Printer Friendly

Pierre Anctil, Histoire des Juifs du Quebec.

Pierre Anctil, Histoire des Juifs du Quebec, Montreal, Boreal, 2017, 498 p. 33$

Dans cette histoire generale des Juifs du Quebec, Pierre Anctil trace le portrait de ces gens depuis le debut de la Nouvelle-France jusqu'a nos jours. L'accent n'est pas sur la ou les diverses traditions religieuses juives, mais plutot sur la presence des personnes qui se declarent d'origine juive dans la societe quebecoise. En realite, il s'agit presque exclusivement des Juifs de Montreal, car les Juifs du Quebec se font rares a l'exterieur de la metropole quebecoise. L'auteur adopte un cadre chronologique, divisant l'ouvrage en sept chapitres qui presentent a tour de role les precurseurs et fondateurs des trois premiers siecles (avant 1900), suivis des vagues successives de migrations entre 1900 et aujourd'hui. Il insiste a maintes reprises a la fois sur la grande diversite des communautes juives de Montreal et sur leur degre d'insertion dans la societe quebecoise.

Une des qualites de ce livre est l'importance accordee aux divers contextes de la grande variete de situations historiques qu'il expose en presentant clairement l'origine des Juifs du Quebec, que ce soit l'Espagne, la France, l'Angleterre, les pays de l'Europe de l'Est ou meme la Russie ou l'Afrique du Nord, lors des vagues migratoires qui donnerent naissance aux communautes juives du Quebec. Succinctement mais clairement il explique comment la poignee de Juifs qui suivirent l'armee britannique au Quebec apres 1759 etaient de souche juive sepharade (espagnole) venus via Amsterdam et ensuite Londres. Il situe la vague de Juifs ashkenazes (germaniques) arrives en grand nombre de la Russie et de l'Europe de l'Est apres 1870 et jusqu'en 1919. Il explique les effets sur les Juifs du Quebec de la Shoah de l'Allemagne nazie, et leur participation au grand mouvement du sionisme au XXe siecle qui mena a la creation de l'Etat d'Israel. Ces phenomenes sont accompagnes de l'arrivee de Juifs plus secularises venus de l'Europe de la modernite, mais aussi de Juifs de convictions religieuses plus conservatrices, meme reactionnaires ; c'est la venue de Juifs orthodoxes et aussi hassidiques, solidement ancres dans la tradition religieuse juive ou dans une piete plus intensive. Ces derniers se font plus nombreux depuis la fin du XXe siecle.

Ces explications contextuelles servent a mieux faire comprendre l'insertion quebecoise des Juifs de Montreal depuis 1759. L'auteur montre l'assimilation des premiers Juifs a la communaute anglophone du Quebec, et l'adhesion acceleree des Juifs au fait francais au lendemain de la Revolution dite tranquille de la decennie 1960. Il met en relief la collaboration croissante entre les Juifs et le gouvernement du Quebec par le biais de subventions scolaires, caritatives, et autres. A travers cette histoire variee et mouvementee, le lecteur ne perd jamais de vue l'organisation institutionnelle des Juifs de Montreal qui inclut hopitaux, services de charite et ecoles. Enfin, la grande variete de la communaute juive de Montreal est aussi manifeste dans la discorde entre ses diverses composantes, diversita de langues selon les origines, sans oublier la diversita economique ou l'appartenance religieuse.

Bref, c'est une communaute juive quebecoise kaleidoscopique qui nous est presentee par Anctil. Le lecteur qui cherche une exceliente introduction generale a l'histoire des Juifs du Quebec est bien servi. Celui qui cherche a mieux comprendre leur diversita doctrinale le sera moins : ce n'etait pas un des objectifs de l'auteur.

Ce qui laisse entiere la question de prospective sur le judaisme contemporain. Anctil, avec d'autres auteurs, note que seuls les Juifs orthodoxes ont le vent dans les voiles aujourd'hui, une partie du judaisme qui represente environ le quart des croyants juifs. Les autres trois quarts, de ceux qui s'identifient comme Juifs, ont des croyanees et pratiques religieuses beaucoup plus floues, indefinies, et variables. On nous dit meme que la question de Dieu n'est pas centrale pour la plupart de ces Juifs. Ils seraient secularises. Si Dieu et la religion vont s'amenuisant comme elements constitutifs de la communaute juive, tant internationale que quebecoise, ou va-t-elle trouver son unite ?

La question devient plus complexe quand on tient compte que 90 % des Juifs du monde entier se trouvent repartis a parts egales entre Israel et les Etats-Unis. Quel est l'avenir des Juifs, ces gens d'une religion trois fois millenaire?

Robert Choquette

Ottawa
COPYRIGHT 2019 The Canadian Catholic Historical Assn.
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2019 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Author:Choquette, Rober
Publication:Historical Studies
Article Type:Book review
Date:Jan 1, 2019
Words:695
Previous Article:Faire Eglise au nord du 51e parallele: la vie paroissiale a Gagnon et Fermont dans un Quebec en mutation (1958-1979).
Next Article:Gilles Dupuis, Karim Larose, Frederic Rondeau et Robert Schwartzwald (dir.), Avec ou sans.

Terms of use | Privacy policy | Copyright © 2019 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters