Printer Friendly

Mesures exceptionnelles de fouille de toutes les cargaisons.

Les autorites yemenites ont decrete des mesures "exceptionnelles" de fouille des cargaisons quittant le pays, et arrete de nouveaux suspects apres la decouverte de colis pieges qui seraient selon les Etats-Unis l'oeuvre d'Al-Qaida.

La Commission nationale de la securite de l'aviation civile, reunie dimanche soir, a decide "d'appliquer des mesures de fouille exceptionnelles de toutes les cargaisons quittant les aeroports yemenites", a annonce un communique diffuse par l'agence officielle Saba.

Les autorites ont egalement decide la creation d'une unite speciale chargee de la protection des aeroports.

Ces mesures ont ete adoptees pour faire face au "developpement des procedes des organisations terroristes", selon le communique. Les deux colis pieges, adresses depuis le Yemen a des lieux de culte juifs a Chicago (Etats-Unis), avaient ete interceptes vendredi dans les aeroports de Dubai et d'East Midlands, dans le centre de l'Angleterre. Les autorites yemenites ont libere dimanche soir une etudiante arretee la veille et soupconnee d'avoir envoye l'un des colis.

San avait annonce samedi l'arrestation de la jeune femme agee de 22 ans, dont le numero de telephone figurait sur le bordereau des colis.

Mais un responsable des services de securite a precise a l'AFP qu'un des deux colis avait ete envoye par une femme qui a "usurpe l'identite" d'Hanane al-Samaoui, et mis le numero de telephone de l'etudiante sur le bordereau.

Le deuxieme colis a ete envoye par un homme, a-t-il precise.

Plus de 500 etudiants de la Faculte de genie de l'Universite de San avaient manifeste dimanche sur le campus de la faculte pour reclamer la liberation de leur camarade.

Les autorites yemenites ont arrete "de nouveaux suspects", a indique hier lundi a l'AFP une source au sein des services de securite. Elles ont dans le meme temps relache une partie des employes des compagnies de transport aerien FedEx et UPS, arretes samedi, mais certains d'entre eux demeurent en detention et sont soumis a des interrogatoires, a ajoute cette source. Les forces de securite yemenites avaient ferme samedi les bureaux de FedEx et UPS, situes dans le quartier de Hadda a San.

Copyright Eltahir House 2006

Provided by Syndigate.info an Albawaba.com company
COPYRIGHT 2010 Al Bawaba (Middle East) Ltd.
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2010 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Publication:Le Progres Egyptien (Cairo, Egypt)
Date:Nov 2, 2010
Words:353
Previous Article:Obama decoche une ultime fleche aux republicains.
Next Article:Emue aux larmes, Dilma Rousseff promet de poursuivre l'oeuvre de Lula.

Terms of use | Privacy policy | Copyright © 2020 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters