Printer Friendly

Niveau d'alerte de Washington et de Seoul face a une "menace vitale" de Pyongyang.

La Coree du Sud et son allie americain ont releve hier mercredi leur niveau d'alerte face a la "menace vitale" de la Coree du Nord qui serait sur le point d'effectuer un ou plusieurs tirs d'essai de missiles, a l'approche de l'anniversaire de la naissance du fondateur du pays, le 15 avril.

Le commandement integre des forces americaines et sud-coreennes a releve de 3 a 2 le niveau d'alerte conjoint, signalant une "menace vitale", a indique sous couvert de l'anonymat a l'agence sud-coreenne Yonhap un responsable militaire. A seulement un cran du niveau actuel, le niveau 1 est synonyme de guerre.

Nouvelles sanctions de l'ONU Un tir de missile peut se produire "a n'importe quel moment a partir de maintenant", a declare le ministre sud-coreen des Affaires etrangeres Yun Byung-Se devant le Parlement, mettant en garde Pyongyang contre les nouvelles sanctions de l'ONU qu'un tel acte entraEnerait. Ignorant les mises en garde de son voisin et allie chinois, le regime nord-coreen a deploye la semaine derniere sur sa cote orientale deux missiles Musudan, d'une portee theorique de 4.000 kilometres, soit la capacite d'atteindre la Coree du Sud, le Japon ou l'Ele americaine de Guam, selon Seoul. Le renseignement militaire sud-coreen affirme que le Nord est desormais pret a effectuer un tir qui pourrait survenir autour du 15 avril, jour de la naissance du fondateur de la Republique democratique populaire de Coree, Kim Il-Sung, decede en 1994. Le Japon s'est egalement declare mercredi "en etat d'alerte" pour intercepter tout missile menacant l'archipel. La veille, des missiles Patriot avaient ete deployes dans le centre de Tokyo et autour de la capitale. Des batteries d'intercepteurs devaient aussi etre mises en place sur l'Ele meridionale d'Okinawa. En deplacement a Rome, le Secretaire general de l'ONU, le Sud-Coreen Ban Ki-moon, a lance un appel a l'apaisement, en jugeant le niveau des tensions "tres dangereux".

Declarations belliqueuses Furieux du nouveau train de sanctions adopte par le Conseil de securite des Nations unies apres l'essai nucleaire de fevrier et des manoeuvres militaires en cours entre les Etats-Unis et la Coree du Sud, Pyongyang a multiplie ces dernieres semaines les declarations belliqueuses. La Coree du Sud et ses allies occidentaux s'interrogent sur les veritables intentions du jeune dirigeant nord-coreen Kim Jong-Un, age de moins de trente ans, qui a succede a son pere Kim Jong-Il a la mort de ce dernier en decembre 2011. Selon une source gouvernementale citee par Yonhap, Pyongyang pourrait tirer plusieurs projectiles, des mouvements de vehicules lanceurs transportant des Scud (d'une portee de quelques centaines de kilometres) et des Rodong (d'une portee d'un peu plus de 1.000 kilometres) ayant en effet ete detectes.

Copyright Eltahir House 2013

Provided by Syndigate.info an Albawaba.com company
COPYRIGHT 2013 Al Bawaba (Middle East) Ltd.
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2013 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Publication:Le Progres Egyptien (Cairo, Egypt)
Date:Apr 11, 2013
Words:453
Previous Article:Des chercheurs trouvent la recette pour rendre un cerveau transparent.
Next Article:Sur la frontiere coreenne, le tourisme de la guerre ne connaEt pas la crise.

Terms of use | Privacy policy | Copyright © 2019 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters