Printer Friendly

Medicaments et hypertension dans les journaux.

L'hypertension est un des plus importants facteurs de risque modifiables de morbidite et de mortalite cardiovasculaires. En 2002, l'OMS estimait qu'elle causait au moins 50% des maladies cardiovasculaires et 75% des accidents vasculaires cerebraux (1). L'hypertension est une condition medicale complexe qui est liee a differents facteurs tel que les predispositions genetiques (2), les habitudes de vies (3) et l'environnement physique et social (4). La medication n'est donc pas le seul type d'intervention possible mais elle constitue neanmoins une option therapeutique utile. Les dernieres donnees pancanadiennes sur l'hypertension revelaient que 22% des Canadiens etaient hypertendus, que seulement 33% des hypertendus prenaient des medicaments et moins de la moitie d'entre eux controlaient leur pression arterielle (5). Une des causes de cette difficulte a controler la pression arterielle est l'inobservance medicamenteuse6. Au Canada, on observe des niveaux eleves d'inobservance chez les hypertendus (7). Au Quebec plus precisement, 75% des patients nouvellement diagnostiques et traites poursuivent leur traitement apres 6 mois et seulement 55 % apres 3 ans (8).

Les medias sont reconnus comme etant une source de plus en plus importante d'information sur la sante, la maladie et les medicaments (9,10). La couverture mediatique des faits de sante aurait un impact sur les croyances, les attitudes et les comportements de sante (11). Il est donc pertinent d'etudier les contenus mediatiques sur les medicaments et l'hypertension au Quebec.

Dans la couverture mediatique de la sante et de la maladie, les sources privilegiees sont les professionnels de la sante, les journaux scientifiques ainsi que les communiques et conferences de presse (12,13). En ce qui concerne les sources d'information sur les medicaments plus particulierement, les compagnies pharmaceutiques interviennent a plusieurs niveaux. Il est maintenant reconnu que les biais de publication, notamment la retention de resultats negatifs d'etudes cliniques, sont un probleme majeur (14). L'industrie pratique egalement une mise en marche agressive aupres des prescripteurs via des visites de representants et le financement de l'education medicale continue (15). Elle entretient aussi des liens directs avec les medias. Par exemple, lors du lancement d'un nouveau medicament, certains fabricants organisent des conferences de presse et distribuent des trousses comprenant un assemblage d'informations sur le medicament, de communiques de presse et de citations d'articles scientifiques et d'experts (16).

Plusieurs auteurs en etudes des medias affirment qu'en accordant plus d'attention au point de vue des elites, les medias se feraient le plus souvent les porte-parole des detenteurs de pouvoir dans la societe (17). Des chercheurs ont releve une dominance du modele biomedical dans les contenus mediatiques sur la sante et la maladie (18). Dans le cas des contenus mediatiques sur les medicaments, des ana lyses ont revele une accentuation des benefices et/ou un manque important d'information sur les risques et effets indesirables (16,19-21).

Ainsi, les discours des journaux seraient alignes sur ceux du monde medical et de l'industrie pharmaceutique. Cependant, selon Fiske, les tabloides sont souvent le lieu d'une opposition populaire aux discours des groupes detenteurs de pouvoir (22). De plus, collant plus pres de la realite des classes populaires, ils sont souvent revelateurs de phenomenes sociaux importants ignores par les journaux plus serieux (23). Malgre leurs specificites et leur tres grande popularite, les tabloides sont le plus souvent ignores dans les etudes sur les contenus mediatiques. Notre objectif est d'analyser le discours des journaux sur les risques et benefices des medicaments en lien avec l'hypertension. A cet egard, nous contrastons trois quotidiens representant trois formats differents.

METHODE

Notre recherche se concentre sur la province du Quebec. Ce choix reflete l'importance de coller au plus pres des situations concretes dans lesquelles se materialise la circulation des savoirs, celle-ci etant ancree dans les cultures locales. Or, le franfais est la langue la plus parlee dans cette province. En 2006, 81,8 % de la population parlait le plus souvent franfais a la maison (24). Ainsi, notre corpus est constitue d'articles provenant des 3 plus importants journaux canadiens francophones. Notre corpus represente 3 types de journaux : un journal de reference (Le Devoir), un journal omnibus grand format (La Presse) et un tabloide (Journal de Montreal).

La periode de publication retenue s'est echelonnee sur 11 annees, soit de 1995 a 2005 inclusivement. La couverture d'une periode aussi etendue permet d'eviter les biais de selection entraines par la domination d'un theme suite a un evenement marquant. Nous avons utilise la base de donnees Biblio Branchee pour avoir acces aux articles des quotidiens ayant une version electronique. Nous avons alors employe differents termes de recherche pour identifier les articles pertinents : << hypertension >>, << maladies cardiovasculaires >>, le nom des differentes classes d'antihypertenseurs ainsi que le nom commercial des meilleurs vendeurs. L'absence de version electronique et de base de donnees complete pour le tabloide nous a obliges a proceder par depouillement manuel. Cependant, le depouillement de microfilms sur une periode de 11 ans representait une tache trop considerable. Pour le tabloide, nous avons donc decide d'analyser l'edition du dimanche ou la concentration d'articles traitant de la sante est la plus forte et le lectorat important. Nous croyons avoir evite les biais pouvant etre entraines par ce choix. D'une part, pendant la periode etudiee, le tabloide ne publiait pas une section << sciences et technologies >> ou << sante >> un jour specifique de la semaine. D'autre part, il publiait tous les jours de la semaine la chronique sante que nous retrouvons dans l'edition retenue.

Il a fallu effectuer un travail de filtrage. Les articles exclus etaient ceux qui, par exemple, traitaient de l'hypertension pulmonaire, de grossesse ou qui referaient uniquement a des personnalites atteintes d'hypertension. Enfin, nous avons informatise les articles du tabloide puis nous avons integre tous les articles retenus (n=378) dans le logiciel NVivo pour l'analyse. Nous avons identifie, sans codes prealables, les principales rubriques (25) en lien avec l'etiologie, la prevention et le traitement de l'hypertension arterielle (tableau 1). Dans le present article, nous presentons l'analyse des articles de journaux touchant a la rubrique << medicament >> (n=104) (tableau 2).

Nous avons procede a une analyse thematique des 104 articles touchant a la rubrique << medicament >>. Une premiere etape deductive consistait a coder chaque article selon qu'il representait les medicaments de maniere principalement positive ou negative (tableau 3). Une deuxieme etape consistait a faire emerger les themes presents dans les representations des benefices et des risques des medicaments en lien avec l'hypertension.

RESULTATS

Nous avons identifie 3 themes principaux subdivises en 8 sousthemes.

Theme 1. Les medicaments comme traitement efficace

Dans la majorite des articles du corpus, les medicaments sont presentes comme un traitement efficace de l'hypertension ou d'autres conditions associees. Nous avons releve 3 sous-themes. 1.1. L'efficacite des medicaments -- Le plus souvent, on se contente de presenter les benefices et le ton est generalement modere. Nous ne remarquons pas d' << extremisation >> (hyping) comme c'est le cas avec d'autres medicaments ou biotechnologies (26). 1.2. L'efficacite et la nouveaute -- Dans le journal de reference et l'omnibus, la nouveaute est souvent associee a plus d'efficacite ou moins d'effets indesirables. Ces extraits reprennent souvent les resultats d'un essai clinique ou les paroles d'un professionnel : << Selon le Dr Pavel Hamet, du CHUM, ce nouveau medicament est plus efficace que tout ce qui existe a l'heure actuelle pour traiter la maladie >> [R : 25]*. 1.3. La << poly-efficacite >> des medicaments -- Dans le journal de reference et l'omnibus, plusieurs articles soulignent aussi le fait que les antihypertenseurs ont aussi des effets positifs sur d'autres conditions. Comme dans le theme precedant, ces extraits reprennent souvent les resultats d'un essai clinique : << Une etude menee par L'Institut de Cardiologie de Montreal (x) demontre que l'enalapril, un medicament qui traite l'hypertension et l'insuffisance cardiaque, offre un avantage supplementaire en diminuant sensiblement l'incidence de nouveaux cas de diabete chez les patients souffrant de defaillance cardiaque >> [O : 37].

Theme 2. Les cas problematiques particuliers

Dans l'ensemble du corpus, mais surtout dans le tabloide, on presente des cas particuliers ou les medicaments sont problematiques sans toutefois remettre en question l'approche pharmaceutique. Comme dans le cas des benefices, le ton est plutot modere. Deux sous-themes se demarquent. 2.1. L'inefficacite des medicaments -- Quelques articles rapportent des etudes cliniques qui demontrent l'inefficacite de certains medicaments dans le traitement de l'HTA ou d'autres conditions associees : << Des centaines de milliers de Canadiens prennent quotidiennement un medicament devant prevenir les maladies cardiaques, l'atenolol, qui n'a pourtant pas plus d'effet qu'un placebo, laisse entendre une recente recherche scientifique >> [O : 4]. 2.2. Les effets indesirables -- La maniere la plus frequente de presenter les risques associes aux medicaments est d'en signaler les effets indesirables sans toutefois les rejeter completement. Dans la citation suivante, les effets indesirables servent meme a creer une tension narrative26 qui sert finalement a accentuer les benefices des medicaments (combine ici a l'element << nouveaute >>) :

<< Viennent ensuite les betabloquants. Ces derniers ont parfois pour effets de freiner l'appetit sexuel et de perturber les habitudes de sommeil, tout en nuisant a la concentration. Il arrive egalement que des patients obliges de prendre des inhibiteurs calciques soient importunes par des gonflements et des fievres persistantes. Certains de ces medicaments doivent etre ingurgites plusieurs fois par jour. (...) Mais, voila que vient d'apparaitre un nouveau groupe de medicaments pour traiter l'hypertension, les recepteurs bloqueurs de l'angiotensine II, dont l'Avapro est un bon exemple >> [O : 134].

Theme 3. Les problemes de l'approche pharmacologique en general

Dans le tabloide, on retrouve des passages qui non seulement relevent des cas problematiques particuliers, mais qui presentent l'approche pharmacologique per se comme etant problematique. Trois sous-themes ont ete identifies. 3.1. La critique de l'approche pharmacologique -- Dans certains cas, on porte un jugement sur les medicaments en general : << C'est precisement la caracteristique des medicaments de synthese que de presenter de tels effets secondaires facheux. (...) Les substances de synthese (.) seront toujours suspectes >> [T : 1]. 3.2. La superiorite des approches non-pharmacologiques -- On insiste souvent sur le fait que la modification des habitudes de vie est preferable a la pharmacologie : << Le deuxieme type [de patients] est celui des gens qui comptent essentiellement sur la medication pour corriger leur probleme. (...) Ces individus doivent apprendre que la sante ne depend pas des medicaments, mais fondamentalement des bonnes habitudes de vie >> [T : 37]. 3.3. La mefiance envers le monde medical -- Dans certains articles du tabloide, on note une certaine mefiance envers les professionnels de la sante et l'industrie pharmaceutique. Ce scepticisme va parfois jusqu'a prendre une forme << conspirationniste >> :

<< Si la vitamine C est efficace pour faire baisser la tension arterielle, comme la recherche l'indique, pourquoi ne pourrait-elle pas remplacer les medicaments hypotenseurs? A partir de quelle logique ne pourrait-elle pas les remplacer, si elle est sans danger? Non seulement elle pourrait les remplacer, mais elle devrait le faire. Le Dr Frei ajoute : << Nous ne voulons certainement pas que les gens discontinuent leur medication hypotensive >>. Pourquoi? Faut-il proteger l'industrie des medicaments? Les hypertendus ont-ils l'obligation d'assurer en partie la survie de cette industrie? >> [T: 30].

DISCUSSION

Nos resultats nous amenent a discuter deux points qui appellent des etudes plus approfondies. Le premier point concerne le rapport entre les differents formats de journaux et les pouvoirs biomedicaux dans la production des contenus. Notre analyse a revele que le medicament n'est pas seulement peu present dans le tabloide, il y est aussi represente beaucoup plus negativement. On note une certaine gradation du positif au negatif au fur et a mesure qu'on passe du journal plus serieux au plus populaire. On passe ainsi de l'apologie de la nouveaute et de la << poly-efficacite >> des medicaments a la critique de l'approche pharmaceutique et a la mefiance envers les elites medicales.

Selon certains auteurs, les medias se font le plus souvent les porte-parole des detenteurs de pouvoir dans la societe (17). Cependant, selon Fiske (22), les tabloides sont souvent le lieu d'une opposition populaire aux discours des groupes detenteurs de pouvoir, un lieu ou les positions et identites des groupes subordonnes se forment en opposition a celles des elites. Les tabloides repondraient a un gout populaire (popular taste) pour des contenus qui s'opposent aux versions officielles associees aux elites. En adoptant un ton sceptique vis-a-vis des interpretations officielles, le tabloide procure aux lecteurs issus des groupes subordonnes le plaisir d'avoir l'impression de ne pas etre dupe des puissants, de percevoir leurs manigances, de se reapproprier une part de pouvoir. Comme en temoignent certains passages dans notre corpus, ce scepticisme peut parfois etre tres explicite et froler le << conspirationnisme >>. C'est aussi une caracteristique des tabloides d'adopter un ton complice, pres de leurs lecteurs.

Toutefois, une telle opposition n'entraine pas necessairement un accroissement de pouvoir ou un renforcement des capacites (empowerment). En effet, le discours sur les habitudes de vie, dominant dans le tabloide, est aussi associe a des formes de pouvoir dans la societe (27). A l'instar du discours pharmacologique, celui sur les habitudes de vie se concentre sur l'individu, escamote les causes sociales de la maladie et renforce les relations de pouvoir existantes (28,29). Ainsi, afin d'etre reellement empowering, le tabloide devrait faire une plus grande place aux determinants sociaux de l'hypertension et faire le lien entre inegalites sociales et inegalites de sante. Or, ce lien avec l'environnement physique et social et l'hypertension est peu etabli dans les trois types de journaux etudies, surtout dans le tabloide (tableau 1).

Le deuxieme point concerne le rapport entre la couverture mediatique des medicaments et l'inobservance medicamenteuse. Notre etude ne permet evidemment pas d'inferer des relations causales entre ces deux phenomenes. Cette question appelle un tout autre type de recherche. De plus, l'inobservance est un probleme complexe qui fait intervenir une multitude de facteurs. Dans le cas de l'hypertension, le caractere asymptomatique de cette condition medicale joue un role important. Cependant, une etude aupres d'hypertendus quebecois inobservants revele chez plusieurs d'entre eux une certaine << mefiance envers l'univers medical >> et la << perception de risques associes au medicament >> (30). Or, ces deux themes occupent une place importante dans notre tabloide. D'autres etudes sur le rapport entre medias et inobservance seraient donc souhaitables.

CONCLUSION

L'hypertension est un probleme de sante publique considerable au Canada. Bien qu'il existe plusieurs medicaments permettant de controler la pression arterielle, de nombreux hypertendus ne prennent pas de medicaments ou sont inobservants. Par ailleurs, les medias sont reconnus comme etant une source de plus en plus importante d'information sur la sante, la maladie et son traitement. Il est donc important d'analyser les contenus mediatiques au sujet des medicaments en lien avec l'hypertension. Or, nos donnees revelent que dans le journal le plus lu dans la province de Quebec (avec un tirage de pres de 2 millions d'exemplaires par semaine), le medicament n'est pas seulement moins present que dans le journal de reference, il y est aussi presente beaucoup plus negativement. Si on adopte la these de Fiske, le tabloide repondrait ainsi a une demande pour des contenus qui defient les versions officielles. Une question qui se pose alors est si cette opposition se traduit aussi par un renforcement des capacites.

Nous indiquerons deux principales limites de notre etude. Premierement, il est difficile de determiner si la nature des contenus est plus le fait de la demande des lecteurs ou de l'offre des producteurs. Ce probleme se pose de maniere importante dans notre tabloide en raison de la place importante que prend un chroniqueur de sante vedette reconnu pour ses positions anti-medicaments tant a l'interieur qu'a l'exterieur des medias. Cependant, la grande popularite de ses chroniques quotidiennes pendant pres de trois decennies temoigne pour le moins d'une certaine concordance avec la demande. Deuxiemement, notre etude s'est limitee aux journaux quebecois francophones. Par consequent, nos resultats ne sont peut-etre pas generalisables aux medias quebecois anglophones et a ceux des autres provinces canadiennes.

Refu : 15 juillet 2009

Accepte : 19 janvier 2010

REFERENCES

(1.) World Health Organization. The World Health Report 2002: Reducing Risks, Promoting Healthy Life. Geneva, Switzerland: WHO, 2002.

(2.) Garcia EA, Newhouse S, Caufield MJ, Munroe PB. Genes and hypertension. Curr Pharm Design 2003;9(21):1679-89.

(3.) Padwal R, Campbell N, Touyz RM. Applying the 2005 Canadian Hypertension Education Program recommendations: Lifestyle modifications to prevent and treat hypertension. CMAJ 2005;173(7):749-51.

(4.) Tomson J, Lip GYH. Blood pressure demographics: Nature or nurture.. .genes or environment. BMC Med 2005;3:3.

(5.) Joffres MR, Hamet P, MacLean DR, L'Italien GJ, Fodor G. Distribution of blood pressure and hypertension in Canada and the United States. Am J Hypertens 2001;14(11):1099-105.

(6.) Nuesch R, Schroeder K, Dieterle T, Martina B, Battegay E. Relation between insufficient response to antihypertensive treatment and poor compliance with treatment: A prospective case-control study. BMJ 2001;323(7305):142-46.

(7.) Caro JJ, Salas M, Speckman JL, Raggio G, Jackson JD. Persistence with treatment for hypertension in actual practice. CMAJ 1999;160(1):31-37.

(8.) Perreault S, Lamarre D, Blais L, Dragomir A, Berbiche D, Lalonde L, et al. Persistence with treatment in newly treated middle-aged patients with essential hypertension. Ann Pharmacother 2005;39(9):1401-8.

(9.) Nair K, Dolovich L, Cassels A, McCormack J, Levine M, Gray J, et al. What patients want to know about their medications. Can Fam Phys 2002;48(1):104 10.

(10.) Dutta-Bergman MJ. Primary sources of health information: Comparisons in the domain of health attitudes, health cognitions, and health behaviors. Health Commun 2004;16(3):273-88.

(11.) Wigand RT. Health information dissemination in the information age: Media, message and roles. Communication 1994;19(2-3):209-22.

(12.) Entwistle V. Reporting research in medical journals and newspapers. BMJ 1995;310(6984):920-23.

(13.) Gasher M, Hayes M, Ross I, Hackett R, Gutstein D, Dunn J. Spreading the news: Social determinants of health reportage in Canadian daily newspapers. Can J Commun 2007;32(3-4):557-74.

(14.) Lexchin J, Bero LA, Djulbegovic B, Clark O. Pharmaceutical industry sponsorship and research outcome and quality: Systematic review. BMJ 2003;326(7400):1167-70.

(15.) Wazana A. Physicians and the pharmaceutical industry: Is a gift ever just a gift? JAMA 2000;283(3):373-80.

(16.) Cassels A, Hughes MA, Cole C, Mintzes B, Lexchin J, McCormack J. Drugs in the news: How well do Canadian newspapers report the good, the bad and the ugly of new prescription drugs? Canadian Centre for Policy Alternatives, avril 2003.

(17.) Fowler R. Language in the News: Discourse and Ideology in the Press. Londres, R-U : Routledge, 1991.

(18.) Clarke JN, Binns J. The portrayal of heart disease in mass print magazines, 1991-2001. Health Commun 2006;19(1):39-48.

(19.) Cassels A, Hughes MA, Cole C, Mintzes B, Lexchin J, McCormack JP. Drugs in the news: An analysis of Canadian newspaper coverage of new prescription drugs. CMAJ2003;168(9):1133-37.

(20.) Macdonald MM, Hoffman-Goetz L. A retrospective study of the accuracy of cancer information in Ontario daily newspapers. Can J Public Health 2002;93(2):142-45.

(21.) Moynihan R, Bero L, Ross-Degnan D, Henry D, Lee K, Watkins J, et al. Coverage by the news media of the benefits and risks of medications. N Engl J Med 2000;342(22):1645-50.

(22.) Fiske J. Popularity and the politics of information, Dans : Dahlgren P, Sparks C (Ed.), Journalism and Popular Culture. Londres : Sage Publications, 1992.

(23.) Hayashi K. The 'Home and Family' section in the Japanese newspaper. Dans : Sparks C, Tulloch J (Eds.), Tabloid Tales. New York, Oxford: Rowman & Littlefield, 2000.

(24.) Corbeil J, Blaser C. The Evolving Linguistic Portrait, 2006 Census. Ottawa, Statistics Canada, 2007.

(25.) Paille P, Mucchielli A. L'analyse qualitative en sciences humaines et sociales. Paris : Armand Colin, 2003.

(26.) Seale C. Media and Health. Londres : Sage Publications, 2002.

(27.) Lupton D. The Imperative of Health: Public Health and Regulated Body. Londres, Thousand Oaks: Sage, 1995.

(28.) Wallack L. Mass media and health promotion: Promise, problem, and challenge. Dans : Atkin C, Wallack L (Ed.), Mass Communication and Public Health: Complexities and Conflicts. Newbury Park, CA: Sage, 1990.

(29.) Atkin C, Arkin E. Issues and initiatives in communicating health information to the public. Dans : Atkin C, Wallack L (Ed.), Mass Communication and Public Health: Complexities and Conflicts. Newbury Park: Sage, 1990.

(30.) Proulx M. Des rationalites profanes a la comprehension du mesusage des medicaments antihypertenseurs. Dans : Collin J, Ottero M, Monnais L (Ed.), Le medicament au cceur de la socialite contemporaine. Sainte-Foy, QC : Presse de l'Universite du Quebec, 2006.

Johanne Collin, Ph.D. [1], David Hughes [2]

Affiliations des auteurs

[1.] Professeur titulaire, faculte de pharmacie, Universite de Montreal, Montreal, QC

[2.] Sciences humaines appliquees et bioethique, Universite de Montreal; agent de recherche, faculte de pharmacie, Universite de Montreal, Montreal, QC

Correspondance : Johanne Collin, faculte de pharmacie, Universite de Montreal, Case postale 6128, succursale Centre-ville, Montreal (Quebec) H3C 3J7, Tel. : 514343-7145, Telec. : 514-343-5691, Courriel : johanne.collin@umontreal.ca Remerciement : Cette etude a ete realisee grace a une subvention des Instituts de Recherche en Sante du Canada (IRSC/CIHR). Les auteurs remercient Daphnee Poirier pour sa contribution a cette etude.

Conflit d'interets : Aucun a declarer.

* R : journal de reference; O : omnibus grand format; T : tabloide. La numerotation est celle du corpus total (n=378), incluant les rubriques autres que les medicaments. C'est pourquoi le numero peut etre superieur au nombre d'articles touchant a la rubrique 'medicament' (n=104).
Tableau 1. Rubriques predominantes en lien avec leetiologie,
la prevention et le traitement de lehypertension arterielle

Rubriques                           Nombre d'articles (%)

                                      Reference         Omnibus
                                     53 articles)    (233 articles)

Habitudes de vie                       16 (30)          89 (38)
Medicaments                            23 (43)          58 (25)
Environnement physique et social        7 (13)          19 (8)
Genetique                               4 (8)           11 (5)
Produits naturels                       1 (2)            6 (3)

Rubriques                           Nombre d'articles (%)

                                       Tabloide          Total
                                    (92 articles)    (378 articles)

Habitudes de vie                       57 (62)          162 (43)
Medicaments                            23 (25)          104 (28)
Environnement physique et social        3 (3)            29 (8)
Genetique                               6 (7)            21 (6)
Produits naturels                      12 (13)           19 (5)

Plusieurs rubriques peuvent apparaitre dans le meme article et
certains articles parlant d'hypertension peuvent ne pas traiter
de son etiologie, de sa prevention ou de son traitement. Ce qui
explique po urquoi la somme des pourcentages n'est pas 100.

Tableau 2. Echantillon analyse

Type                      Tirage           Nombre           Nombre
                       (copies/sem.)   d'articles sur   d'articles sur
                                       l'hypertension   l'hypertension
                                                            et les
                                                         medicaments

Journal de reference      177 816            53               23
Omnibus grand format     1 485 088          233               58
Tabloide                 1 925 384           92               23
Total                    3 588 288          378              104

Information sur les tirages : CEM (2008) Portrait Sectoriel de la
Presse

Quotidienne. URL: http://www.cem.ulaval.ca/
pdf/presse%20quotidienne.pdf

Tableau 3. Proportion des articles presentant les medicaments
de maniere principalement positive ou negative

                                Nombre d'articles (%)

Format         Principalement   Principalement   Ne s'applique pas *
du journal        positifs         negatifs

Reference         17 (74)           2 (9)               4 (17)
Omnibus           35 (60)          11 (19)             12 (21)
Tabloide           9 (39)          14 (61)              0 (0)
Corpus total      61 (59)          27 (26)             16 (15)

* Articles ne mentionnant ni avantage ni inconvenient des
medicaments. Articles traitant par exemple des ventes des
medicaments, de la recherche, des transactions d'affaires de
l'industrie pharmaceutique, de l'existence d'un service
d'information sur les medicaments, etc.
COPYRIGHT 2010 Canadian Public Health Association
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2010 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Title Annotation:RECHERCHE QUALITATIVE
Author:Collin, Johanne; Hughes, David
Publication:Canadian Journal of Public Health
Geographic Code:1CQUE
Date:Mar 1, 2010
Words:3781
Previous Article:Impact of culture on use of western health services by older South Asian Canadians.
Next Article:Response to editor's page: health equity does matter.
Topics:

Terms of use | Privacy policy | Copyright © 2019 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters