Printer Friendly

Ramadan et grossesse: etre a l'ecoute de son corps.

Le mois de Ramadan au cours duquel tous les fideles pratiquent le jeune occupe une place a part dans nos coeurs. Le principe de ce mois si particulier est de se purifier le corps et l'esprit, pour se rapprocher encore plus de Dieu.

Mais le jeune de Ramadan par ces longues journees, marquees par la chaleur peut representer une epreuve difficile pour les femmes enceintes et celles qui allaitent. La grande majorite des femmes enceintes tiennent coute que coute a pratiquer le jeune du mois de Ramadan. Certaines ne veulent rien entendre malgre les conseils eclaires de leur medecin traitant, meme quand leur etat de sante est faible. Ce qui les expose a des risques de sante averes pour elle-meme et pour leur foetus. Pourtant l'Islam est tres clair sur cette question.

Pour en savoir davantage sur le Ramadan et la grossesse, nous avons rencontre le docteur Jai Hokimi Amina, une praticienne tres imbue de ses connaissances tant medicales que religieuses.

Al Bayane: Est -- il risque pour une femme enceinte de jeune durant ce mois de Ramadan?

Docteur Jai Hokimi Amina: Il est tres important de rappeler si besoin est que l'Islam est une religion de tolerance, de paix, de justice, d'amour. C'est pourquoi la pratique du jeune est interdite par l'Islam des que l'individu encourt le moindre danger, l'Islam est sur ce point on ne peut plus clair. Dans le saint Coran Allah, Exalte soit-il, dit : [beaucoup moins que]Allah veut pour vous la facilite[beaucoup plus grand que] (Coran 2/185)

[beaucoup moins que]Allah veut vous alleger (les obligations)[beaucoup plus grand que] (Coran 4/28)

[beaucoup moins que]Il ne vous a impose aucune gene dans la religion[beaucoup plus grand que] (Coran 22/78)

Le Prophete Sidna Mohamed, paix et salut soient sur lui, a dit : "Allah aime que l'on use de Ses dispenses comme Il deteste qu'on Lui desobeisse. '

Donc, comme on le voit tout est clair. Il faut s'en remettre a l'avis de son medecin traitant, a son gynecologue qui sait tres bien ce qui convient le mieux a la femme qui est enceinte, si cette derniere doit ou ne doit pas jeuner.

Faut -- il comprendre par la que ce n'est pas une regle generale?

Oui, bien entendu, ce n'est pas une regle generale. Il n'est pas dit que toutes les femmes qui sont enceintes doivent du jour au lendemain cesser la pratique du jeune durant le mois sacre de Ramadan. Je dirais plutot que la pratique du jeune lors d'une grossesse est a etudier au cas par cas.

Le medecin doit examiner sa patiente, ecouter celle -- ci, prendre en consideration son desir de jeuner, celui de respecter le Ramadan, qui est le quatrieme pilier de l'Islam. Il faut accompagner medicalement et psychologiquement cette femme enceinte.

Grace a cette relation de confiance entre la patiente et son medecin, la femme enceinte suivra plus sereinement les conseils eclaires qui sont motives pour son bien etre physique et psychique.

Vous savez la grande majorite des femmes enceintes, que je vois lors de mes consultations, celles qui sont suivies regulierement en prenatal, ne souffrent d'aucune pathologie, et de ce fait, peuvent tres bien supporter la pratique du jeune durant ce mois sacre de Ramadan. Il serait aberrant de vouloir priver ces femmes d'accomplir l'un des piliers de l'Islam.

Quelles sont les periodes les plus sensibles lors de la grossesse?

Votre question met le doigt sur un point essentiel et fondamental car la grossesse, qui dure 9 mois n'est pas synonyme d'un fleuve tranquille. Il y a differentes phases marquees par l'evolution du foetus, sa croissance, les modifications du corps de la femme qui sont intimement liees a l'alimentation, a l'hydratation, a l'environnement dans lequel evolue la femme enceinte.

Il n'y a aucun secret. Tout est clair, nous savons tous, qu'une femme enceinte doit observer certaines regles hygiene -- dietetiques. Elle doit bien se nourrir pour pouvoir supporter convenablement sa grossesse. Son alimentation doit donc etre saine et equilibree pour permettre a son foetus de se developper dans de tres bonnes conditions. Mais est -- ce le cas durant les longues journees de Ramadan?

Il est demontre scientifiquement que la pratique du jeune de Ramadan (15 a 17 heures sans boire ni manger) aura des consequences sur l'etat de sante de la femme enceinte et partant, sur son foetus. Pour repondre a votre question, et de par ma longue experience, je deconseille aux femmes enceintes de pratiquer le jeune du Ramadan, surtout pendant le premier et le troisieme trimestre.

Pourquoi le premier et le troisieme trimestre de la grossesse?

Il est important de savoir que les besoins energetiques et en nutriments sont augmentes pendant la grossesse. Au cours des trois premiers mois de grossesse, l'embryon a besoin de nutriments specifiques pour se former. De ce fait, une carence, c'est-a-dire un manque, peut entrainer une malformation. En outre, pour de nombreuses femmes enceintes, le premier trimestre de la grossesse c'est generalement un peu plus de fatigue, l'apparition de nausees, parfois des vomissements, des vertiges, des envies de dormir. Bref, le premier trimestre est marque par de grands bouleversements et donc, il faut savoir ecouter son corps et etre tres vigilante.

En ce qui concerne les trois derniers mois de grossesse, c'est la phase de croissance rapide. Une carence peut entrainer un retard de croissance. Et puis, il faut dire aussi que le troisieme trimestre, c'est celui ou le ventre de la femme est developpe. Il augmente de volume, avec tout ce que cela signifie comme gene: fatigue, oedemes des membres inferieurs, ce qui peut rendre la pratique du jeune relativement difficile.

Au regard de tous ces elements et d'autres, il est tout a fait comprehensible de dire que ces deux periodes ne sont donc pas propices au jeune. Il ne faut pas croire que le medecin decide a la va vite, de conseiller ou de deconseiller a sa patiente enceinte de faire ou ne pas faire le jeune. Cette question a fait l'objet de nombreuses etudes qui se sont penchees sur les risques que peut encourir une femme enceinte. Nous avons tous notre propre experience avec la grossesse. Certaines femmes enceintes souffrent d'un manque d'appetit et boivent peu, autant de facteurs qui peuvent entrainer une deshydratation surtout par ces chaleurs, ce qui fait courir au foetus le risque d'une mauvaise prise de poids, d'une naissance prematuree.

Sur ce dernier point, il a ete demontre par exemple que les risques de fausses couches, de venue au monde de bebes prematures ou ayant un poids de naissance inferieur a la moyenne, sont en rapport avec la pratique du jeune du Ramadan. C'est d'autant plus vrai surtout chez des femmes ayant eu un mauvais regime alimentaire et dont les apports caloriques et l'hydratation etaient insuffisants.

Par consequent, je veux encore une fois de plus deconseiller aux femmes enceintes de pratiquer le jeune du Ramadan, surtout pendant le premier et le troisieme trimestre. Ceci etant dit, il y a lieu de consulter son medecin traitant et de ne pas s'enfermer dans une attitude negative qui peut s'averer lourde de consequences.

Quels sont les maux qui peuvent etre aggraves par le jeune?

Dans leur grande majorite des cas, les grossesses se passent sans aucun probleme, mais il faut dire que dans certains cas, la femme enceinte ressent des faiblesses passageres, des cephalees, des sensations de vertige, des brulures d'estomac, la constipation ......

Ces maux courants lors d'une grossesse, varient d'une femme a l'autre. Ils sont identifies et sont tres bien suivis par le medecin traitant en temps normal, et tout rentre dans l'ordre. Mais il faut dire que ces maux de la grossesse sont susceptibles d'etre aggraves par le jeune. Ainsi, des brulures d'estomac intense, des nausees, des vomissements repetes, une chute de la tension arterielle peuvent apparaitre....

Que pouvez -- vous nous dire au sujet du diabete et de la grossesse?

Personnellement, je reste imperturbable pour deconseiller la pratique du jeune a toute femme enceinte qui presente un diabete gestationnel, c'est-a-dire qui est en relation avec la grossesse de la femme.

Il est clair que jeuner dans ce cas precis rendra difficile l'equilibration des glycemies tout au long de la journee. Le foetus risque lui aussi une mauvaise croissance pendant la grossesse et une hypoglycemie a la naissance et la femme enceinte risque de developper un diabete avere plus tard. Etant donne que ce diabete ne se traite que par insuline, il vaut mieux eviter de jeuner et se concentrer sur l'equilibre de son alimentation afin de veiller a avoir des glycemies correctes toute la journee.

Que pouvez -- vous conseiller aux femmes enceintes qui desirent pratiquer le jeune du mois de Ramadan?

Mon premier conseil est de dire a chaque femme enceinte qui desire pratiquer le jeune du mois de Ramadan de consulter son medecin, et ce, pour sa securite et celle de l'enfant qu'elle porte.

Concernant le volet relatif a l'alimentation, la femme enceinte veillera a avoir une alimentation variee, eviter les sucres rapides, ne pas negliger les proteines, acides gras et le fer dont le bebe a besoin, notamment au 3e trimestre (haricots secs, viande bien cuite, noix…).

Il ne faut pas commettre les erreurs qui consistent a sauter le repas du Shour. C'est lui qui prodiguera les feculents sources d'energie pour la journee, et l'eau pour eviter la deshydratation.

La grossesse est une etape durant laquelle la femme enceinte devra faire plus attention aux activites qu'elle a l'habitude de realiser et ne pas forcer ou soulever de lourdes charges, des couffins, rester debout des heures. La femme enceinte devra se menager un temps de sieste pendant la journee.

Par la chaleur que connaissent certaines villes ou le thermometre enregistre des temperatures elevees, la femme enceinte devra faire attention et rester au frais, s'organiser pour limiter les sorties non indispensables, essayer d'eviter les grandes invitations et veillees tardives, savoir accepter l'aide de l'entourage.

La femme enceinte ne doit pas hesiter un seul instant pour interrompre le jeune au moindre signe de deshydratation tels que la soif intense, des urines plus sombres et plus odorantes, des vertiges, des episodes de fatigue voire d'evanouissement, maux de tete, douleurs diffuses. En effet, la femme enceinte risquerait de chuter si elle est debout, ou de perdre connaissance au volant de sa voiture.

Dans tous les cas, il faut savoir ecouter son corps.

Abdelaziz Ouardirhi

Copyright Casanet 2017. All rights reserved. Provided by SyndiGate Media Inc. ( Syndigate.info ).
COPYRIGHT 2017 SyndiGate Media Inc.
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2017 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Publication:Al Bayane (Al Dar Al Bayda', Morocco)
Date:Jun 15, 2017
Words:1730
Previous Article:Houcine El Ouardi s'explique sur les ruptures de stocks des medicaments.
Next Article:Les Lions a Bamako pour confirmer leur exploit a Rabat.

Terms of use | Privacy policy | Copyright © 2019 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters