Printer Friendly

Revue de la presse quotidienne (RPQ).

Rabat - Voici les principaux titres a la Une de la presse quotidienne de ce vendredi:

+AUJOURD'HUI LE MAROC+:

-Grosse bagarre entre le president de la Chambre des representants et le Chef de gouvernement: Ghellab sur les traces de Chabat. Le president de la Chambre des representas a vivement pris a partie le Chef du gouvernement, jeudi a Rabat, a l'ouverture du forum sur le droit d'acces a l'information. Contre toute attente, alors que la nombreuse assistance s'attendait a un discours classique de Karim Ghellab, celui-ci a reproche au gouvernement de brimer des initiatives de propositions de lois presentees par les deputes, de les detourner et d'en charger des instances de son choix. Meme si les uns et les autres ont tente d'eteindre le feu, il semble bien que ce clash a corrobore une cesure entre le Parlement et le gouvernement. C'est en tout cas le sentiment qui a prevalu dans une assistance qui n'en revenait pas de constater la gravite des dissensions qui couvent au sein de la classe politique majoritaire.

-Pour la prochaine seance de questionnement: Benkirane abandonne par sa majorite chez les conseillers? Si le numero un de l'Executif a pu compter sur les groupes parlementaires de la majorite a la premiere Chambre pour le soutenir lorsque l'opposition a boycotte son passage, il risque de se retrouver seul a la deuxieme Chambre. A en croire Abdelmalek Aferiat, depute et membre du bureau de la Chambre des conseillers, un deal a ete passe entre les partis de la majorite et ceux de l'opposition. "Nous avons convenu, majorite comme opposition a la Chambre des conseillers, de participer a la seance de questionnement le 19 juin prochain. Cela dit, si Benkirane reproduit le meme comportement, nous allons prendre tous pendant la seance la decision qui s'impose", dit-il.

+LIBERATION+:

-L'acces a l'information debouche sur un clash entre Benkirane et Ghellab: Une altercation qui traduit le hiatus entre le gouvernement et le Parlement. L'altercation, hier, entre le president de la Chambre des representants et le Chef du gouvernement est annonciatrice du fosse entre les deux institutions constitutionnelles qui ne cesse de s'elargir. Opposant Karim Ghellab a Abdelilah Benkirane, ce clash est survenu lors du colloque national sur "le droit d'acces a l'information: Levier de la democratie participative", organise par le ministere de la Fonction publique et de la modernisation de l'administration. Au cours de son intervention, Karim Ghellab a tire a boulets rouges sur le gouvernement dont il a critique le retard enregistre au sujet de la presentation d'un projet de loi concernant le droit a l'acces a l'information, alors qu'il a, en meme temps, bloque toutes les propositions emanant des parlementaires, estimant que seul le gouvernement a le droit de legiferer.

-Les ONG feminines s'insurgent contre Bassima Hakkaoui: Le plan gouvernemental pour l'egalite en vue de la parite 2012-2016 vivement critique. Vif desarroi dans les milieux des ONG feminines. Elles ont ete promptes a reagir a l'adoption par l'Executif du plan gouvernemental pour l'egalite en vue de la parite 2012-2016. Une question qui n'etait pas initialement prevue a l'ordre du jour a la seance du Conseil du gouvernement du 6 juin dernier. Dans un communique rendu public, elles denoncent toutes, les violations qui n'ont pas manque d'entacher, a leur sens, l'elaboration d'un tel document. Que ce soit au niveau du contenu ou de la forme, les ONG ont ete tres virulentes dans leurs diverses critiques. Le Printemps feminin pour la democratie et l'egalite lance un appel au gouvernement pour qu'il prenne en consideration l'ensemble des propositions et observations emises a ce sujet par le reseau et s'est dit dispose a collaborer avec les departements concernes en vue de promouvoir les droits fondamentaux des femmes.

+L'ECONOMISTE+:

-Droit d'acces a l'information: Clash dans la majorite. Alors que les observateurs se sont rejouis que le sujet prenne enfin une tournure nouvelle, les dissensions au sein de la majorite se sont encore une fois invitees au debat lors du colloque national sur le droit d'acces a l'information. Lors de cette rencontre, c'est le president istiqlalien de la Chambre des Representants, Karim Ghellab, qui lancera la premiere pique. "Plusieurs projets de loi, ont ete soumis par les equipes parlementaires, lesquelles, contrairement au ministre ont l'initiative de la loi", a lance M. Ghellab qui a accuse le gouvernement de "vouloir monopoliser l'initiative, retardant ainsi le processus legislatif". En effet, deux projets de loi ont ete proposes par les deputes de l'USFP et du MP en 2012. Sans suite, puisque le gouvernement s'est charge de la question. Benkirane tente d'intervenir pour se defendre, mais se fait sermonne par Ghellab pour ne point se faire interrompre.

-2M attise la tension entre l'Istiqlal et le PJD. L'examen du respect des cahiers de charges par 2M, devant la Commission de la culture et de la communication de la Chambre des representants, a failli tourner a l'affrontement. En effet, les membres de cette commission ont passe plus de 2h30 a discuter des questions de procedures liees a l'ordre du jour. Surtout que certains partis, comme l'Istiqlal, l'USFP et le PAM, ont emis des reserves sur la presence de Faycal Lraychi, PDG de la SNRT, et de Salim Cheikh, DG de la Soread-2M, en compagnie de Mustapha El Khalfi, ministre de la Communication. En effet, ils ont estime que "la mission du controle parlementaire est eminemment politique et ne necessite pas l'implication de fonctionnaires, fussent-ils des responsables du pole public". D'ailleurs, Abdellah Bakkali, de l'Istiqlal, a avance que "les questions liees au pole audiovisuel sont politiques et non pas techniques ou financieres".

+AL BAYANE+:

-Nouveau contrat programme 2014-2016 entre l'Etat et la CMR: Le provisoire qui dure. L'Etat et la Caisse marocaine des retraites (CMR) ont decide de conclure un nouveau contrat-programme couvrant la periode 2014-2016. La decision a ete prise lors du dernier Conseil d'administration de la Caisse, tenu mercredi dernier a Rabat. La situation de la Caisse necessite en effet une intervention d'urgence et sa perennite se trouve serieusement remise en cause en l'etat actuel. D'aucuns estiment aujourd'hui que la reforme de la CMR urge. La signature d'un nouveau contrat-programme entre l'Etat et la Caisse devrait etre integree dans le cadre de la reforme globale du systeme de retraite et non releguee en tant que solution provisoire.

+LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB+:

-Textile-habillement: L'AMITH espere un contrat-programme avant Ramadan. El Mostapha Sajid et Karim Tazi ont ete reelus respectivement president et vice-president de l'Association marocaine de l'industrie textile-habillement (AMITH). Comme annonce, les deux candidats etaient les seuls en lice pour leur propre succession a la tete de l'Association des textiliens. Sajid negocie aujourd'hui le detail du contrat-programme devant decouler du Plan textile 2025 annonce debut mai. L'AMITH, qui souhaite ainsi faire aboutir cette feuille de route avant Ramadan, afin que les premieres mesures integrent le projet de loi de finances 2014, assure avoir identifie 66 mesures de soutien impliquant "de lourds arbitrages".

-Commerce exterieur: Caravane de l'export, des opportunites a saisir. C'est reparti pour un tour. La 7eme caravane de partenariat en Afrique est programmee du 23 au 29 juin prochain. Cette nouvelle edition organisee par le Centre marocain de promotion des exportations "Maroc Export" emmenera cent participants, une nouvelle fois, en Republique democratique du Congo et, pour la 1ere fois, au Kenya. "Maroc Export" poursuit ainsi sa strategie de defrichement de nouveaux marches pour contrecarrer les effets de la crise en Europe, zone qui represente le principal debouche pour nos exportations. Les secteurs privilegies pour ces nouvelles rencontres B2B sont l'electricite, l'electronique, l'energie, les industries metallurgiques et mecaniques, les TIC, mais aussi le BTP et les materiaux de construction, l'agroalimentaire, les produits de la mer, la pharmacie, le textile et le secteur financier. Des metiers dont l'expertise marocaine dans de nombreux autres pays subsahariens a ete deja confirmee.

+LE SOIR ECHOS+:

-El Guerrouj: "Il faudra divulguer un maximum d'informations". Dans un entretien avec le journal, le ministre delegue charge de la fonction publique et de la modernisation de l'administration, Abedlaadim El Guerrouj souligne que les principes suivis par son departement sont les suivants: "D'abord, il faudra qu'un maximum d'information soient divulguees par l'administration. Le second principe que nous prenons en compte est qu'il y a certaines informations que le citoyen n'a pas besoin de demander. On oblige les administrations a divulguer ces informations de maniere proactive. Le troisieme principe est de determiner une procedure tres precise pouvant permettre au citoyen d'acceder a sa requete d'information. Le quatrieme est que le droit d'acces a l'information est gratuit, car si l'on devait faire payer, cela devient un obstacle a l'information. Quant au cinquieme, il concerne les exceptions qui ont ete determinees avec une grande precision et conformement au texte constitutionnel".

-L'affaire Ennakl ressurgit: Les actionnaires minoritaires crient au scandale. L'affaire d'exoneration d'OPA sur Ennakl offerte par le CDVM au consortium Poulina-Parenin refait surface. Or, ce n'est ni le CDVM, ni la Bourse de Casablanca et encore moins le tribunal administratif, avec l'action en justice portee Abedarrazak Ellaji, qui actuellement en cours, qui a remis la question au gout du jour. Ce sont les petits porteurs-actionnaires minoritaires d'Ennakl- cherchant a porter main forte a ce dernier, qui ont diffuse, hier, une petition adressee au Chef du gouvernement, au ministre des Finances et de l'Economie et au ministre de la Justice. Par cette petition, ils appellent a "l'annulation de la decision du CDVM, prise par exces de pouvoir, dispensant le consortium Poulina-Parenin de deposer une OPA sur les actions Ennakl cotees a la Bourse de Casablanca".

+AL MASSAE+:

-La police marocaine enquete sur le plus grand vol de diamants au monde. Une source bien informee a indique que le cerveau de cette operation, menee a l'aeroport de Bruxelles, en fevrier dernier, est un Maroco-francais qui vivait a Casablanca oE il detient un restaurant et une societe de voitures de luxe. La meme source a fait savoir que les enquetes menees au Maroc ont largement contribue elucider cette affaire, indiquant que la valeur des diamants voles depasse les 200 millions euros.

-Les equipes de la Gendarmerie royale ont utilise, mercredi a Sid El Aidi pres de Settat, un helicoptere pour la recherche de deux individus qui ont vole, dans des circonstances "mysterieuses" une valise contenant des explosifs utilises par l'ONCF pour aviser les conducteurs des trains de l'existence de travaux ou de risques. Selon des sources bien informees, ces individus ont agresse a l'arme blanche un employe de l'ONCF pour lui voler cette valise avant de prendre la fuite.

-Quatre agents de la police ont ete expulses de l'Institut Royal de police de Kenitra, au cours de cette semaine, suite a un rapport de routine realise par la Direction de Surveillance du Territoire (DST), qui a indique que les quatre personnes concernees ont des "tendances politiques" et appartenaient a des partis politiques avant d'integrer l'institut pour y effectuer leur stage.

-Une nouvelle loi apaise la colere des sapeurs-pompiers et augmentation imminente de leurs salaires. Des responsables du corps de la Protection civile ont indique que de nouveaux textes de lois seront promulgues et permettront de resoudre plusieurs problemes en suspens et de liberer la direction generale de la Protection civile des contraintes du statut de la fonction publique, dont les dispositions ne sont plus en phase avec le caractere exceptionnel des missions confiees aux sapeurs-pompiers et les conditions materielles reclamees par les elements de ce corps pour s'assurer une vie digne.

-Clash inedit entre Karim Ghellab et Abdelilah Benkirane lors du colloque national sur "le droit d'acces a l'information". Le president de la Chambre des Representants est monte au creneau contre Benkirane en lui disant qu'"en tant que chef de l'Executif, il ne represente qu'un des 666 personnes (395 deputes et 270 conseillers) ayant le droit de legiferer". Reagissant a Benkirane qui voulait l'interrompre, Ghellab a retorque en ces termes: "Vous n'en avez pas le droit! La liberte d'expression fait partie du droit d'acces a l'information". -Vives altercations entre les parlementaires du PJD et de l'Istiqlal en raison de la chaEne de television "2M". La reunion de la Commission de l'Education, de la culture et de la communication a la Chambre des representants s'est transformee, mercredi, en une scene d'altercations verbales et d'echange d'accusations entre les deputes PJDistes et ceux du PAM et de l'USFP avant de devenir une guerre ouverte entre les deputes du parti de la Lampe et ceux de l'Istiqlal sur la question du respect par la chaEne de television "2M" des dispositions contenues dans le cahier des charges et du principe de pluralisme et de neutralite dans sa programmation.

+AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA+:

-Confrontation fracassante entre Abdelilah Benkirane et Karim Ghellab: Les divergences entre le PJD et l'Istiqlal se transformeront-elles en conflit institutionnel? Intervenant lors du colloque national sur le droit d'acces a l'information Ghellab a indique que le gouvernement a elabore un projet de loi sur le droit d'acces a l'information en faisant fi de deux propositions de loi (USFP et MP), faisant remarquer que le gouvernement en la personne de son Chef ne represente qu'un sur les 666 personnes habilitees a legiferer.

-Le ministre de l'Interieur et SG du MP, Mohand Laenser, propose ses bons offices pour parvenir a un reglement du differend entre les composantes de la majorite loin du "cercle royal". Selon des sources bien informees, "Laenser tentera de jouer le role d'intermediaire entre Abdelilah Benkirane et Hamid Chabat apres que des voix aient commence a soutenir que l'arbitrage royal n'a pas lieu d'etre surtout qu'il ne s'agit que de mesentente entre deux partis de la majorite gouvernementale et ne concerne aucunement les institutions.

-Reunion mouvementee de la commission de l'enseignement, de la culture et de la communication a la Chambre des representants concernant la chaEne "2M" sur fond de reserves du PAM, de l'USFP et de l'Istiqlal, qui ont exprime leurs craintes de voir la reunion tourner en un reglement de comptes politiciens entre le PJD et le DG de la chaEne. Suite a ces echauffourees, la reunion a ete reportee a une date ulterieure alors que la confrontation reste ouverte entre le PJD et la chaEne.

-Le ministre de la Justice et des Libertes, Mustapha Ramid, a demande dernierement au Parquet general et aux juges d'instruction pres la Cour d'appel de Marrakech de proceder a l'activation de l'action judiciaire concernant 40 affaires de corruption dans la cite ocre, leur donnant le choix entre les deferer devant la chambre criminelle chargee des crimes financiers ou d'abandonner les poursuites.

-Omar Haddouchi, l'un des chioukhs de la salafia declare: "Nous ne voulons pas que les salafistes se transforment en pions!". Dans un entretien au journal, Haddouchi a exprime son refus d'adherer a l'action politique ou associative, soutenant que l'exercice de la politique au Maroc a pris la forme d'"un mensonge deguise".

+ASSABAH+:

-Karim Ghellab se dechaEne contre Abdelilah Benkirane et l'accuse d'entraver l'action legislative et de gaspiller les deniers publics. S'exprimant a l'ouverture du colloque sur le droit d'acces a l'information, le president de la Chambre des representants a condamne l'attitude du gouvernement qui fait litiere des propositions de loi inities par les parlementaires, en violation des dispositions de la Constitution.

-Arrestation d'un fonctionnaire a la prison de Kenitra pour corruption. Le fonctionnaire a ete apprehende la main dans le sac alors qu'il percevait un pot de vin de 15.000 dirhams de la part du pere d'un detenu, qui purge une peine de 20 ans de prison, pour faire cesser les tracasseries a son encontre et de le reloger dans la cellule oE il sejournait auparavant.

-Une unite speciale de la Gendarmerie royale a la recherche de douze capsules d'explosifs utilises par l'ONCF. Ces explosifs ont ete subtilises mercredi a un employe de l'Office par deux individus sous la menace de l'arme blanche a Sid El Aidi pres de Settat. Des sources proches du dossier ont privilegie la piste terroriste.

-USFP: Echange d'accusations entre Driss Lachgar et des membres du courant d'Ahmed Zaidi. Ces derniers ont ouvertement critique les dirigeants du parti de la Rose lors d'une recente reunion de ce courant. Pour sa part, la commission d'organisation et de gouvernance relevant du parti a accuse le courant Zaidi d'"anarchie" au motif de la tenue de ses reunions en dehors des structures du parti.

-Faycal Laaraichi et Salim Cheikh declenchent un vif debat a la Chambre des representants. Lors d'une reunion consacree a la situation a la chaEne de television "2M" et son respect des dispositions du cahier de charges, les membres de la Commission de l'Education, de la culture et de la communication ont perdu plus de deux heures dans un debat de procedure concernant la presence de Faycal Laaraichi et de Salim Cheikh au motif que la mission du controle parlementaire est eminemment politique et ne necessite pas l'implication de fonctionnaires, fussent-ils des responsables du pole public.

+RISSALAT AL OUMMA+:

-Karim Ghellab, president de la Chambre des representants, tire a boulets rouges sur Abdelilah Benkirane, chef du gouvernement, en presence de ministres et d'ambassadeurs de pays etrangers. Lors de son intervention a l'ouverture d'un colloque sur le droit a l'acces a l'information, jeudi a Rabat, Ghellab a vivement critique le gel de deux propositions de loi relatives au droit d'acces a l'information ainsi que d'autres textes de loi, ce qui a suscite la colere de Benkirane qui a tente de l'interrompre, mais le president de la 1ere Chambre a reagi avec virulence: "ne m'interrompez pas SVP et avant de parler du droit d'acces a l'information, il vous faut trouver une solution a la problematique du droit a la libre expression!".

-La commission mixte composee des representants de la FDT, de la CDT et de la CGEM a tenu, jeudi, une reunion consacree a la poursuite du debat sur les amendements proposes par les deux centrales syndicales sur la base du Pacte social de competitivite durable et un travail decent elabore par le Patronat, ont indique des sources informees, notant que les deux parties signeront ledit Pacte une fois les amendements adoptes.

+AL MOUNTAF+:

-Examens du baccalaureat: La chasse aux tricheurs suscite une vague de protestation parmi les familles qui refusent de voir leurs fils taxes de criminels. La Federation nationale des associations des parents et tuteurs des eleves au Maroc, est montee au creneau, appelant les parlementaires a rejeter le projet de loi qui autorise l'incarceration des tricheurs, alors que des militants des droits de l'Homme ont denonce la transformation des examens du bac en une occasion pour "terroriser" les eleves.

-Adil Benhamza, porte-parole officiel de l'Istiqlal, dement les informations relayees par certains medias faisant etat de contacts entre l'Istiqlal et le PJD, soulignant que le memorandum elabore par Hamid Chabat est fin pret pour etre soumis a la Haute appreciation de SM le Roi.

+ANNAHAR AL MAGHRIBIA+:

-Abdelouahed Souhail a la recherche d'emplois pour les Marocains en Arabie Saoudite. Le ministre de l'Emploi et de la formation professionnelle a convenu, mercredi a Geneve, en marge de la conference annuelle de l'Organisation internationale du travail (OIT), avec son homologue saoudien, de la creation d'une base de donnees conjointe dans le domaine de l'emploi, dans l'objectif de mieux integrer les competences marocaines en Arabie Saoudite, affirmant leur determination a intensifier l'echange de cadres et de main-d' uvre qualifiee.

+ASSAHRAE AL MAGHRIBIA+:

-Prise de becs entre Karim Ghellab et Abdelilah Benkirane. S'exprimant a l'ouverture du colloque sur le droit d'acces a l'information, le president de la Chambre des representants a souligne que "vu l'importance de ce sujet, il valait mieux le discuter sous la Coupole au lieu de le faire dans les salons", accusant le Chef du gouvernement de vouloir monopoliser le droit de legiferer.

+BAYANE AL YAOUM+:

-Le Printemps feminin pour la democratie et l'egalite rejette le plan du gouvernement pour l'egalite. Dans un communique signe par 36 reseaux et ONG feminins, il exprime son etonnement quant a l'adoption de ce plan en Conseil de gouvernement, la semaine derniere, sans l'implication de la societe civile conformement a l'approche participative stipulee par la Constitution.

+AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI+:

-La Chambre des Conseillers met en garde Abdelilah Benkirane, lors de la reunion des presidents des groupes parlementaires, contre toute provocation ou deviation des debats au cours de la prochaine seance mensuelle, prevue mercredi prochain. Cette mise en garde a ete exprimee par l'ensemble des composantes de la 2eme Chambre, y compris l'Istiqlal et le MP. Selon Abdelmalek Aferiat, membre du bureau de la 2eme Chambre et du groupe federal, tout depassement de nature a entraver le deroulement de ladite seance sera sanctionne par des decisions a l'instar de celles prises lors du passage du Chef du gouvernement a la 1ere Chambre.

-Karim Ghellab s'insurge contre Abdelilah Benkirane lors du colloque sur le droit d'acces a l'information. Le president de la Chambre des representants a jete son devolu sur Benkirane pour l'avoir interrompu lors de son intervention, accusant le gouvernement de tenter de monopoliser l'action legislative, sachant que le gouvernement en la personne de son chef ne represente qu'un des 666 personnes habilitees a legiferer.

+AL AHDATH AL MAGHRIBIA+:

-La crise entre le gouvernement et le parlement s'amplifie. Le president de la Chambre des representants a accuse Le Chef du gouvernement de marginaliser l'institution legislative. A l'ouverture, jeudi, du colloque sur le droit d'acces a l'information, Karim Ghellab a indique que le gouvernement ne represente qu'un des 666 membres du Parlement qui ont le droit de legiferer. Reagissant a Benkirane qui voulu l'interrompre, Ghellab lui a retorque en disant: "Tu n'as pas le droit de m'interrompre. Et avant de parler du droit d'acces a l'information, il faut d'abord parler du droit a la libre expression".

-Le clash Istiqlal/ PJD a l'origine du report de la reunion qui devait etre consacree a la situation au sein de "2M". Les membres de la commission de l'Education et de la culture a la Chambre des representants ont passe plus de quatre heures dans un debat concernant des questions de procedure sur la legalite de la convocation du DG de la chaEne le 1er juillet prochain. Pendant ces quatre heures, le president de la commission a tente en vain de calmer les esprits.

-Le ministere de l'Interieur anticipe toute speculation des prix au cours au mois du Ramadan. Le departement de Mohand Laenser a appele, dans une note, ses services au niveau des provinces et des prefectures du Royaume a accroEtre leurs operations de controle dans les marches au cours du mois sacre de Ramadan, afin de proteger le pouvoir d'achat des consommateurs.

-Apres la decision du ministere de l'Interieur de relever de leurs fonctions des presidents de commune, la BNPJ convoque pour audition d'autres presidents de commune, des elus et des fonctionnaires. Des sources bien informees ont indique qu'il a ete procede a la convocation de 11 personnes, dont les noms ont ete cites dans le cadre d'affaires de dysfonctionnements releves par les rapports des cours regionales des comptes.

+AL KHABAR+:

-Le mois du Ramadan cerne les trafiquants de psychotropes. Des instructions fermes ont ete donnees par la DGSN aux differents services dans les grandes villes du Royaume, particulierement a Casablanca, pour la lutte contre le trafic et les trafiquants de psychotropes, et ce apres l'enregistrement d'une serie de crimes commis au cours des derniers mois a cause de la consommation de ces substances dangereuses, selon des sources qui ont affirme que ces mesures ont permis le demantelement de plusieurs reseaux de trafic de ce genre de stupefiants.

-Abdelilah Benkirane a adresse une correspondance, au debut de cette semaine, a la direction de la MGPAP au sujet de plusieurs rapports qui ont soumis au departement du Chef du gouvernement, dont un rapport interne "sombre" realise par la commission de controle de la Mutuelle au titre de l'exercice 2012 et qui revele des donnees "choquantes" sur la situation de l'assiette fonciere exploitee par la Mutuelle, les marches et appels d'offres. Des sources ont indique que les parties responsables au sein de la Mutuelle se penchent actuellement a la redaction d'une lettre en reponse a ce sujet.

-Adoption du plan gouvernemental pour l'egalite du genre 2012-2016: Le Printemps feminin pour la democratie et l'egalite fustige le gouvernement. Dans un communique, ce reseau compose de plusieurs ONG a denonce l'exclusion de la societe civile dans la mise a jour des dispositions du plan conformement a l'approche participative stipulee par la Constitution.

2013 Maghreb Arabe Presse. Tous droits reserves.

Provided by Syndigate.info an Albawaba.com company
COPYRIGHT 2013 Al Bawaba (Middle East) Ltd.
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2013 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Publication:Agence Maghreb Arabe Presse (MAP)
Geographic Code:6MORO
Date:Jun 14, 2013
Words:4046
Previous Article:Revue quotidienne des editos (OPED-Q).
Next Article:L'equipe nationale a besoin samedi du soutien du public pour marquer le maximum de buts (Rachid Taoussi).
Topics:

Terms of use | Privacy policy | Copyright © 2019 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters