Printer Friendly

Ministere de l'interieur: les personnes assignees a residence portent atteinte a la securite et l'ordre general '.

Les decisions d'assignation a residence a l'encontre de certaines personnes ont ete prises sur la base "d'indications prouvant leur implication dans des infractions susceptibles de menacer dangereusement la securite et l'ordre general", a precise le ministere de l'interieur dans un communique rendu public jeudi soir.

"Cette mesure est d'ordre preventif, limitee dans le temps et dictee par la necessite de sauvegarder la securite generale et lutter contre la corruption et devra prendre fin avec l'expiration de l'etat d'urgence", a indique le ministere.

Le departement de l'interieur a souligne son souci "de se conformer aux garanties offertes aux personnes concernees, selon les dispositions de la constitution et de la legislation en vigueur, pour ce qui concerne notamment les conditions de detention propices et de l'encadrement sanitaire".

Il a precise que l'assignation a residence a l'encontre de ces personnes a ete decidee conformement a la loi de l'etat d'urgence, notamment l'article 5 du decret 50 de 1978 qui "autorise l'assignation a residence dans une zone territoriale ou une localite donnee de toute personne dont l'activite est jugee dangereuse pour la securite et l'ordre general".

Une dizaine d'hommes d'affaires suspectes de corruption ont ete arretes et assignes a residence en debut de semaine, dont notamment l'homme d'affaires Chafik Jarraya et Yacine Chennoufi ainsi que le contrebandier resident a Kasserine, Ali Gueriri, et les deux trafiquants de cuivre dans la region de Sousse, Adel et Fethi Jenayeh, a appris l'agence TAP jeudi de source responsable.

Copyright - AFRICAN MANAGER - 2017 - All Rights Reserved Provided by SyndiGate Media Inc. ( Syndigate.info ).

COPYRIGHT 2017 SyndiGate Media Inc.
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2017 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Publication:African Manager (French)
Date:May 26, 2017
Words:290
Previous Article:L'AMT reclame des precisions au gouvernement sur son operation anticorruption et la saisine de la justice.
Next Article:Mannouba: 370 kg de tabac du narguile saisis par la garde nationale.

Terms of use | Privacy policy | Copyright © 2019 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters