Printer Friendly

Strategie nationale de logistique : Un puissant levier pour booster la competitivite de l'economie.

Les projets structurants de la zone d'activites logistiques MITA-Casablanca et de la connexion routiere entre le port de Casablanca et la zone d'activites logistiques de Zenata (Mohammedia), lances mardi par SM le Roi Mohammed VI dans la region du Grand Casablanca, s'inscrivent dans le cadre de la mise en oeuvre de la strategie pour le developpement de la competitivite logistique.Cette strategie, qui accompagne les autres strategies sectorielles (Emergence, Maroc Vert, Halieutis etc ), vise a promouvoir une gestion optimisee des flux de marchandises, a augmenter la croissance du PIB de 3 a 5 points a l'horizon 2015 et a generer 36.000 emplois en 2015 et 96.000 emplois en 2030.

La realisation de cette strategie, devant mobiliser des investissements estimes a 60 milliards de dirhams (MMDH) realises en grande partie par le secteur prive a l'horizon 2015, est destinee a renforcer la competitivite de l'economie nationale et a conforter la place du Maroc comme plateforme internationale d'attraction de l'investissement a haute valeur ajoutee.

Elle se traduira egalement par une reduction des couts logistiques de 20 a 15 pc du PIB, soit un ratio similaire a celui des pays emergents comme le Bresil et le Mexique, contribuant par la meme a la preservation du pouvoir d'achat et a la reduction du nombre des intermediaires. Sa mise en oeuvre favorisera aussi la reduction des nuisances resultant d'une gestion peu efficace des flux de marchandises, au service d'un developpement durable et coherent des villes marocaines.

C'est ainsi que les emissions de CO2 seront reduites de 35 pc a l'horizon 2015, de meme que les routes et les villes seront decongestionnees.

Ce chantier structurant de l'economie nationale s'articule autour de cinq axes, a savoir le developpement d'un reseau national integre de zones logistiques multi-flux, l'optimisation et la massification des flux de marchandises, la mise a niveau et l'incitation a l'emergence d'acteurs logistiques performants, le developpement des competences en la matiere et la mise en place d'un cadre de gouvernance pour le secteur.

Il est prevu dans ce cadre la mise en place d'un reseau integre de zones logistiques a travers le territoire national (70 zones reparties sur 18 villes totalisant une assiette fonciere de 3.300 ha dont 2.080 ha amenages en 2015), ainsi que la prise d'une serie de mesures pour rationaliser les flux de marchandises, promouvoir les acteurs logistiques, et adopter un cadre approprie pour la mise en oeuvre de la strategie logistique.

S'agissant de la qualification des ressources humaines, il est prevu la formation de 61.600 personnes d'ici 2015 et 173.000 a la fin de la strategie, en collaboration avec l'OFPPT.

A cet egard, l'institut international Tanger-Med dedie aux metiers de la logistique a deja vu le jour et des cycles de formation des ingenieurs dans ce domaine ont ete creees dans differents etablissements de l'enseignement superieur. Pour une meilleure mise en oeuvre de cette strategie, l'Etat et la CGEM ont signe un contrat-programme relatif au developpement de la competitivite logistique du Maroc pour la periode 2010-2015 ainsi qu'un Contrat d'application de celui-ci pour le developpement des zones d'activites logistiques du Grand Casablanca.

Adossee aux projets de modernisation du systeme douanier, de liberalisation du secteur portuaire et de developpement du transport routier des marchandises, la strategie nationale de developpement de la competitivite logistique va permettre au Maroc de se doter d'un secteur logistique performant, a meme de renforcer la competitivite de son economie en Afrique, au Maghreb et dans le pourtour mediterraneen.

La conduite de cette strategie sera pilotee par l'Agence marocaine pour le developpement de la logistique.Desserte routiere Une importante realisation pour accompagner la forte hausse du trafic au port de CasablancaLa desserte routiere, qui va relier la zone logistique de Zenata (Mohammedia) au port de Casablanca, vise a accompagner la forte hausse du trafic portuaire et s'inscrit dans le cadre de la mise en oeuvre de l'ambitieuse strategie logistique nationale.

Cette connexion, lancee mardi par SM le Roi Mohammed VI pour un cout de 700 millions de DH, est appelee a reduire de maniere significative l'engorgement des differents axes routiers menant au port de Casablanca, a ameliorer les conditions de transport des marchandises et a fluidifier le trafic des poids lourds, dont le nombre a augmente sensiblement ces dernieres annees et devra passer de 4.504 en 2011 a 5.195 en 2015 et 6.707 a l'horizon 2020.

Ce projet, qui devra etre operationnel dans un delai de 40 mois, va egalement contribuer a ameliorer le trafic des conteneurs au port de Casablanca, lequel doit atteindre 900.000 equivalent vingt pieds (EVP) en 2015 et 1,3 million en 2020.

La premiere tranche de ce projet concerne la realisation d'une section maritime de 4,3 Km, l'extension du reseau routier sur un lineaire de pres de 10 km, la construction d'une nouvelle route (7 km) et de plusieurs echangeurs.

La deuxieme phase sera marquee par la mise en oeuvre des travaux d'assainissement pour un cout estime a 30 millions de DH, alors que la troisieme portera sur le bitumage et l'amenagement pour une enveloppe de l'ordre de 50 millions de DH.

La zone logistique de Zenata, edifiee sur une superficie de 323 ha, fait partie d'une serie de zones similaires qui seront realisees dans plusieurs regions du Maroc dans le cadre de la mise en oeuvre de la strategie de competitivite logistique.

Les travaux de realisation de cette zone avancent a grands pas, comme en temoigne la livraison de 14 ha a la societe nationale de transport et de logistique (SNTL).

La strategie nationale de logistique est un chantier ambitieux qui sera pilote par l'Agence marocaine de developpement de la logistique (AMDL) dont la mission consiste, entre autres, a planifier et a definir le schema directeur d'implantation des zones logistiques et a realiser les etudes relatives a ces plateformes.

Une fois deployee sur l'ensemble du territoire national, cette strategie va donner une forte impulsion au developpement du trafic des marchandises, en particulier dans les differents ports du Royaume.

Et pour cause. Les ports assurent 98 pc des echanges exterieurs du Royaume et jouent un role de levier dans l'amelioration de la competitivite de son economie.

La demande portuaire, c'est-a-dire le flux du trafic transitant au travers des terminaux portuaires de commerce, a connu, elle aussi, une forte croissance de 6 pc par an en moyenne sur les 10 dernieres annees, sous l'effet a la fois des progres remarquables engranges par l'economie marocaine et de l'augmentation des echanges avec les partenaires regionaux et internationaux.

Cette evolution devra se renforcer avec la progression des differentes strategies de developpement sectorielles (strategie energetique, strategie logistique, programme Emergence, Plan Halieutis, Plan Maroc Vert, Vision 2020 du tourisme, amenagement du territoire, zones franche, etc.).

L'accompagnement de ces chantiers, sur les plans logistique et des infrastructures, a exige la mise en place d'une vaste reforme portuaire avec notamment l'ouverture du secteur a la concurrence, et le lancement de grands projets structurants tels que le nouveau port Tanger Med dont la montee en puissance a d'ores et deja permis de positionner le Royaume comme plateforme incontournable des echanges entre l'Afrique, l'Europe de l'Ouest et du Nord et l'Asie. Cette strategie portuaire nationale a l'horizon 2030, basee sur une nouvelle approche privilegiant la performance, permettra d'ameliorer la competitivite des ports, maillon cle des echanges commerciaux, d'accompagner l'evolution de l'economie et de l'integrer a la competitivite mondiale. Fort de sa position geographique et encourage par la reussite de ses reformes macro-economiques, le Maroc nourrit, en effet, la legitime ambition de se positionner dans le marche du transbordement dans le bassin mediterraneen et de capter toutes les opportunites qui s'offrent dans la region pour booster son economie, creer des emplois et ameliorer la qualite de vie de ses citoyens.La strategie nationale pour le developpement de la competitivite logistique mise en marcheLe secteur de la logistique, qui beneficie de l'interet et du soutien constants de Sa Majeste le Roi Mohammed VI, s'est vu consolide par de nouvelles realisations avec le lancement sous l'impulsion du Souverain, mardi a Casablanca, de deux projets structurants destines a la fois a renforcer la competitivite de l'economie nationale et a ameliorer les conditions de vie des citoyens. Ces projets qui consistent a realiser une connexion routiere entre le port de Casablanca et la zone d'activites logistiques de Zenata (Mohammedia) et d'une zone logistique MITA-Casablanca, viennent conforter la mise en oeuvre de la Strategie nationale pour le developpement de la competitivite logistique dans la mesure oE ils permettront une meilleure gestion des flux des marchandises en termes de volume, d'itineraires et de modes de transport.

Favoriser la perennisation de la croissance et le dynamisme economique dans la region du Grand Casablanca et les zones correspondant a l'hinterland economique de son port sont les maitres mots de ces projets mis en oeuvre pour un investissement de 1,3 milliard de dirhams.

Les deux projets revetent egalement une dimension sociale et environnementale dans la mesure oE ils vont contribuer a ameliorer la circulation urbaine et les conditions de vie des habitants en termes de reduction de la congestion du trafic, de l'insecurite routiere et de lutte contre la pollution et les nuisances sonores, sans compter l'apport indeniable en termes de creation d'emplois.

La connexion routiere reliant la zone logistique de Zenata au port de Casablanca tend a desengorger les routes attenantes au port, a ameliorer les conditions de transport des marchandises et a fluidifier le trafic des poids lourds au niveau de l'axe liant le port de Casablanca a la Zone logistique multi-flux de Zenata.

Le second projet lance par le Souverain consiste en la mise en place de la zone logistique MITA-Casablanca dans le but de contribuer a l'enrichissement du tissu economique de la region du Grand Casablanca et au decongestionnement du port de la metropole. Les projets lances ce mardi par le Souverain s'inscrivent dans le cadre de la mise en oeuvre de la strategie nationale pour le developpement de la competitivite logistique qui beneficie de l'interet de Sa Majeste le Roi depuis les premieres etapes de son lancement a travers la contribution du Fonds Hassan II pour le developpement economique et social. Veritable plan national au service de la competitivite, cette strategie lancee en 2010 permettra egalement de reduire les couts logistiques du PIB, avec pratiquement le meme ratio observe pour les pays emergents. Forte de l'elan de developpement qu'ont connu les infrastructures de base au cours des dernieres annees dans le cadre de la politique des grands chantiers conduite par Sa Majeste Le Roi, que Dieu l'Assiste, cette strategie consiste a doter chaque region d'infrastructures performantes de nature a renforcer la competitivite devenue un element central de dynamisation de l'economie nationale.ONCF Un role pionnier dans la concretisation de la strategie logistique nationaleLa zone d'activites logistiques (ZAL) de l'ONCF Mita-Casablanca, dont le coup d'envoi de la premiere tranche a ete donne mardi par SM le Roi Mohammed VI, marque la concretisation de la strategie logistique nationale pour la periode 2010-2015, visant a assurer une grande competitivite de l'economie marocaine.

Cette zone s'inscrit dans le cadre de la mise en oeuvre de la politique de l'ONCF relative au developpement d'un reseau de plateformes logistiques a travers les principaux centres economiques du Royaume.

Ces infrastructures doivent mettre a la disposition des operateurs economiques nationaux et internationaux, en complement du transport ferroviaire, des solutions logistiques globales et integrees qui contribueront a l'optimisation de leur supply chain.

Ces plateformes logistiques integrent des ports secs sous douane destines au traitement des conteneurs a l'import et a l'export et des ZAL qui y sont adossees, offrant des entrepots de stockage et de messagerie, ainsi que des bureaux et services associes.

La plateforme multimodale logistique Mita-Casablanca, dont le port sec sous douane est operationnel depuis 2009, est situee dans la zone industrielle d'Ain Seb, a moins de 6 Km du port de Casablanca. Sa mise en oeuvre va generer des activites a forte valeur ajoutee, contribuant ainsi a la creation de milliers d'emplois ainsi qu'au decongestionnement du port de Casablanca.

La premiere tranche de la Zone d'activites logistiques Mita-Casablanca s'etend sur une surface de 12 Ha et comporte 26.000 m2 d'entrepots de stockage, 3.400 m2 d'entrepots de messagerie, 1.300 m2 de bureaux annexes, un centre d'affaires de 4.500 m2 et des aires de parking.

La realisation de ce programme necessitera un investissement de 220 millions de DH et le chantier devra etre acheve en decembre 2012.

Outre la plateforme de Mita-Casablanca, le Plan ONCF Logistique Emergence (POLE) prevoit la realisation, sur la periode 2010-2020, d'un reseau de plateformes similaires a travers le Royaume, comportant des ZAL adossees a des ports secs a Zenata-Mohammadia, Tanger-Ain Dalia, Fes-Benssouda, Marrakech, El Jorf Lasfar et Beni Oukil-Oujda.

En effet, pour coller aux nouvelles donnes du marche du transport fret et se positionner dans celui des conteneurs entre les ports et les villes (cas du nouveau port de Tanger-Med pour lequel l'ONCF envisage de capter entre 30 et 35 pc du trafic conteneurs), l'Office s'est lance dans un important programme de developpement qui consiste en la construction d'un reseau de ports secs a travers les grands sites de distribution et de consommation au Maroc et, l'amenagement de ZAL qui offriront des services de location d'immobilier professionnel , d'entrepots et de bureaux destines aux professionnels de la logistique pour realiser des prestations integrees et creatrices de valeur ajoutee.

Le port sec Casablanca MITA, fleuron de la logistique ferroviaire Inaugure en juillet 2009, le premier port sec sous douane au Maroc a Casablanca est le fleuron de la logistique ferroviaire nationale, confirmant ainsi la volonte de l'ONCF de jouer un role moteur et essentiel dans la dynamisation du tissu economique du pays.

Outre son emplacement strategique, cette plateforme offre des equipements appropries, des moyens materiels de levage et de manutention, des aires de stockage et des batiments administratifs.

Ce port sec a pour objectif d'offrir aux operateurs economiques des solutions integrees leur permettant d'ameliorer leur productivite, de contribuer au developpement complementaire, harmonieux et coordonne du transport multimodal et l'exploitation des atouts de chaque mode de transport, d'ameliorer la qualite de vie grace notamment a la decongestion du port de Casablanca et des grandes arteres de la ville, en attenuant substantiellement les desagrements causes par la circulation des poids lourds sur le reseau routier urbain. En effet, ce port sec est de nature a repondre aux besoins grandissants des differents operateurs en matiere de facilitation et d'accomplissement des operations de dedouanement dans les meilleurs delais et de magasinage des conteneurs dans les meilleures conditions de securite.

La realisation de la zone d'activites logistiques Mita-Casablanca permet a l'ONCF de se positionner en tant que pionnier dans la mise en oeuvre de la strategie de logistique nationale.

Copyright Casanet 1999. All rights reserved.

Provided by Syndigate.info an Albawaba.com company
COPYRIGHT 2012 Al Bawaba (Middle East) Ltd.
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2012 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Publication:Al Bayane (Al Dar Al Bayda', Morocco)
Geographic Code:6MORO
Date:Apr 26, 2012
Words:2459
Previous Article:Benabdellah : [beaucoup moins que]La reussite du programme d'action du ministere, tributaire de la mobilisation de son capital humain[beaucoup plus...
Next Article:Jeux Olympiques 2012 : Les lionceaux veulent y croire.

Terms of use | Privacy policy | Copyright © 2021 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters |