Printer Friendly

Poeme.

Un amour pas comme les autres.

Tu ne pouvais sentir de difference entre celle qui t'a donnee la vie et l'affection

Et celui que tu as appele papa si longtemps.

Mais au plus profond de toi-meme tu savais que ton amour envers lui etait different.

C'etait un exemple a suivre et a admirer

De part sa generosite et son affection demesures.

Quand tu etais perdu c'est vers lui que tu te dirigeais

Mais les reponses avancees n'etaient pas toujours celles que tu attendais

Tu sentais alors que le monde s'acharnait contre toi.

Alors tu angoissait et ne cessait de pleurer.

Tu ne pouvais comprendre que derriere cette froideur et ce manque de delicatesse

Se cachait une sagesse qui ne pouvait se traduire en simples caresses

Tu as compris plus tard que le but etait de grandir

Et de construire seule son avenir

Se plaindre etait donc a abolir.

Il a juger que seule la religion devait etre inculquer

Car il savait que si tu la respectais et

Suivait la voie du plus eleve

Tous les malheurs pouvaient etre evites.

Il a donc pense au jour ou tu allais

Enfanter et allaiter

Donc dans tes veines devait couler

Amour respect et serenite

N'oublie pas, que c'etait de sa progeniture dont il s'agissait.

Alors benissons le en priant pour lui

Car c'est tout ce qu'il peut nous demander aujourd'hui

Que tu sois devenus directeur, medecin ou ingenieur

Ne neglige pas celui qui a enracine en toi ces valeurs.

D'ailleurs,

Je ne veux pas delaisser celle qui ne la jamais oublier

Qu'il l'a epaule et soigne pendant toutes ces annees

C'est bien sur celle qui etait dans son lit lorsque l'agonie a frappee.

Copyright Casanet 2013. All rights reserved.

Provided by Syndigate.info an Albawaba.com company
COPYRIGHT 2013 Al Bawaba (Middle East) Ltd.
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2013 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

 
Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Publication:Al Bayane (Al Dar Al Bayda', Morocco)
Date:Feb 22, 2013
Words:294
Previous Article:La chronique litteraire d'Omri Ezrati.
Next Article:L'operateur historique enregistre une baisse continue de ses agregats.

Terms of use | Privacy policy | Copyright © 2018 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters