Printer Friendly

Surexposition au soleil et cancer de la peau.

Eecrit par Ouardirhi Abdelaziz

Adopter de bonnes attitudes

L' ete 2015 restera comme etant particulierement chaud, des records de temperatures ont ete enregistres ca et la, avec 51uC a Marrakech et meme plus tout au long du mois de juillet. Quant au mois d'aout, periode estivale par excellence pour de nombreuses familles marocaines, toutes les previsions indiquent, que nous aurons droit,un temps sec et chaud.

En effet, ces surexpositions irraisonnees aux rayons du soleil, ne sont pas sans consequences Outre les fameux coups de soleil, les insolations, les multiples brulures de la peau, qu'on peut facilement traiter, il y a, depuis quelques annees, le cancer de la peau qui connait selon les specialistes (dermatologues) une augmentation tres inquietante, car les consequences peuvent etre lourdes.

Des que l'on se retrouve sur la plage, ou la piscine, la premiere chose que nous faisons c'est plonger dans l'eau, nager, se rafraichir, surtout par ces chaleurs quasi-quotidiennes. Vacances obligent, nous sommes presque tous animes par ce desir de vouloir changer notre look, a chercher a bronzer le plus vite possible pour reprendre notre boulot avec un teint cuivre et faire sensation. Mais a vouloir aller tres vite en besogne, on finit souvent par bruler notre peau a defaut de bronzer intelligemment.

Chaque annee c'est la meme chose, le meme slogan revient [beaucoup moins que]Bon, cette fois-ci, je fais attention aux coups de soleil, je mets de la creme, je reste a l'ombre, etc.[beaucoup plus grand que]. Puis, debarquant sur la plage, nous voyons les autres tous bronzes et l'on se dit alors [beaucoup moins que]Bon, je vais rester un peu plus a bronzer[beaucoup plus grand que]. On se laisse aller, on s'oublie, pendant tout ce temps le soleil fait son effet. A defaut de bronzer, on rotit.

Ce qui est bien avec le coup de soleil, c'est qu'on sait quand il est la, notre peau devient rouge, on a tendance a ressembler a une ecrevisse ebouillantee. Mais c'est plus tard que les effets se font sentir. En general, c'est quelques heures plus tard, lors du diner ou au moment d'aller se coucher que le fameux coup de soleil fait son effet et se declare.

Commence alors un veritable supplice. Les douleurs qui empechent de dormir se manifestent. De fortes chaleurs, des cephalees, des nausees sont aussi de la partie.

De nos jours, malgre toutes les informations et conseils concernant le soleil, de nombreuses personnes croient qu'il est normal, voire benefique de s'exposer longuement au soleil et malheureusement, beaucoup considerent meme que le bronzage est symbole de beaute et de sante. Sous l'effet de la mode du tout soleil, du paraitre, nombreux sont ceux qui s'exposent immoderement aux rayons UV du soleil durant des semaines, voire des mois, sans aucune protection. On comprend pourquoi le cancer de la peau a connu au cours des dernieres decennies une forte progression au Maroc.

Docteur Hayat Bourra

L'exposition moderee au soleil est benefique, celle exageree est dangereuse

Pour se rafraichir et profiter pleinement de ses vacances, ou tout simplement passer un bon week-end a bronzer au bord de la mer, certains en arrivent a oublier que de longues expositions au soleil par ces fortes chaleurs peuvent representer un reel danger pour leur sante. Le moment ideal pour rappeler, avec le Docteur Hayat Bourra, dermatologue a Casablanca, quelques conseils de prudence indispensables pour preserver sa peau, eviter insolations ou cancer.

Al Bayane : Quand on parle du soleil, il y a un paradoxe. Entre ses bienfaits et ses mefaits, on finit par se perdre. Que pouvez-vous nous dire a ce sujet?

Docteur Hayat Bourra : Le soleil est necessaire dans la croissance des enfants. Un ensoleillement suffisant permet la transformation dans la peau de certaines substances chimiques en vitamines, ce qui protege l'enfant du rachitisme et l'adulte de certaines maladies osseuses. Il faut savoir que c'est egalement le soleil qui permet a la vitamine D de fixer le calcium sur les os. Quelques minutes d'exposition solaire raisonnable permettent d'induire une pigmentation photo-protectrice et d'assurer la synthese de vitamine D, indispensable a la differenciation epidermique et a la solidite osseuse. Ce qui aide la croissance osseuse chez les enfants et reduit les risques d'osteoporose chez les personnes agees. Mais le degre d'exposition doit etre rigoureusement controle.

Ces bains de soleil doivent etre reduits, moderes et toujours progressifs, car s'il est benefique pour le corps et pour le moral, le soleil a des mefaits tout aussi reels.

Dans le registre des mefaits du soleil, les ultraviolets peuvent provoquer des dommages irreversibles, et dans les cas les plus graves, etre mortels. L'exposition au soleil presente des risques. Au niveau de la peau, cette exposition provoque des coups de soleil, un vieillissement premature, des allergies et, dans les cas les plus graves, des cancers (melanomes et carcinomes). Il faut rappeler ici, que c'est un veritable probleme de sante publique avec plus de 200.000 melanomes malins par an dans le monde.

Les ultraviolets diminuent egalement les capacites de l'organisme a lutter contre les risques d'infection. Pour les yeux, ils sont meme responsables de cataractes, premiere cause de cecite dans le monde et peuvent etre a l'origine des brulures oculaires.

Quels sont les facteurs de risque des cancers de la peau ?

Les facteurs de risque des cancers de la peau sont essentiellement lies aux expositions cutanees (duree et frequence d'exposition) aux rayonnements ultraviolets solaires. Certains facteurs de risque sont d'ordre individuel comme les phototypes 1 et 2 (peaux et yeux clairs et cheveux roux ou blonds) ou le nombre de naevius (grains de beaute). Jusqu'a l'age de la puberte, la peau des enfants et des adolescents est plus fine et son systeme pigmentaire encore immature, cela la rend donc particulierement vulnerable aux effets cancerigenes des rayonnements UV, au meme titre que les personnes ayant des antecedents familiaux de cancer de la peau ou des troubles genetiques, tels que ceux pigmentaire ou xeroderma, ainsi que les personnes avec des troubles de l'immunite (maladies affectant le systeme immunitaire).

En outre, les gens qui vivent dans des endroits tres ensoleilles plus particulierement au sud du Maroc ( Ouarzazate, Zagora, Tiznit-), qui sont exposes chaque jour a beaucoup de soleil sans protection adequate (travailleurs ruraux dans les champs, sur des chantiers, les marins), ont un risque accru de developper la maladie .

Donnez-nous plus de details sur les tumeurs cancereuses cutanees

Il faut d'abord dire que le soleil est surtout la cause principale d'apparition des cancers cutanes. A ce sujet, il est utile que vos lecteurs sachent que plus de deux millions de cancers de la peau sont diagnostiques dans le monde chaque annee, notamment parmi les populations a peau claire d'Europe, d'Amerique du Nord, d'Australie et de Nouvelle-Zelande.

On distingue essentiellement deux types de tumeurs: les carcinomes et les melanomes.

Les premiers (90 % des cancers de la peau) surviennent generalement apres 50 ans et se guerissent plutot bien. Mais les seconds, qui peuvent se developper chez des sujets jeunes, sont le resultat de surexpositions au rayons UV du soleil, et doivent etre detectes et traites rapidement car ils peuvent diffuser des metastases, difficiles a traiter, dans tout le corps.

Qu'en est-il du melanome malin ?

C'est une forme de cancer de la peau heureusement assez rare, mais c'est le cancer cutane le plus dangereux. Il faut savoir que plusieurs personnes a travers la planete en meurent. Son incidence dans le monde ne cesse de progresser. Il faut donc s'en inquieter parce le melanome malin peut developper des metastases, envahir facilement d'autres parties du corps et causer la mort. Au contraire des autres types de cancer de la peau, les melanomes n'apparaissent pas necessairement sur les parties du corps qui sont exposees au soleil. Le tres grand potentiel de dissemination metastatique, autrement dit de generalisation de ce cancer, fait que seuls un diagnostic precoce et l'extraction chirurgicale large de la lesion avant que celle-ci ne devienne trop profonde, permettent d'entrevoir une guerison definitive.

Y a-t-il des chiffres concernant le melanome?

Au niveau mondial, nous relevons que l'incidence de tous les cancers cutanes a augmente continuellement durant ces 30 dernieres annees. Certainesdonnees epidemiologiques permettent de se faire une idee globale de l'incidence du melanome et de ses consequences. Ainsi chaque annee, dans le monde, environ 130.000 melanomes sont diagnostiques, approximativement 37.000 personnes en decedent. Le taux d'accroissement annuel de nouveaux cas oscille entre 0 et 8%. Le melanome survient le plus souvent dans une tranche d'age de 40 a 60 ans. L'excision chirurgicale d'un melanome a un stade precoce (melanome fin) procure un excellent pronostic de survie (90 a 95% de survie a 5 ans).

Qu'en est-il au Maroc?

Selon une etude realisee entre 2004 et 2007 au niveau du Centre hospitalier Hassan II de Fes, et sur la base des donnees disponibles sur le registre des cancers de ce centre, nous relevons que les cancers cutanes etaient classes en deuxieme position apres les cancers digestifs sur l'ensemble des cancers

Le nombre total des cancers cutanes etait de 423 cas, avec une sex-ratio de 1,85 et un age moyen de 62 ans. Pour le registre du centre hospitalier de Marrakech, les proportions des cancers de la peau etaient de 14,33 % chez les hommes et de 7,12 % chez les femmes par rapport a l'ensemble des cancers enregistres en 2007

L'incidence standardisee estimee du melanome de la peau chez les deux sexes au Maroc (0,4 pour 100 000 personnes/an) etait similaire a celle estimee en Algerie et en Tunisie.

En revanche, elle etait tres faible par rapport a celle estimee dans d'autres pays comme la France (6,6 pour 100 000/an chez les hommes versus 11,2 pour 100 000/an chez les femmes) et les Etats Unis d'Amerique (21,4/100 000/an chez les hommes versus 12,1 /100 000/an chez les femmes).

Comment se font le depistage et le diagnostic du melanome?

Le melanome est en regle generale un cancer cutane qui se voit et que l'on repere d'apres sa morphologie et son aspect exterieur? Mais meme quand un melanome est suspecte par le dermatologue selon son aspect, le diagnostic de certitude repose sur l'examen au microscope d'un prelevement de la lesion. Cet examen permet en outre d'apprecier le degre de penetration de la lesion en profondeur, qui est l'un des elements pronostiques les plus importants.

La plupart des melanomes sont deceles par le malade lui-meme qui s'inquiete de l'apparition de cette tache pigmentee. L'auto-examen est, au moins potentiellement, une methode de detection precoce qui ne requiert pas de technique couteuse de depistage, c'est dire toute l'importance que revet aujourd'hui une bonne information de notre population concernant la prevention, mais aussi les bonnes attitudes a prendre chaque fois que l'on est face a une situation anormale.

Pour favoriser l'identification clinique des melanomes, les dermatologues ont developpe une regle d'evaluation des tumeurs devant faire evoquer la possibilite d'un melanome, la regle dite "ABCDE".

Le melanome est en general Asymetrique, il a des Bords irreguliers, encoches, polycycliques, une Couleur inhomogene, allant du brun clair au noir fonce, un Diametre en general superieur a 6 mm et il Evolue au fil du temps, changeant d'aspect, de taille, de couleur et d'epaisseur.

- A pour Asymetrie. La lesion est asymetrique.

- B pour Bord. Le contour est irregulier, en carte de geographie.

- C pour Couleur. La lesion est polychrome.

- D pour Dimension. Diametre > 8 mm.

- E pour Evolution. La lesion evolue: taille, prurit, couleur, saignement, etc.

Si on ne reconnait pas le melanome a sa phase initiale, il peut croitre et generer des metastases. Le risque de melanome est plus fortement influence par l'exposition au soleil dans l'enfance qu'a l'age adulte.

Ces lesions ont une croissance relativement lente et se developpent souvent depuis plusieurs mois, voire plusieurs annees, avant d'etre vues par le medecin. C'est pourquoi une education sanitaire axee sur une detection precoce serait a tout moment benefique pour un pourcentage significatif de la population presentant de telles lesions.

Les melanomes superficiels extensifs ont generalement un diametre plus grand que celui de la plupart des grains de beaute (superieur a 5 mm), ils presentent des contours irreguliers et sont de couleur variable. Afin de faciliter l'identification de telles lesions, il convient donc de consulter un medecin des qu'un grain de beaute change de forme, de couleur ou de taille, ou saigne facilement.

Quels traitements pour le melanome?

Le traitement du melanome est avant tout chirurgical, l'acte curatif reposant sur l'exerese complete de la lesion et d'une zone de peau saine environnante. Dans certains cas, le traitement peut egalement faire appel a l'immunotherapie, a la chimiotherapie ou a la radiotherapie.

Le traitement des melanomes localises repose uniquement sur l'exerese chirurgicale large de la lesion. Cette exerese doit etre realisee en retirant une zone de peau saine entre 1 et 2 centimetres tout autour de la lesion, appelee marge de securite

En regle generale, la biopsie-exerese initiale permet d'enlever la totalite de la lesion suspecte, d'affirmer le diagnostic, et d'analyser les criteres microscopiques. En fonction des facteurs pronostics mis en evidence par l'examen de la pieve (anatomo-pathologie) et en particulier en fonction de l'epaisseur de la tumeur mesuree par l'indice de Breslow, une intervention chirurgicale complementaire peut etre necessaire afin de retirer une zone plus large en surface et en profondeur autour de la tumeur. Cette intervention vise a donner au patient une marge de securite de l'ordre de 1 ou 2 cm tout autour de la lesion. Le dermatologue ou le medecin traitant est seul apte a decider de ce qu'il convient de faire a ce stade et de l'attitude therapeutique la mieux adaptee pour son patient.

Un dernier conseil pour un ete sans soucis?

Maintenant que l'on sait que la principale cause de l'augmentation des melanomes est l'exposition exageree au soleil, le conseil qui coule de source est d'inviter les personnes a reduire l'exposition aux rayons ultraviolets (UV).

Eeviter de s'exposer au soleil pendant le milieu de la journee, entre 12h et 16h pendant l'ete. C'est le moment ou les rayons ultraviolets (UV) emis par le soleil sont les plus intenses et donc les plus dangereux. Lorsque le soleil est haut dans le ciel et que votre ombre est plus courte que vous, c'est le signe qu'il faut se mettre a l'abri.

Pour toutes vos activites de plein air, ayez le reflexe de rechercher les endroits ombrages. A la plage, le parasol est utile mais il ne vous protege pas entierement du fait de la reverberation des rayons du soleil sur le sable.

Se couvrir avec des vetements et un chapeau a larges bords, porter des lunettes de soleil filtre anti-UV, utiliser de la creme solaire haute protection et renouveler regulierement l'application : la creme solaire doit etre consideree comme un complement aux autres precautions destinees a proteger les zones decouvertes du corps car, meme performante, elle ne filtre pas la totalite des UV. Pour qu'un produit solaire soit efficace, il faut veiller a choisir un produit actif a la fois vis-a-vis des UVB et des UVA, adapte a son type de peau et aux conditions d'exposition prevues; privilegier les indices de protection UVB eleves (FPS 30 minimum); appliquer une couche suffisante et l'etaler de facon homogene sur toutes les parties du corps non couvertes par les vetements (sans oublier les oreilles, la nuque, les mains et les pieds).

Mais attention, car appliquee en trop faible quantite ou sans renouvellement, la creme solaire ne protege pas. De plus, bien qu'elle reduise la sensation de coup de soleil, elle ne doit en aucun cas conduire a s'exposer plus longtemps.

Il faut aussi proteger tout particulierement les enfants et adolescents, qui sont les plus fragiles. Jusqu'a la puberte, leur peau n'est pas armee pour se defendre contre les rayons UV. C'est pourquoi les coups de soleil et les expositions intenses avant l'age de 15 ans environ sont une cause majeure du developpement de melanomes a l'age adulte.

Il est donc primordial de limiter leur exposition au soleil et de leur appliquer tout particulierement les conseils de protection : a la plage et pour toute activite de plein air, ils doivent toujours porter au moins un tee-shirt, un chapeau et des lunettes de soleil, et mettre de la creme solaire d'indice 30 minimum. Quant aux bebes de moins d'un an, ils ne doivent jamais rester au soleil, car leur peau et leurs yeux sont encore extremement fragiles.

Copyright Casanet 2015. All rights reserved. Provided by SyndiGate Media Inc. ( Syndigate.info ).
COPYRIGHT 2015 SyndiGate Media Inc.
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2015 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Publication:Al Bayane (Al Dar Al Bayda', Morocco)
Date:Aug 3, 2015
Words:2731
Previous Article:Le Maroc n'ira pas au Senegal ni aux JO 2016 de Rio.
Next Article:Le salon [beaucoup moins que]vert[beaucoup plus grand que] table sur un nombre record de visiteurs.
Topics:

Terms of use | Privacy policy | Copyright © 2020 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters