Printer Friendly

Quand la musique classique de l'Empire du milieu laisse jaillir a Washington son pouvoir de guerison.

Washington -

L'orchestre symphonique chinois Shen Yun a offert, vendredi soir au Kennedy Center for the Performing Arts, une therapie musicale classique impregnee d'une spiritualite profonde et d'une transcendance intense qui a permis au public present de reprendre son souffle loin du vacarme de sa vie quotidienne.

Composee de plus de 80 musiciens, la troupe artistique a ete magistralement dirigee par quatre chefs d'orchestre - Keng-Wei Kuo, Yohei Sato, Leif Sundstrup et Milen Natchev - qui ont pris tour a tour les baguettes pour faire deguster aux aficionados de la musique classique des compositions melant la puissance des instruments symphoniques occidentaux aux percussions des instruments traditionnels chinois, pour donner naissance a une rencontre harmonieuse entre l'Extreme Orient et l'Occident.

"Sewing the flowers of Heaven" etait le titre du premier morceau chinois de ce concert grandiose qui raconte, sur les rythmes d'une melodie douce et elegante au violon et au hautbois, l'histoire d'un groupe de femmes, du plein coeur de la chine ancienne, qui tissent, avec un devouement remarque et une affection sincere, des fleurs "paradisiaques" sur un tapis pour les presenter a l'humanite en signe d'amour et de compassion.

Apres ce tableau "mythologique" qui a emporte l'assistance dans le fin fond de la tradition chinoise, l'orchestre symphonique Shen Yun a voulu etaler davantage la sagesse ancienne aux significations profondes en interpretant une chanson intitulee "Le secret celeste".

Sous l'effet des sons envoutants, la soprano chinoise Min Jiang a subjugue le public au Kennedy Center, avec sa voix ensorcelante et limpide en entonnant des paroles nobles qui font appel a la nature primordiale de l'Homme et a son pouvoir inne de contemplation dans un monde en perte de reperes.

D'un coup de baguette, la troupe artistique, qui compte dans ses rangs des musiciens representants les cinq continents, est passe de la saveur chinoise a une symphonie entierement occidentale, qui ressuscite les chefs-d'oeuvre mythiques de Beethoven et Tchaikovski.

"Ce melange sans heurts d'instruments occidentaux et chinois traditionnels nous plonge dans un monde de quietude et de tranquillite et nous offre l'occasion de vivre des moments marques par une beaute spirituelle extraordinaire", a confie a la MAP Angela Y. Lee, une pharmacienne retraitee ayant assiste au concert.

Le nom de l'orchestre (Shen Yun) est une expression chinoise qui signifie "la beaute du Divin", a explique Mme Lee, relevant que "le reflet de la beaute divine nous aide a depoussierer les valeurs de l'honnetete, de la compassion et de la patience que nous avons tendance a oublier sous le rouleau compresseur de la vie moderne".

"Pour moi, la musique classique a le meme pouvoir de guerison que la medecine chinoise traditionnelle", a-t-elle dit, notant que cette illustration artistique "eveille le sens du gout, de la delicatesse et de la beaute".

A la fin de cette performance splendide, l'Orchestre symphonique chinois Shen Yun a eu droit a une avalanche d'applaudissements et une standing ovation impressionnante d'un public ensorcele par les rythmes traduisant les specificites d'un Extreme Orient different et diversifie.

2013 Maghreb Arabe Presse. Tous droits reserves.

Provided by Syndigate.info an Albawaba.com company
COPYRIGHT 2013 Al Bawaba (Middle East) Ltd.
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2013 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Publication:Agence Maghreb Arabe Presse (MAP)
Date:Sep 30, 2013
Words:507
Previous Article:Augmentation des subvention allouees au theatre a 10 millions de dirhams pour la saison 2014-2015 (ministere).
Next Article:M. Biadillah s'entretient avec une delegation du Groupe parlementaire Canada-Afrique des moyens de renforcer les relations interparlementaires.

Terms of use | Copyright © 2017 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters