'un questionnement sur l'utilite sociale des connaissances produites (35). La dimension proprement politique de ces interrogations tient au regard critique que l'on peut poser sur la maniere de definir ce qui fait ou pas--probleme dans les spheres educative et economique ainsi que dans l'evaluation de leur mise en lien. Evaluer est en soi une demarche de rationalisation qui procede par une reduction des problemes pour rendre intelligibles des realites socio-politiques complexes. La prise de decision politique s'en trouve simplifiee mais les choix methodologiques peuvent aussi ignorer les enjeux democratiques de la production d'une connaissance experte. C'est rappeler ici qu'au-dela du debat entre les disciplines, le champ de l'evaluation est lui-meme soumis a des jeux de pouvoir et a la realite du travail politique. Evaluer le lien formation-emploi n'echappe pas a des formes possibles d'instrumentalisation des lors que la demarche entre dans les logiques strategiques des decideurs politiques.

Conclusion

Un acquis de notre experience est que l'interdisciplinarite resulte d'une construction collective qui s'inscrit inevitablement dans la duree.

C'est la condition necessaire pour que se mette en place une organisation (comite scientifique, manifestations scientifiques, publications collectives, recherche de financement) capable de mobiliser les chercheurs et de soutenir leur implication. C'est egalement la condition pour que se construise un objet de recherche porteur de comprehension et d'innovation, et diminuer le risque de limiter les echanges a une simple pluridisciplinarite par juxtaposition de points de vue. L'interdisciplinarite ne peut naitre que d'un travail specifique qui constitue une veritable valeur ajoutee aux echanges pluridisciplinaires. Ces questions d'organisation, vitales, ne sont pas independantes de l'ancrage institutionnel du reseau. Les chercheurs engages sont rattaches a des structures universitaires d'enseignement et de recherche qui peuvent avoir des logiques et des fonctionnements specifiques. Le cout de la participation a un tel reseau de recherche peut constituer un frein non seulement financier mais aussi en terme de reconnaissance de l'activite scientifique. Il oblige a une forme de depassement du niveau disciplinaire comme seul espace pertinent de la production scientifique.

Bibliographie

[1.] Bare, Jean-Francois (ed) (2001), L'evaluation des politiques de developpement. Approches pluridisciplinaires, Paris: L'Harmattan, Collection "Logiques politiques"

[2.] Beduwe, Catherine (coord) (2012), Journee d'echanges en vue de la construction d'un reseau de recherche << Evaluation Formation Emploi, Marseille: Net.doc, 9

[3.] Beduwe, Catherine; Bedin, Veronique; Croity-Belz, Sandrine (eds.) (2014), Evaluation Formation Emploi: un chantier pluridisciplinaire, Paris: L'Harmattan

[4.] Beduwe, Catherine; Lemistre, Philippe (coord.) (2015), Quelle(s) evaluation(s) pour quelle(s) professionnalisations) a l'universite? 3emes journees d'echanges du reseau de recherche << Evaluation Formation Emploi, Marseille: Net.doc, 131

[5.] Beduwe, Catherine; Croity-Belz, Sandrine; Catherine Soldano (coord.) (2018), La professionnalisation peut-elle ignorer l'employabilite?, Marseille: Cereq-Echanges

[6.] Bourdieu, Pierre (1997), Les usages sociaux de la science, Versailles: Editions Quae << Sciences en questions >>

[7.] Broussal, Dominique; Fourcade, Bernard (2014) "La formation dans ses relations a l'emploi: des hauts et debats !", in Beduwe, Catherine; Bedin, Veronique; Croity-Belz, Sandrine (eds.), Evaluation Formation Emploi: un chantier pluridisciplinaire, Paris: L'Harmattan, 199-208

[8.] Charaudeau, Patrick (2010), "Pour une interdisciplinarite "focalisee" dans les sciences humaines et sociales", in Questions de communication, n[degrees]l 7, 195-222

[9.] Croity-Belz, Sandrine; Lemistre, Philippe (2014), "Evaluation interne versus externe de la professionnalisation des enseignants: regards croises des sciences economiques et de la psychologie sociale du travail et des organisations", in Beduwe, Catherine; Bedin, Veronique; Croity-Belz, Sandrine (eds.), Evaluation Formation Emploi: un chantier pluridisciplinaire, Paris: L'Harmattan, 211-224

[10.] Darbellay, Frederic (2011), "Vers une theorie de l'interdisciplinarite? Entre unite et diversite", in Nouvelles perspectives en sciences sociales: revue internationale de systemique complexe et d'etudes relationnelles, vol.7, nol, 65-87

[11.] David, Helene; Cloutier, Esther; Teiger, Catherine; Prevost, Johanne (2000), "Reflexions sur une experience interdisciplinaire dans le cadre d'une recherche exploratoire", in Perspectives interdisciplinaires sur le travail et la sante, [http://journals.openedition.org/pistes/3830], 28 aout 2018

[12.] Duran, Patrice (1996), "L'analyse des politiques publiques saisies par la sociologie de l'action collective", in Revue Francaise de Science Politique, 96-133.

[13.] Duran, Patrice (2010), Penser l'action publique, Paris: L.G.D.J.

[14.] Fontaine, Joseph (1996), "Evaluation des politiques publiques et sciences sociales utiles. Raison des decideurs, offres d'expertise et usages sociaux dans quelques pratiques regionales", in Politix, vol. 9, no. 36,51-71.

[15.] Giret, Jean-Francois; Lopez, Alberto; Rose Jose (2005), Des formations pour quels emplois?, Paris: La Decouverte-Recherches

[16.] Paul, Jean-Jacques; Rose, Jose (dir.) (2008), Les relations formation-emploi en 55 questions, Paris: Dunod

[17.] Perret, Bernard (2014), L'evaluation des politiques publiques, Paris: La Decouverte

[18.] Piaget, Jean (1972), "L'Epistemologie des Relations Interdisciplinaires", L'interdisciplinarite: problemes d'enseignement et de recherche dans les Universites, Paris: OCDE

[19.] Soldano, Catherine; Broussal, Dominique (2014), "Confrontation des valeurs publiques aux resultats dans le cadre de l'Evaluation des Politiques Publiques (EPP), regards croises de la Sociologie et des sciences de l'education", in Beduwe, Catherine; Bedin, Veronique; Croity-Belz, Sandrine (eds.), Evaluation Formation Emploi: un chantier pluridisciplinaire, Paris: L'Harmattan, 227-240

[20.] Tahar, Gabriel (2014), "De la connaissance a la reconnaissance", in Beduwe Catherine; Bedin, Veronique; Croity-Belz, Sandrine (eds), Evaluation Formation Emploi: un chantier pluridisciplinaire, Paris: L'Harmattan, 267-278

[21.] Tanguy Lucie (1986), L'introuvable relation formation emploi: un etat des recherches en France, Paris: La Documentation francaise

[22.] Tanguy, Lucie (2008), "La recherche de liens entre la formation et l'emploi: une institution et sa revue--Un point de vue", in Formation emploi, no 101, janvier-mars, 23-39

[23.] Terrai, Philippe (2014), "Questionner les debats entre disciplines autour de la thematique "Evaluation Formation Emploi ": une analyse de l'interdisciplinarite en actes", in Beduwe, Catherine; Bedin, Veronique; Croity-Belz, Sandrine (eds.), Evaluation Formation Emploi: un chantier pluridisciplinaire, Paris: L'Harmattan, 243-266

[24.] Vinck, Dominique (1995), Sociologie des sciences, Paris: Armand Colin

[25.] Wasmer, Etienne; Musselin, Christine (2013), "Evaluation des politiques publiques: faut-il de l'interdisciplinarite?", Methodological discussion paper no.2, in LIEPP, 1-18

[26.] Zimmermann, Benedicte (ed.) (2004), Les sciences sociales a l'epreuve de Faction. Le savant, le politique et l'Europe, Paris: Maison des Sciences de l'Homme

Catherine Beduwe, Sandrine Croity-Belz et Catherine Soldano *

* Catherine Beduwe is a senior research fellow at the TSM research, Universite Toulouse 1 Capitole. She has graduated in Statistics, specialising in labor economics and education economics. Her main research interests are the relationship between training and employment, skills development and the employability of young adults in France and in other European countries. Contact: beduwe@ut-capitole.fr

Sandrine Croity-Belz is professor at LPS-DT (EA 1697), team of Work and Organizational Psychology, University of Toulouse Jean Jaures (France). Her research focuses on professional and organizational socialization process in job entry or lifelong training situations. She specifically studies relationships work--non work domains; gender and work; skills transfer; professional development and job innovation. Contact: scroity@univ-tlse2.fr

Catherine Soldano is assistant professor, searcher at CERTOP, University of Toulouse Jean Jaures. Sociologist of public action, her research focuses on higher education policies. She works more specifically on the professionalization of university training and the evaluation of support systems for the professionalization of students. Contact: soldano@univ-tlse2.fr,

DOI: 10.24193/subbeuropaea.2018.2.03

Published Online: 2018-12-31

Published Print: 2018-12-31

(1) Frederic Darbellay, "Vers une theorie de l'interdisciplinarite? Entre unite et diversite", in Nouvelles perspectives en sciences sociales: revue internationale de systemique complexe et d'etudes relationnelles, no.l, vol.7, 2011, pp. 65-87.

Helene David, Esther Cloutier, Catherine Teigcr, Johanne Prevost, "Reflexions sur une experience interdisciplinaire dans le cadre d'une recherche exploratoire", in Perspectives interdisciplinaires sur le travail et la sante, [http://joumals.openedition.org/pistes/3830], 28 aout 2018.

(2) Le marche du travail comme lieu d'evaluation des politiques de formation?, Journee d'cchanges en vue de la construction d'un reseau de recherche << Evaluation Formation Emploi >>, Toulouse, 9 decembre 2011.

(3) Quelle est la pertinence des analyses de remploi et du travail dans l'evaluation des formations et plus generalement des politiques de professionnalisation des formations? 2eme journees d'echanges du reseau EFE, Toulouse, 15-16 novembre 2012.

(4) Quelle(s) evaluation(s) pour quelle(s) professionnalisation(s) a l'universite? 3"(tm) journees d'echanges du reseau EFE, Toulouse, 24-25 octobre 2013.

(5) La professionnalisation peut-elle ignorer l'employabilite? 4emc journees d'echanges du reseau EFE, Toulouse, 2 fevrier 2017.

(6) Jean Piaget, "L'Epistemologie des Relations Interdisciplinaires", L'interdisciplinarite: problemes d'enseignement et de recherche dans les Universites, Paris: OCDE, 1972.

(7) Frederic Darbellay, "Vers une theorie de l'interdisciplinarite? Entre unite et diversite", in Nouvelles perspectives en sciences sociales: revue internationale de systemique complexe et d'etudes relationnelles, nol, vol.7, 2011, pp. 65-87.

(8) Etienne Wasmcr, Christine Mussclin, "Evaluation des politiques publiques: faut-il de l'interdisciplinarite?", in Methodological discussion, LIEPP, paper no.2, 2013, pp.1-18.

(9) Jean Piaget, "L'Epistemologie des Relations Interdisciplinaires", L'interdisciplinarite: problemes d'enseignement et de recherche dans les Universites, Paris: OCDE, 1972.

(10) Catherine Beduwe (coord) << Journee d'echanges en vue de la construction d'un reseau de recherche << Evaluation Formation Emploi >>, in Net.doc, n[degrees]9, 2012. Catherine Beduwe, Philippe Lcmistre (coord.), << Quclle(s) evaluation(s) pour quelle(s) professionmlisationfs) a l'universite? 3emes journees d'echanges du reseau de recherche << Evaluation Formation Emploi >> in Net.doc, n[degrees]131, 2015.

(11) Catherine Beduwe, Veronique, Bedin, Sandrine Croity-Belz, (cds.) Evaluation Formation Emploi: un chantier pluridisciplinaire, Paris: L'Harmattan, 2014. Catherine Beduwe, Sandrine Croity-Belz, Catherine Soldano (coord.), La professionnalisation peutelle ignorer l'employabilite?, Marseille: Cercq-Echanges, 2018.

(12) Philippe Terrai, "Questionner les debats entre disciplines autour de la thematique "Evaluation Formation Emploi": une analyse de l'interdisciplinarite en actes", in Catherine Beduwe, Veronique Bedin, Sandrine Croity-Belz, (eds.), op.cit., pp. 243-266.

(13) Philippe Terrai, "Questionner les debats entre disciplines autour de la thematique "Evaluation Formation Emploi ": une analyse de l'interdisciplinarite en actes", in Catherine Beduwe, Veronique Bedin, Sandrine Croity-Belz (eds.), Evaluation Formation Emploi: un chantier pluridisciplinaire, Paris: L'Harmattan, 2014, pp. 243-266.

(14) Dominique Broussal, Bernard Fourcade, "La formation dans ses relations a l'emploi: des hauts et debats !", in Catherine Beduwe, Veronique Bedin, Sandrine Croity-Belz, (eds.) op.cit., pp. 199-208

Sandrine Croity-Belz, Philippe Lemistre, "Evaluation interne versus externe de la professionnalisation des enseignants: regards croises des sciences economiques et de la psychologie sociale du travail et des organisations", in Editors: Catherine Beduwe, Veronique Bedin, Sandrine Croity-Belz (eds.), op.cit., 211-224.

Catherine Soldano, Dominique Broussal, "Confrontation des valeurs publiques aux resultats dans le cadre de l'Evaluation des Politiques Publiques (EPP), regards croises de la Sociologie et des sciences de l'education", in Catherine Beduwe, Veronique Bedin, Sandrine CroityBelz (eds.), op.cit., pp. 227-240.

(15) Philippe Terrai, "Questionner les debats entre disciplines autour de la thematique "Evaluation Formation Emploi ": une analyse de l'interdisciplinarite en actes", in Catherine Beduwe, Veronique Bedin, Sandrine Croity-Belz (eds.), op.cit., pp. 243-266.

(16) Une version initiale de ce chapitre a ete presentee lors d'un colloque organise par le LIPHA Paris Est les 4 et 5 juin 2015 intitule << L'interdisciplinarite dans les etudes du politique. Oser les ponts, sortir des impasses >>: http://lipha.u-pec.fr/manifestations/ colloques/idep-2015-836491,kjsp?RH=1355747975069.

(17) Centre d'Etudcs et de Recherche sur l'Emploi et les Qualifications.

(18) Lucie Tanguy, L'introuvable relation formation emploi: un etat des recherches en France, Paris: La Documentation francaise, 1986.

(19) Jean-Francois Ciret, Alberto Lopez, Jose Rose, Des formations pour quels emplois P, Paris: La Decouverte-Recherches, 2005.

(20) Jean-Jacques Paul, Jose Rose (dir.), Les relations formation-emploi en 55 questions, Paris: Dunod, 2008.

(21) Patrice Duran, "L'analyse des politiques publiques saisies par la sociologie de l'action collective", in Revue Francaise de Science Politique, 1996, pp. 96-133. Patrice Duran, Penser l'action publique, Paris: L.G.D.J., 2010.

(22) Frederic Darbellay, "Vers une theorie de l'interdisciplinarite? Entre unite et diversite", in Nouvelles perspectives en sciences sociales: revue internationale de systemique complexe et d'etudes relationnelles, nol, vol.7, 2011, pp. 65-87.

(23) Ibidem.

(24) Etienne Wasmer, Christine Musselin, "Evaluation des politiques publiques: faut-il de l'interdisciplinarite?", Methodological discussion paper no.2, in L1EPP, 2013, pp. 1-18.

(25) Catherine Beduwe, Philippe Lemistre (coord.), Quelle(s) evaluation(s) pour quelle(s) professionnalisations) a l'universite? 3emes journees d'echanges du reseau de recherche << Evaluation Formation Emploi, Marseille: Net.doc, 131, 2015.

(26) Jean-Francois Bare (ed), L'evaluation des politiques de developpement. Approches pluridisciplinaires, Paris: L'Harmattan, Collection "Logiques politiques", 2001; Bernard Perret, L'evaluation des politiques publiques, Paris: La Decouverte, 2014.

(27) Etienne Wasmcr, Christine Musselin, "Evaluation des politiques publiques: faut-il de l'interdisciplinarite?", Methodological discussion paper no.2, in L1EPP, 2013, pp. 1-18.

(28) Benedicte Zimmermann, (ed.), Les sciences sociales a l'epreuve de l'action. Le savant, le politique et l'Europe, Paris: Maison des Sciences de l'Homme, 2004.

(29) Patrick Charaudeau, "Pour une interdisciplinarite "focalisee" dans les sciences humaines et sociales", in Questions de communication, n[degrees]l7,2010, pp. 195-222.

Patrice Duran, "L'analyse des politiques publiques saisies par la sociologie de l'action collective", in Revue Francaise de Science Politique, 1996, pp. 96-133.

(30) pjerre Bourdieu, Les usages sociaux de la science, Versailles: Editions Quae << Sciences en questions >>, 1997.

(31) Etienne Wasmer, Christine Musselin, "Evaluation des politiques publiques: faut-il de l'interdisciplinarite?", Methodological discussion paper no.2, in L1EPP, 2013, pp. 1-18.

(32) Joseph Fontaine, "Evaluation des politiques publiques et sciences sociales utiles. Raison des decideurs, offres d'expertise et usages sociaux dans quelques pratiques regionales", in Politix, vol. 9, no.36,1996, pp. 51-71.

(33) Gabriel Tahar, "De la connaissance a la reconnaissance", in Catherine Beduwe; Veronique Bedin, Sandrine Croity-Belz (eds), Evaluation Formation Emploi: un chantier pluridisciplinaire, Paris: L'Harmattan, 2014, pp.267-278.

(34) Gabriel Tahar, "De la connaissance a la reconnaissance", in Catherine Beduwe; Veronique Bedin, Sandrine Croity-Belz, (eds), op.cit, pp. 267-278.

(35) Dominique Vinck, Sociologie des sciences, Paris: Armand Colin, 1995.
COPYRIGHT 2018 Universitatea Babes-Bolyai
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2018 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Author:Beduwe, Catherine; Croity-Belz, Sandrine; Soldano, Catherine
Publication:Studia Europaea
Geographic Code:4EUFR
Date:Dec 1, 2018
Words:5492
Previous Article:An Interdisciplinary Approach of << Activist Technologies >>: The Case of the Leaflets of the Mobilization << Against-CPE >> Of 2006/POUR UNE...
Next Article:Music in Politics: On the Need of an Interdisciplinarity Approch to Study a Forsaken Object/De la musique en politique: l'imperatif de...

Terms of use | Privacy policy | Copyright © 2019 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters