Printer Friendly

Presse regionale : Le lot quotidien des femmes en quete de l'information.

Quotidiennement et a longueur de journee, les femmes journalistes de la presse regionale, dont certaines d'entre elles chevronnees et d'autres neophytes, s'adonnent a bras-le-corps et oeuvrent sans repit pour captiver l'attention des lecteurs, auditeurs et telespectateurs de la metropole par leurs articles et programmations audiovisuelles. Il s'agit du lot quotidien des femmes de medias a Casablanca, ville qui ne les gratifie pourtant que tres rarement de moments de repit, en raison de la diversite et de l'abondance d'evenement et d'activites a caractere politique, economique et culturel, sans oublier les faits de societe qui deferlent a un rythme effrene.

Les femmes journalistes, du moins celles ayant cumule une experience riche dans cette profession difficile et ingrate, ont bel et bien demontre leur capacite a glaner et a diffuser toute sorte d'informations dont regorge Casablanca, ville en activite effervescente et en changement spatial, urbanistique et societal et une metropole oE se concentrent la plupart des activites economiques et financieres a l'echelle nationale.

Aux cotes de leurs conferes, elles forment "une force mediatique" a l'affut de toute information qu'elle soit en liaison avec le processus de developpement socio-economique, avec la production litteraire et artistique ou avec le vecu quotidien des habitants de Casablanca.

La profession de journaliste s'avere desormais d'une particularite exemplaire a l'echelle de la metropole, dans la mesure oE les evenements qui s'y deroulent generent des informations aussi bien d'ordre regional que de dimension nationale. En depit de cette donne et de ce rythme infernal, les femmes journalistes persistent et signent et rien ne semble ebranler leur volonte et determination a exercer dans divers supports mediatiques: presse ecrite et audiovisuelle et presse electronique, sans oublier les "soldates de l'ombre" du bureau regional de l'Agence Maghreb arabe Presse (MAP).

Pour la journaliste Hajiba M El Ainine, qui exerce a la Radio Casa-FM et signe dans la revue "Lalla Fatima", son travail est dicte par l'amour de la profession qui guide ses pas sur la voie de l'investigation sur certains aspects et faits en relation avec la famille, les enfants ou les traditions.

Plus encore, l'emission "Lagrade" (grand espace vide en dialecte Hassani), a permis de tisser des liens, a travers les ondes, entre habitants de la metropole et la population des provinces du sud, souligne la journaliste, precisant que cette emission a permis de booster l'interet porte aux traditions et au dialecte hassanis.

Evoquant son experience dans la presse ecrite, elle a estime qu'elle constitue une valeur-ajoutee dans sa carriere et dans l'exercice du journalisme de proximite, ajoutant qu'avec ses consoeurs ( 8 journalistes) qui occupent une place de premier plan dans la redaction, la revue a pu mettre en relief la famille marocaine, ses traditions et son mode de vie a travers des articles consacres aux femmes artistes, intellectuelles ou actives dans divers domaines.

Mme Nezha Idrissi Hamidi, journaliste a la station regionale de la radio nationale, rappelle, pour sa part, que durant tout son parcours de plus de 20 ans, elle n'a jamais releve de distinction entre hommes et femmes professionnels, ajoutant que l'ensemble des confreres et confreres s'investissent de concert dans l'effort journalistique.

Le principe de parite est consacre dans la station qui compte 12 journalistes, 6 conferes et autant de consoeurs, qui oeuvrent ensemble a faire faire connaitre les specificites locales, a-t-elle explique, estimant que la presse regionale constitue un complement a l'information nationale et un moyen de promotion du developpement de la region a travers la mise en relief des projets et programmes socio-economiques et culturels qui s'y concretisent.

"L'information regionale, oeuvre de nos consoeurs, a de beaux jours et un avenir prometteur devant elle. De jeunes competences suivent leur formation dans des Instituts specialises, ce qui augure que la capitale economique du Royaume ne saura tarir en femmes-journalistes disposees plus que jamais a prendre le flambeau et a s'investir dans le monde des medias aussi bien locaux que nationaux, a-t-elle estime.

Copyright Casanet 1999. All rights reserved.

Provided by Syndigate.info an Albawaba.com company
COPYRIGHT 2012 Al Bawaba (Middle East) Ltd.
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2012 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Publication:Al Bayane (Al Dar Al Bayda', Morocco)
Geographic Code:6MORO
Date:Mar 9, 2012
Words:658
Previous Article:10e campagne nationale de lutte contre la violence a l'egard des femmes.
Next Article:Festival international du cinema mediterraneen de Tetouan : Projection d'une soixantaine de longs et courts metrages.

Terms of use | Privacy policy | Copyright © 2019 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters