Printer Friendly

Serca, Isabelle. Les Coutures apparentes de la Recherche: Proust et la ponctuation.

Serca, Isabelle. Les Coutures apparentes de la Recherche: Proust et la ponctuation. Paris: Honore Champion, 2010. Pp. 278. ISBN: 978-2-7453-1892-3

Le sous-titre de ce nouvel ouvrage consacre a Proust est trompeur. En effet, son sujet n'est pas la ponctuation dans A la recherche du temps perdu, mais un element de ponctuation bien particulier, la parenthese, principalement dans "Combray". Plus precisement, l'auteur etudie dans le roman aussi bien les parentheses, les signes typographiques, que la parenthese, c'est-a-dire la digression ou l'incidente qui est si typique de l'ecriture proustienne et dont elle demontre de facon convaincante qu'elle represente une figure de style aussi importante que la metaphore.

Apres avoir justifie son etude, puis presente un excellent apercu de la question de la ponctuation chez Proust, Isabelle Serca definit precisement tous les sens du mot parenthese, au singulier comme au pluriel, et les situe dans les traditions rhetorique, linguistique et litteraire. Elle arrive ensuite a l'"usage non conforme" que fait Proust des parentheses, non conforme parce que souvent dans la Recherche celles-ci "ne sont pas imposees par la langue" (p. 76) ou "par une necessite d'ordre syntaxique" (p. 79). Elle demontre d'abord cette affirmation a partir d'une approche linguistique qui lui permet d'etudier les effets varies crees par les differents types de parentheses (et de tirets) dans le roman et de differencier celles qui se situent dans la continuite du texte de celles qui etablissent une discontinuite. Puis, dans une perspective plus thematique, elle distingue deux types d'ajouts, en etendue et en profondeur, dont l'etude la conduit a affirmer que "les parentheses sont l'instrument privilegie de ce lent et difficile eclaircissement pour traverser les apparences qui est au coeur de l'esthetique proustienne; elles expliquent, au sens etymologique--ex-plicare: deplier, derouler--ce qui, sans cet effort d'analyse, resterait confus; ce sont autant d'auxiliaires precieux d'un Narrateur qui se veut avant tout un traducteur" (p. 132).

La deuxieme partie de l'etude se concentre d'abord sur la parenthese, au singulier et donc au sens de digression, du point de vue narratologique et de celui du lecteur. L'auteur parle alors de "brouillage" et de "va-et-vient" car la distinction entre I recit lui-meme et la parenthese ou la digression n'est jamais facile a etablir chez Proust. En fait, les parentheses constituent "a la fois des elements de dispersion et de cohesion au regard de l'economie du recit" (pp. 157-158). L'auteur elargit ensuite son champ d'etude puisqu'elle demontre que l'opposition continuite-discontinuite que refletent les deux types de parentheses dans le texte se situe au centre de l'esthetique proustienne. Elle etablit en particulier que les parentheses "participent [...] des deux mouvements contraires--divergence vs convergence--qui sous-tendent la phrase et, au-dela, la vision de Proust: elles sont un des moyens par lesquels le texte cree tout a la fois sa discontinuite et sa continuite" (p. 193). Justifiant son titre, enfin, et reprenant l'idee que le Narrateur developpe dans Le Temps retrouve et selon laquelle son livre est construit "comme une robe", elle montre que les parentheses proustiennes representent en quelque sorte les "coutures apparentes" ou "les points de suture" (p. 213) d'un texte qui est compose de fragments.

L'ouvrage comporte egalement une breve conclusion, une riche bibliographie, trois index, dont celui des parentheses dans "Combray", et le texte d'une parenthese tiree du drame du coucher.

Cet essai, parfaitement clair et organise et depourvu de jargon, n'est donc pas seulement une etude grammaticale, linguistique ou stylistique d'un element apparemment mineur de la Recherche. En s'attachant a la parenthese sous toutes ses formes et dans toutes ses variations, l'auteur est en effet amenee a considerer le roman de Proust a partir de multiples perspectives, rhetoriques, narratologiques et esthetiques notamment, et ainsi a eclairer d'une lumiere nouvelle certains de ses aspects essentiels.

Pascal Ifri, Washington University
COPYRIGHT 2011 University of Nebraska Press
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2011 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Author:Ifri, Pascal
Publication:Nineteenth-Century French Studies
Article Type:Book review
Date:Sep 22, 2011
Words:619
Previous Article:Michelet, Jules. Bible de l'humanite.
Next Article:Trading on cultural capital: Madame de Stael's politics of literature.

Terms of use | Privacy policy | Copyright © 2022 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters |