Printer Friendly

Sbihi : les maisons d'edition ont besoin de plus de soutien.

Actualites Eecrit par (MAP) Premiere rentree litteraire du Maroc L es maisons d'edition ont besoin de plus de soutien de la part des pouvoirs publics en vue de surmonter les contraintes auxquelles elles font face, a souligne, mardi a Casablanca, le ministre de la Culture, Mohamed Amine Sbihi. S'exprimant lors de la ceremonie de la premiere rentree litteraire du Maroc, organisee par l'Union des editeurs, M. Sbihi a fait savoir que les maisons d'edition, dont le developpement est tributaire de l'evolution des autres composantes de la filiere et de la pratique de la lecture, sont en droit d'attendre des pouvoirs publics d'intervenir davantage pour surmenter les contraintes auxquelles elles font face. En vue d'accompagner les maisons d'edition et les auteurs, le ministere de la Culture a mis en place, depuis 2014, un fonds de soutien au livre dote de 10 millions de dirhams annuellement, a mis en avant M. Sbihi, ajoutant que son departement a egalement oeuvre a la mise en place d'une structure d'accompagnement des entreprises culturelles, dotee d'un fonds de garantie des industries culturelles. L'initiative de l'Union des editeurs marocains d'organiser sa rentree litteraire merite amplement d'etre valorisee, a-t-il releve, notant que cette demarche adoptee permet d'associer les efforts de 15 maisons d'edition et d'aller a la rencontre des lecteurs dans plus de 70 espaces culturels a travers le pays (librairies, bibliotheques et autres endroits culturels). M. Sbihi a, par ailleurs, souligne que cette initiative procede de l'obligation de contribuer a creer autant d'evenements que possible pour attirer le lecteur potentiel, eloigne par un systeme educatif qui n'incite pas a la lecture, par une culture ambiante qui l'est encore moins et par l'usage d'une revolution numerique qui n'est pas particulierement tournee vers la decouverte des bibliotheques numeriques du monde. Et d'ajouter que dans ces circonstances, un editeur est, incontestablement, un militant, tandis que sa maison d'edition constitue une entreprise a hauts risques. [beaucoup moins que]Nos partenaires pressentis pour ce projet structurant ont certainement saisi que le Maroc culturel, le Maroc de la diversite et de la liberte de creation, a autant besoin de ses createurs et de ses artistes soutenus par les pouvoirs publics et le mecenat, que d'entreprises culturelles dynamiques accompagnant et soutenant la production et la diffusion de la creation culturelle et artistique[beaucoup plus grand que], a-t-il insiste. Pour le president de l'Union des editeurs, Abdelkader Retnani, le lancement de cette journee nationale de portes ouvertes dans plus de 27 villes marocaines, le meme jour, va permettre au public de rencontrer les livres, les toucher et les lire. [beaucoup moins que]Notre objectif cette annee est atteint, il s'agit notamment de sensibiliser les responsables politiques, les decideurs, les parents, les organisations de la societe civile, le secteur prive ou encore les medias'', a-t-il dit, precisant que le livre est un objet precieux, une richesse nationale a entretenir, un patrimoine a respecter et que sa promotion est une necessite et un devoir national et universel. Et de noter qu'en 2015 le nombre total de projets soutenus en secteur du livre et de l'edition a atteint 561 projets a savoir notamment l'edition de 351 livres, 54 revues culturelles, la creation et la modernisation de 5 revues culturelles electroniques ainsi que la participation a 104 salons du livre nationaux et internationaux. La participation des auteurs marocains aux residences d'auteurs, la modernisation et animation de 13 librairies, la sensibilisation a la lecture et l'encouragement des editions reservees aux personnes a besoins specifiques sont aussi parmi les projets soutenus. Ont assiste a la ceremonie de cette rentree litteraire 2015-2016, le Wali de la Region Casablanca-Settat, Khalid Safir, le consul general de France a Casablanca, Arnaud De Sury, des personnalites du monde de la diplomatie, la politique, la culture et les medias, outre des membres de la societe civile nationaux et internationaux.

Copyright Casanet 2015. All rights reserved. Provided by SyndiGate Media Inc. ( Syndigate.info ).
COPYRIGHT 2015 SyndiGate Media Inc.
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2015 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Publication:Al Bayane (Al Dar Al Bayda', Morocco)
Geographic Code:6MORO
Date:Nov 12, 2015
Words:645
Previous Article:10.000 licencies chomeurs selectionnes la premiere annee.
Next Article:Un message de paix et de vivre ensemble.

Terms of use | Copyright © 2017 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters