Printer Friendly

SMT : 100 juges ont file vers le Golfe et 50 ont demissionne.

Le president du Syndicat des Magistrats Tunisiens (SMT), Ibrahim Bouslah, a souligne que les magistrats ne beneficient pas de protection fonctionnelle. " L'immunite judiciaire a ete depassee par les evenements ", a-t-il ajoute faisant observer que les hommes d'affaires sont parfois mieux proteges que les magistrats. Dans une declaration de presse samedi, en marge d'une rencontre sur le statut des magistrats, Bouslah a explique que les juges exercent sous la menace terroriste, appelant a la necessite de promulguer une loi pour defendre et proteger leur integrite physique. Il a aussi mis l'accent sur le besoin d'ameliorer les conditions financieres des professionnels, faisant observer que les magistrats tunisiens sont les moins payes au monde.

Le president du SMT a ajoute que 100 magistrats tunisiens ont emigre vers les pays du Golfe et que 50 autres ont quitte la profession, faisant perdre au secteur des competences ayant accumule entre 10 et 15 ans d'experience professionnelle. " Le magistrat est traite sur la base des lois en vigueur, en tant que fonctionnaire judiciaire et le service judiciaire est defini comme etant une profession administrative alors qu'il s'agit d'un pouvoir judiciaire ", a-t-il tenu a preciser.

De son cote, Mansour Chalendi, president du centre des etudes et de la formation au sein du SMT, a indique que des correspondances ont ete adressees aux deputes des differents groupes parlementaires pour soulever et debattre des questions relatives aux magistrats, insistant sur le besoin d'elaborer de nouvelles lois tenant compte des dispositions de la Constitution.

Malika Mazari, presidente du conseil de l'ordre judiciaire et presidente du tribunal cantonal de Tunis, a fait remarquer que la loi portant creation du Conseil superieur de la Magistrature (CSM) stipule le developpement des lois y compris le statut des magistrats qui date de 1967. Elle a rappele qu'une commission a ete creee au sein du CSM pour l'elaboration de ces lois et que d'importants pas ont ete franchis dans ce sens.

Copyright - AFRICAN MANAGER - 2019 - All Rights Reserved Provided by SyndiGate Media Inc. ( Syndigate.info ).

COPYRIGHT 2019 SyndiGate Media Inc.
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2019 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Publication:African Manager (French)
Date:Feb 16, 2019
Words:364
Previous Article:Abir Moussi demandera a la justice d'interdire l'appellation Tahya Tounes.
Next Article:La laverie de phosphate de Metlaoui a l'arret.

Terms of use | Privacy policy | Copyright © 2019 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters