Printer Friendly

Nouvelles recommandations pour le financement de la Start-up au Maroc.

C'est une nouvelle etude qui a ete devoilee la semaine derniere a Casablanca pour promouvoir le financement des start-up marocaine innovante et donc le capital-amorcage. L'initiative prise par l'AMIC (L'Association marocaine des investisseurs en capital) vient de presenter l'etat des lieux du capital amorcage au Maroc. L'etude en question appelle a une serie de recommandations pour booster et completer les ecosystemes du capital-amorcage.

C'etait dans les locaux de la confederation generale des entreprises du Maroc que l'AMIC a choisi de presenter l'etude du cabinet Grant Thornton sur le capital-amorcage au Maroc. Le financement de la start-up au Maroc a besoin d'etre stimuler et adapter a la specificite de ces structures.

L'etude fait etat de plusieurs constats. Precisement 39 constats qui regroupent un bon nombre de volets qui composent l'ecosysteme capital-amorcage a savoir le volet juridique fiscal, financier, culturel, celui relatif au support et capital humain et un autre lie au marche.

L'analyse pointe ainsi du doigt la lourdeur et la complexite des demarches administratives et procedures judiciaires. De meme qu'elle met l'accent sur les problemes de financement des entreprises et des investissements et donc l'absence d'instruments financiers qui repondent aux besoins des entrepreneurs et investisseurs. Le constat renvoie aussi et surtout a la faible implication du secteur public dans le financement des strat-up et a l'absence des structures d'accompagnement. Le manque de mesures fiscales incitatives pour les projets en recherche & developpement est egalement a l'ordre du jour. Ce n'est pas tout. Il est aussi constate le manque de competence businesse aupres des porteurs de projets et l'inadaptation des programmes scolaires aux besoins du marche et metiers de l'avenir.

Neanmoins, l'AMIC retient que globalement deux principales contraintes restent handicapantes pour les entrepreneurs. Il s'agit de l'inadequation des formules de financement aux besoins des entreprises durant les differents cycles de developpement et de l'absence d'encadrement.

Le diagnostic du secteur du capital-amorcage initie par l'AMIC en association avec la CGEM, le groupe CDG, la Banque Mondiale, le CIH Bank et le Technopark a permis de definir une feuille de route valable pour une duree de trois ans (2019/2021) et identifie les perimetres d'execution de chaque membre de l'ecosysteme du capital-amorcage. Pour rappel ce genre d'etude a fait ses preuves par ailleurs dans les pays a niveau de developpement similaires (Chili, Egypte, Tunisie, Kenya, Malaisie, Rwanda et Turquie).

Tout le monde s'accordent sur la necessite d'elaborer une vision commune pour promouvoir l'innovation. D'adapter le systeme juridique et fisacal a la specificite de la strat-up marocaine et aux investisseurs et de mettre en place les mesures et capacites d'accompagnement et de financement de l'ecosysteme. Il est aussi recommande d'ouvrir les marches publics aux strat-up et de mettre en place un marche financier approprie aux besoins des ces dernieres. L'accompagnement a l'international n'est pas en reste.

Fairouz El Mouden

Amorcage/ Equity: Criteres d'eligibilite

Les start-ups eligibles presentent les caracteristiques suivantes : Etre de droit marocain ; En cours de creation ou creees depuis moins de 3 ans et presenter un projet innovant et viable quel que soit le secteur d'activite.

Par start-up innovante, il est entendu une entreprise a fort potentiel de croissance. C'est une entreprise en phase de creation ou en post creation.

La notion d'innovation est apprehendee dans son sens large. Elle correspond a la mise en oeuvre d'un produit (bien ou service) ou d'un procede nouveau ou ameliore, d'une nouvelle methode de commercialisation ou d'une methode organisationnelle. Ainsi, il peut s'agir d'une innovation proprement dite (creation) ou innovation d'adaptation.

L'intervention, a travers les fonds, se fait sous forme d'apport en capitaux propres ou quasi capitaux propres (equity ou quasi-equity) avec des tickets moyens de l'ordre de 5 millions de DH.

Innov Risk: Quels sont les beneficiaires ?

Entreprises en phase de creation/demarrage ayant reussi une levee de fonds aupres d'investisseurs (fonds de capital risque, investisseurs providentiels...) et ayant un besoin de cash supplementaire pour financer leurs besoins de tresorerie, des complements d'investissements ou des frais de commercialisation de leurs produits.

Le financement est octroye sous forme d'avance remboursable dont le montant est plafonne a 50% des apports des investisseurs externes (fonds de capital risque, investisseurs providentiels...) et sans depasser 2.000.000 DH.

L'article Nouvelles recommandations pour le financement de la Start-up au Maroc est apparu en premier sur ALBAYANE .

Copyright Casanet 2018. All rights reserved. Provided by SyndiGate Media Inc. ( Syndigate.info ).
COPYRIGHT 2018 SyndiGate Media Inc.
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2018 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Publication:Al Bayane (Al Dar Al Bayda', Morocco)
Date:Dec 17, 2018
Words:719
Previous Article:Les deputes du PPS votent avec la Majorite.
Next Article:Kia Motors: Ou la malediction d'une marque coreenne au Maroc.

Terms of use | Privacy policy | Copyright © 2021 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters