Printer Friendly

Moulay Hafid El Alamy eclaircit les adherents de la CFCIM.

Actualites Eecrit par Danielle Engolo

Plan d'acceleration industrielle 2014-2020

C'est une regle presqu'etablie pour les ministres marocains en charge des portefeuilles economiques. Se rendre a la chambre de commerce francaise et d'industrie du Maroc rencontrer et eclaircir leurs programmes aux chefs d'entreprises et investisseurs francais.

Nul doute, etant donne la force d'influence et de lobbying que constitue l'ensemble de ses adherents. Jeudi dernier, Moulay Hafid El Alamy, ministre de l'industrie et du commerce, a honore cette regle tacite qui veut que ces chefs d'entreprise et investisseurs soient mis au bain des programmes en matiere d'industrie, commerce, emploi. Et cette fois-ci, l'honneur a ete fait a la mise en oeuvre du plan national d'acceleration industrielle 2014-2020 presente le 2 Avril dernier devant sa Majeste le roi Mohammed VI par le ministre de l'industrie. En bon communicateur plein d'humour, aguerri sur la question, eu egard aux multiples reunions organisees dans le cadre de ce programme d'emergence, la tache a ete bien aisee, malgre les questions interminables des adherents de la CFCIM.

C'etait une formalite. Il fallait eclaircir ces adherents, d'autant plus que dans le cadre de ce plan d'emergence, le Ministere de l'industrie et du commerce a initie conjointement avec la chambre francaise de commerce le projet de parc industriel de Settat (SETTAPARK) constitue d'une offre locative complete. Moulay Hafid El Alamy a decortique devant une audience archicomble, de toute ouie, la mise en oeuvre de son plan d'acceleration industrielle dont son l'execution a debutee.

Dans un expose bien etoffe, presente avec spontaneite, il s'est etendu sur les elements cles du programme, mais a surtout insiste sur les dessous du programme et les principes qui lui sont associes. [beaucoup moins que] Un plan d'acceleration industriel ce n'est pas pour aller chercher des cacahuetes[beaucoup plus grand que], a-t-il mentionne en cours de son intervention, faisant reference aux mesures drastiques de ce plan pour resorber les lacunes du Maroc et hisser haut son industrie d'ici 2020. [beaucoup moins que]Je ne suis pas quelqu'un qui aime les PowerPoint, mais le travail sur terrain. Nous considererons, dans le cadre de ce plan d'acceleration, non pas les PowerPoint, mais des projets clairs et bien structures[beaucoup plus grand que], a-t-il avise a qui voulait bien l'ecouter, ajoutant par la meme occasion, devant ce parterre de chefs d'entreprise que l'accompagnement de l'Etat aux entreprises a l'international se fera de maniere structuree.

Evoquant les previsions de creation d'un demi-million d'emplois dans le cadre de ce plan, Moulay Hafid El Alamy s'est adresse sans ambages a ces investisseurs marocains, francais declarant, que [beaucoup moins que]le Maroc aime les operateurs qui s'enrichissent de maniere ethique.Si vous etes operateurs, que vous vous enrichissez, vous payez vos impots, vous etes mes amis, car vous m'aidez a resorber le chomage. Mais, dans le cas contraire, les mesures seront rigoureuses[beaucoup plus grand que].

Le plan d'acceleration industrielle a ete presente le 2 avril 2014 par le ministre de l'industrie et du commerce devant sa Majeste le Roi Mohammed VI pour poursuivre le processus d'industrialisation du Maroc, apres le plan d'emergence industriel dont l'echeance est prevue pour 2015. Il vise, notamment a permettre d'ici l'horizon 2020 a l'industrie de contribuer a hauteur de 23% au PIB national, contrairement a aujourd'hui oE sa contribution est de 14%. Pour la mise en oeuvre de ce plan, le fonds de developpement industriel disposera d'un budget de 20 milliards de DH, a raison de 3 milliards de DH par an, octroyes par le ministere des finances. Par ailleurs, selon le Plan industriel, le Maroc compte creer 500 mille emplois d'ici 2020, dont la moitie en provenance des investissements directs etrangers(IDE) et le reste du tissu industriel national renove. Au coeur de ce programme, la constitution d'ecosystemes performants, avec comme secteurs prioritaires l'aeronautique, le textile- afin de renforcer les acquis du Maroc et amplifier les resultats.

Copyright Casanet 2014. All rights reserved. Provided by SyndiGate Media Inc. ( Syndigate.info ).
COPYRIGHT 2014 SyndiGate Media Inc.
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2014 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Publication:Al Bayane (Al Dar Al Bayda', Morocco)
Date:Jul 23, 2014
Words:654
Previous Article:La culture de l'ecran est en train de faire ecole.
Next Article:Les familles marocaines se reunissent autour de la table de ftour renouant avec la saveur des traditions ramadanesques du Maroc.

Terms of use | Privacy policy | Copyright © 2021 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters |