Printer Friendly

Non au chantage et a la manipulation.

Actualites Eecrit par Fairouz El Mouden Affaire de la Samir L' unanimite autour de l'entiere responsabilite du groupe Corral Holding, principal actionnaire de la Samir, en situation de crise et d'arret d'activites depuis le mois d'aout est sans ambages. Officiellement, le gouvernement se dit ferme pour n'accepter aucun chantage concernant la securite energetique du pays et le paiement de la dette. Les partenaires sociaux, notamment les organisations syndicales, eux, vont plus loin et demandent la poursuite en justice d'Al Amoudi, premier accuse dans la mauvaise gestion de la seule raffinerie du pays. La guerre est declaree de partout contre les principaux actionnaires de la Samir. A l'approche de la date fatidique du 15 novembre, tous les projecteurs sont braques sur les veritables intentions du groupe Corral pour mettre fin a l'ambigE-ite qui entoure le dossier de la Samir. Dans une declaration devant le parlement, le ministre de tutelle a ete categorique sur la position du gouvernement, celle de ne porter aucune responsabilite dans la mauvaise gestion de la societe et la situation financiere catastrophique dans laquelle se trouve actuellement la Samir. Amara, a par la meme occasion, appele les actionnaires de la societe a assumer l'entiere responsabilite pour honorer les dettes qui s'elevent a 42,5 milliards de dirhams. Le ministre s'est declare assure quant a l'approvisionnement normal du marche local en produits petroliers raffines. Au cours d'une journee d'etude sur la situation de la Samir organisee par le comite de suivi de la situation de la raffinerie de Mohammedia la semaine derniere dans la meme ville, les representants de la societe civile et des syndicats ont clairement pointe du doigt la gestion defaillante de la Samir et le gaspillage de l'argent public cause par la mauvaise gestion et par l'insouciance des dirigeants de la boite. Les intervenants fustigent egalement le non respect des engagements pris par les actionnaires de la Samir en ce qui concerne l'apport en capital frais et la realisation des investissements necessaires, conformement au cahier des charges. Ils ont propose d'activer la procedure judiciaire pour poursuivre en justice AL Amoudi. Cet appel a ete fait en meme temps que celui invitant l'Etat a intervenir pour eviter la mise en faillite de la Samir et sauver des milliers d'emplois directs et indirects. La date fixee au 15 courant pour operer l'augmentation du capital de 10 milliards de dirhams par le groupe corral holding et le delai accorde par la direction de la douane qui coincide avec la meme date pour permettre a l'actionnaire principal d'honorer ses dettes fiscales s'approche a grands pas. Toute l'incertitude sera-t-elle dissipee d'ici la ? On le saura d'ici lundi prochain !!!

Copyright Casanet 2015. All rights reserved. Provided by SyndiGate Media Inc. ( Syndigate.info ).

COPYRIGHT 2015 SyndiGate Media Inc.
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2015 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Publication:Al Bayane (Al Dar Al Bayda', Morocco)
Date:Nov 9, 2015
Words:450
Previous Article:Le discours royal est une mise en garde claire contre les detracteurs de l'integrite du Royaume.
Next Article:77 milliards DH pour des projets structurants.

Terms of use | Copyright © 2017 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters