Printer Friendly

POINT DE VUE : L'organisation du defile est-elle une priorite du FMI?

La Republique du Congo celebre le 15 aout 2019, le 59e anniversaire de l'independance nationale sous le theme: A. Comme a l'accoutumee, un defile militaire et civil est prevu sur le boulevard general Alfred Raoul, dont les preparatifs vont bon train. Les festivites auront lieu a Brazzaville, ou aucun chantier de modernisation n'a ete amorce, en raison sans nul doute de la crise economique et financiere qui sevit dans le pays. Et pourtant, les Congolais s'interrogent : est-ce une priorite du FMI ?

La decision politique de chercher a conclure un programme economique et financier a moyen terme avec le FMI a ete prise le 14 mars 2017, par le president de la Republique. L'accord obtenu le 11 juillet 2019 est donc l'heureux aboutissement des negociations entamees il y a pres de trois ans.

Ce programme qui est celui du Gouvernement, est desormais l'un des cadres de reference important des politiques publiques, afin de sortir le pays de la crise economique et financiere dans laquelle il est plonge depuis 2015. A la suite de la baisse des prix du petrole, notamment.

C'est dans un contexte de fragilite de l'economie nationale que vont se celebrer les festivites marquant le 59e anniversaire de l'independance nationale, sous le signe de la A.

Mais, cela vaut-il la peine? quand on sait que la crise est encore la, malgre l'appui du FMI, qui donne la priorite a cinq grandes lignes. Parmi lesquelles, le retablissement de la viabilite budgetaire et de la restructuration de la dette qui prevoit une reduction des depenses; le remboursement des arrieres sociaux, a savoir les pensions de retraite, les salaires et bourses impayes ainsi que le remboursement de la dette interieure pour le soutien de la croissance, la confiance et la stabilite du systeme financier.

La facilite elargie de credit accordee par le FMI, apres le Conseil d'administration du 11 juillet dernier, a pour objectif de soutenir le programme economique et financier du Congo pour les trois ans a venir. Prevoit-il les depenses liees au 15 aout? Les decaissements prevus au titre de cette facilite elargie de credit qui s'effectueront tous les six mois, sont conditionnes par la mise en Auvre des 48 mesures contenues dans le memorandum de politique economique et financier. Et surtout lorsqu'il faut payer avant le 31 decembre 2019, tous les arrieres dus aux creanciers bilateraux exterieurs (membres et non membres du Club de Paris). Une veritable epee de Damocles.

Les enjeux sont importants et les depenses liees a l'organisation de la fete du 15 aout pouvaient etre orientees au paiement de la bourse des etudiants, des pensions, a boucher correctement les nids de poules, assainir les voiries urbaines pour chasser les maladies, renforcer l'eclairage public, l'achat des cartons de passeport qui devient un veritable casse tet chinois, la rehabilitation des routes, etc.

Quoi qu'insuffisant pour certaines de ces depenses, cet argent debloque pour le defile (dotation des militaires en nouvelles tenues et brodequins, location des chaines et tribunes installes sur le boulevard general Alfred Raoul, le chapiteau devant la presidence de la Republique, l'aperitif, les administrations publiques, carburant, etc), auraient neanmoins peser a resoudre tant soi peu une difficulte.

Etant sous oxygene du FMI, le pays ne pouvait-il pas se passer du defile, comme l'ont fait bien d'autres pays a l'instar de la RDC qui, depuis des annees, n'organise plus les defiles. Il suffit de prendre une decision politique. Car, a l'impossible nul n'est tenu. Le pays n'est pas oblige de feter pour feter. Bien au contraire, il faut savoir s'assumer surtout en ces temps de crise qui obligent les Congolais a faire des sacrifices. Le pays ne peut-il pas le faire aussi? Comme le disent les Saintes ecritures, A.

En tout cas, aux yeux des Congolais, la fete n'est plus une priorite maintenant. Bien d'autres defis attendent le pays, notamment la sante de base et la lutte contre les maladies, l'education de base, la protection sociale, l'assurance maladie universelle, la retraite automatique, la reduction du chomage, etc.
COPYRIGHT 2019 Knowledge Bylanes
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2019 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Publication:La Semaine Africaine (Congo, Brazzaville)
Date:Aug 31, 2019
Words:766
Previous Article:Drole de fete !
Next Article:DECOUVERTE DU PETROLE DANS LE DEPARTEMENT DE LA CUVETTE : Un reve devenu realite!

Terms of use | Privacy policy | Copyright © 2019 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters