Printer Friendly

Rideaux baisses, aller de l'avant...

Le rideau s'est baisse sur le Xeme Congres national du Parti du Progres et du Socialisme, dimanche a l'aube a Bouznika, apres deux jours de travaux intenses, en sessions plenieres et dans les commissions du Congres.

La seance d'ouverture a marque le debut des travaux de ces assises nationales du PPS, a laquelle une forte presence de delegations de partis amis du Maroc et d'ailleurs a confere une importance particuliere. Des partis de la koutla democratique au PSU, en passant par les partis de l'actuelle majorite et ceux de l'opposition, toute la classe politique nationale etait a ce rendez-vous partisan. Les syndicats et le tissu associatif democratique n'etaient pas du reste, sans oublier la presence de grandes personnalites du monde de la culture et des arts...

Mais ce qui aura le plus attire l'attention des medias et journalistes qui ont couvert ce congres, c'est le degre de responsabilite des congressistes, leur enthousiasme et perseverance.

Ce serieux se refletera au niveau des travaux des commissions du Congres.

Mais, fait plus important, est que ceux qui tablaient sur une opposition au Secretaire general sortant et criaient avec les loups sur un echec du congres ou defendaient des opposants fictifs a l'orientation du PPS, ont, au fil du deroulement des travaux, dechante.

Au fur et a mesure que les travaux avancaient, la certitude etait la sur toutes les levres: C'est a un franc succes du Xeme Congres national du PPS que nous nous acheminons.

Les delegues ont amende certains textes, en plus des changements proposes par telle ou telle section provinciale, tel secteur socio-professionnel ou encore telle organisation parallele. Preuve est ainsi donnee d'un bel esprit de responsabilite et de precision, ne laissant rien au hasard ni au delire de l'interpretation.

Democratie interne en marche

Aussi la preuve de la bonne marche de la democratie interne, il fallait la chercher dans les resultats des votes des rapports des commissions (politique, des statuts, des mandats). Tous les votes ont ete acquis a une ecrasante majorite depassant souvent les 90% des voix... avec, au plus, une douzaine de votants contre, alors que la liste des membres du Comite central et la declaration finale ont ete adoptees a l'UNANIMITE des delegues du Congres. Comme d'ailleurs le rapport du Comite central, presente en seance d'ouverture, par Nabil Benabdallah.

Autrement dit, l'unite ideologique et politique du PPS ne souffre d'aucune faille, comme d'aucuns, des detracteurs a la sale besogne, tentent de le faire accrediter.

Mais ce congres aura permis aux militantes et aux militants du Parti de renover la methodologie democratique qui aura donne le droit aux sections provinciales, aux secteurs socio-professionnels et aux organisations paralleles du Parti de designer directement leurs representants au Comite central, contrairement a ce qui a prevalu jusqu'ici et qui donnait aux delegues du Congres le pouvoir de choisir et voter la liste du Comite central du PPS. Une premiere politique et democratique au Maroc, marquee du sceau de la decentralisation...

Un autre indice de la bonne sante du PPS a ete illustre par le vote du Comite central (481 membres) du Secretaire general du PPS, qui s'est deroulee lors de la premiere reunion du Comite central fraichement elu a l'unanimite par les congressistes. Le resultat de ce vote demontre la liberte de choix des membres du Comite central, organe qui assure la direction politique entre deux congres. Outre les scores realises par les deux candidats, 17 membres se sont abstenus.

Aussi, un autre defi a ete releve egalement par le Xeme Congres national du PPS. Celui de l'autonomie de decision de sa direction politique et de ses instances decisionnelles.

Nombreux sont les observateurs politiques ou mediatiques qui tablaient sur le depart du Secretaire general sortant et de sa non-reconduction a la tete du Parti... Des voeux pieux qui se sont evapore sitot le vote des documents politiques acquis par le Congres.

Le grand merite en revient a la clairvoyance et la conscience des congressistes et des militantes et militants qui demeurent jaloux de l'independance du Parti, surtout qu'apres les dernieres elections legislatives, en octobre 2016... la soumission presque totale de certaines entites partisanes a des forces exterieures ou a des personnages qui leur dictent les comportements et les alliances.

Maintenant que le PPS a actualise sa vision et ses orientations et qu'il a renouvele ses structures partisanes, place a l'action politique. De la regularite et de l'ampleur de celle-ci dependra le degre d'implication et de rehabilitation, dans une certaine mesure, de la chose politique.

Ce souffle nouveau, mis en avant lors du Congres, devra etre impulse aux institutions nationales pour davantage de democratie et de justice sociale. En bref pour les droits et les devoirs de chacun et de tous.

Mohamed Khalil

L'article Rideaux baisses, aller de l'avant... est apparu en premier sur ALBAYANE .

Copyright Casanet 2018. All rights reserved. Provided by SyndiGate Media Inc. ( Syndigate.info ).
COPYRIGHT 2018 SyndiGate Media Inc.
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2018 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Publication:Al Bayane (Al Dar Al Bayda', Morocco)
Date:May 15, 2018
Words:805
Previous Article:Le Congres chatoyant du PPS!
Next Article:A la cloture du Xe Congres national du PPS.

Terms of use | Privacy policy | Copyright © 2020 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters