Printer Friendly

Ramadhan , chacun compte ses sous.

Le consommateur algerien, longtemps peu regardant sur les prix des produits, voire leur qualite, n'est plus le meme. Durant ce mois sacre, il a achete et gaspille moins que les annees precedentes. Le constat a ete etabli par des associations de protection des consommateurs.

Mustapha Zebdi president de l'association de protection du consommateur rappelle que durant premiere semaine du mois sacre, la hausse des prix des produits de large consommation a ete importante. L'augmentation variait de 5 a 100%. Il evoque aussi une frenesie de la consommation due, selon lui, [beaucoup moins que] a la crainte de penuries ou a l'instabilite des prix [beaucoup plus grand que]. Pour Zebdi, [beaucoup moins que] le comportement du consommateur commence a changer. Il y a moins de depenses nous disent les producteurs et commercants [beaucoup plus grand que].

La crise economique pousse a l'en croire a avoir un comportement modere. Notre interlocuteur fait remarquer que le grand gaspillage est desormais le fait des lieux de restauration collective. [beaucoup moins que] Cela est regrettable de voire des produits subventionnes par l'Etat jetes en quantites importantes [beaucoup plus grand que], dit il. Une etude etablie par Extranet en charge de la gestion des dechets menagers au niveau de 31 communes d'Alger affirme qu'une moyenne de 1600 baguettes est ramassee par jour durant les premiers jours du mois sacre. Nous constatons malgre tout un net recul de ce phenomene [beaucoup plus grand que], se rejouit il.

L'association El Amel de protection des consommateurs par la voix de son president Menouar Hassan partage le constat. [beaucoup moins que] Si le consommateur se montre moins depensant, les raisons sont multiples [beaucoup plus grand que], estime t-il. Il y a d'abord le pouvoir d'achat qui a degringole. il y a une certaine prise de conscience quant a la necessite de mieux gerer son budget familial en evitant le superflu [beaucoup plus grand que], explique t-il. Pour lui [beaucoup moins que] les algeriens preferent investir pour les vacances de fin d'annee que dans les depenses du Ramadan [beaucoup plus grand que]. Pour ce qui est du gaspillage, il a fait remarquer qu'il existe un paradoxe car l'Algerien malgre la cherte de la vie, beaucoup continuent consommer abusivement. D'ailleurs, l'association envisage de lancer une etude sociologique pour tenter d'analyser ce phenomene. Le gaspillage, a-t-il ajoute ne concerne pas uniquement le pain, mais aussi la viande, l'eau, les pommes de terre ....

L'economiste Mohamed Cherif Belmihoub soutient pour sa part que du point de vue de la theorie economique, une crise financiere conduit automatiquement a une reduction de la consommation. S'agissant du consommateur algerien, notamment en cette periode [beaucoup moins que] speciale [beaucoup plus grand que] de l'annee, son comportement ne peut etre explique economiquement car il repond a d'autres logiques. [beaucoup moins que] Durant ce mois la rationalite est laissee de cote par souci d'accomplir le jeune dans les conditions ideales quitte a emprunter de l'argent pour satisfaire les besoins de la famille. [beaucoup moins que] le comportement du consommateur doit faire l'objet d'une etude sociologique plus que d'analyses economiques [beaucoup plus grand que], assene t-il .

Karima Alloun Kordjani

[c] 2018 Sud-Horizons Provided by SyndiGate Media Inc. ( Syndigate.info ).
COPYRIGHT 2018 SyndiGate Media Inc.
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2018 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Publication:Horizons (Algiers, Algeria)
Date:Jun 5, 2018
Words:527
Previous Article:Commando Ali Khodja --Souvenirs d'un combattant -- de Hocine Ait idir.
Next Article:Khamenei ordonne de relancer l'enrichissement de l'uranium.

Terms of use | Privacy policy | Copyright © 2021 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters