Printer Friendly

MODALITES DE CONSOMMATION ET VALEUR NUTRITIONNELLE DES LEGUMINEUSES ALIMENTAIRES AU BURKINA FASO.

INTRODUCTION

Au Burkina Faso, les legumineuses constituent une source importante de nutriments pour les populations, soit la [2.sup.eme] source proteique apres les cereales avec un apport proteique de 18,6 g par jour contre 13,8 g pour les produits animaux. Leurs utilisations economiques font d'elles des cultures de choix pour repondre aux besoins de securite alimentaire dans les pays en developpement [1]. Une grande diversite de legumineuses existe dans les differentes regions, avec pres de 1 004 088 tonnes produites en 2016. Elles sont consommees sous forme de plats de base, de casse-croute, de boisson. Seulement 58% de la production totale est consommee, soit une consommation annuelle par habitant de 31,1 kg contre 235 kg pour les cereales [2]. Ce sont des cultures de rente et une grande part est destinee a l'exportation, profitant tres peu a la population. Les legumineuses ont des proprietes nutritionnelles et technologiques interessantes [3, 4, 5]. En plus les legumineuses sont des sources de composes phytochimiques benefiques pour combattre les radicaux libres [6, 7]. Le benefice nutritionnel de l'ajout des legumineuses aux cereales a fait l'objet de nombreux travaux [8, 9]. A travers les resultats de la recherche de nombreuses methodes de cuisson permettent d'ameliorer la biodisponibilite des nutriments dans les legumineuses au profit des consommateurs [10]. Afin de mieux profiter des bienfaits des legumineuses, la [68.sup.ieme] session de l'assemblee generale des Nations Unies a declaree l'annee 2016 << annee internationale des legumineuses >>. La presente etude s'interesse aux modalites de consommation et a la valeur nutritionnelle des legumineuses en milieux rural et urbain du Burkina Faso.

Cette etude permettra de comprendre la place des legumineuses dans le regime alimentaire des populations au Burkina Faso afin de bien cibler les actions a entreprendre pour l'amelioration de l'etat nutritionnel des populations.

METHODOLOGIE

Zone de l'etude

L'enquete de consommation des legumineuses a ete realisee dans deux milieux urbains et deux milieux ruraux. Les milieux urbains sont Ouagadougou et Kaya. Ouagadougou est la capitale du Burkina Faso et regroupe des populations diversifiees d'ou son choix pour l'etude.

Les communes de Kaya, de Lebda et de Nobere ont ete choisies du fait de leur production importante en legumineuses. Kaya et Lebda font partir de la province de Sanmatenga dans la region du centre Nord. Kaya est la principale ville de la region et Lebda est une commune rurale situee a 18 km de Kaya. Nobere est une commune rurale, situee dans la province de Zoundweogo au Centre Sud du pays.

Echantillonnage

L'enquete de consommation s'est interessee a 325 menages, soit 235 menages a Ouagadougou, 30 menages a Kaya, 30 menages a Lebda, 30 menages a Nobere. La methode statistique utilisee est la methode aleatoire simple avec une marge d'erreur de 5% et un niveau de confiance de 95%. Le dernier recensement general de la population a ete considere pour la population par localite [11].

Questionnaire

Le questionnaire a cible la personne qui s'occupe des repas dans le menage. Il s'est interesse au niveau de connaissance, aux modalites de consommation et a l'importance de la consommation des legumineuses dans le menage.

Analyses biochimiques Collecte des echantillons

Cinq legumineuses ont ete collectees pour les analyses biochimiques pour l'etude (Tableau 1). Ils sont composes de six varietes de voandzou (Vigna subterranea L.), deux varietes de Niebe (Vigna unguiculata L.), la variete locale d'arachide (Arachis hypogea L.), la variete locale de Zamne (Acacia macrostachya R.) et la variete locale de soja (Glycine max L.). Toutes les varietes ont ete obtenues aupres des selectionneurs de legumineuses de l'Institut de l'Environnement et de Recherches Agricoles (INERA).

Preparation des echantillons

A l'exception des graines d'arachide, les echantillons de legumineuses ont ete traites de la meme facon pour les analyses biochimiques. Les echantillons sont laves separement trois fois a l'eau potable et rincees a l'eau demineralisee. Ils ont ete ensuite seches a l'etuve a 50[degrees]C pendant 48 heures avant d'etre broyes a l'aide d'un broyeur IKA en inox. Les graines d'arachide sont egalement lavees et sechees puis depelliculees avant d'etre broyees. Les farines obtenues sont tamisees avec un tamis de 0,5 millimetre. Les residus obtenus sont broyes de nouveau jusqu'a epuisement. Les farines fines sont gardees dans des pots steriles en polystyrene et conservees au refrigerateur a 4[degrees]C pour les differentes analyses.

Analyses biochimiques

La teneur en eau des echantillons a ete determinee par pesee differentielle d'un echantillon de 5 g avant et apres passage a l'etuve a 130[degrees] C pendant 2 h selon la norme francaise NF V 03-707, 2000 [12].

La teneur en proteines a ete determinee selon la methode de Kjeldahl de la norme AFNOR NF V03-050 [13]. Le facteur de conversion considere est de 6,25.

La teneur en lipides a ete determinee suivant la norme ISO-659 avec la methode d'extraction au Soxhlet [14].

La teneur en carbohydrates a ete obtenue par calcul [15] selon la formule : Teneur en carbohydrates (%)=100- [proteines (%) + lipides (%) + cendres (%) +eau (%)].

La teneur en fibre totale a ete determinee par la norme EN ISO 6865 [16].

Les teneurs en fer ont ete determinees par spectrometrie d'absorption atomique a flamme selon la methode AOAC [17].

La valeur energetique a ete calculee en utilisant les coefficients d'Atwater et Benedict (1899) selon la formule suivante : Energie (Kcal/100g) = % glucides x 4 (Kcal) + % proteines x 4 (Kcal) + % lipides x9 (Kcal) [18].

Analyses statistiques

Les analyses nutritionnelles ont ete realisees en triple pour chaque echantillon et une moyenne a ete calculee. Le logiciel SPSS Statistics 20 a ete utilise pour le traitement des donnees d'enquetes et pour les tests de variance le niveau de confiance est de 95%. Le tableur Excel a ete utilise pour les calculs des moyennes et des ecarts types.

RESULTATS ET DISCUSSION

Consommation des legumineuses

Le tableau 2 presente le niveau de connaissance et de consommation des legumineuses dans les differentes localites. Sur 325 menages, 97,85% des menages connaissent toutes les legumineuses et 70,15% en consomment au moins une. Les legumineuses sont bien connues et consommees dans toutes les localites de l'etude. Cependant un grand nombre de menages principalement dans les centres urbains ne preparent pas les legumineuses soja, zamne et voandzou. Le voandzou n'est prepare que par 42,13% des menages a Ouagadougou. Pres de 84,26%, 100%, 96,67%, 90% des menages ne preparent pas le soja respectivement a Ouagadougou, Kaya, Lebda et Nobere. Ces resultats indiquent une forte consommation de ces legumineuses individuellement hors du menage. Ceci pourrait s'expliquer par la non adaptation ou la non maitrise de la transformation du soja et du zamne dans les menages. Les graines de zamne sont preparees de plus en plus au cours des grandes ceremonies coutumieres et religieuses indiquant leur attachement culturel.

Les deux principales formes de consommation des legumineuses sont la sauce et les plats (Figure 1). Les legumineuses niebe, voandzou et zamne sont consommees sous forme de ragout et de plats associes a des cereales respectivement par 99%, 93 % et 76%. Selon de nombreux travaux, l'addition des cereales aux legumineuses ameliore la valeur nutritionnelle du plat. L'ajout des legumineuses a ameliore 2 a 3 fois la teneur en proteines des bouillies infantiles a base de cereales comparees aux bouillies importees comme le Cerelac [8]. Les legumineuses sont riches en acides amines tryptophane et lysine qui sont deficients dans les cereales [20, 21].

L'arachide et le soja sont principalement consommes sous forme de casse-croute. Les tourteaux, la pate d'arachide, les brochettes de soja, le soumbala sont les principales formes de consommation. Des biscuits d'arachide sont consommes par 19% et 7% des menages a Ouagadougou et a Lebda. Le soumbala est un ingredient ajoute dans la preparation des sauces. Il est consomme en milieu rural, 63% des menages a Nobere et 37% a Kaya. Le lait de soja est consomme par 14% des menages a Ouagadougou mais tres peu retrouve dans les autres zones de l'etude.

La figure 2 presente les frequences de consommation des legumineuses par localite. Il ressort une consommation frequente des graines d'arachide et de niebe dans toutes les localites-plus de 4 fois dans le mois. La frequence de consommation du soja, du voandzou et du zamne se presente differemment dans les localites enquetees. A Ouagadougou, 74,04%, 41,81% et 25,56% consomment plusieurs fois par mois le soja, le voandzou, et le zamne. A Kaya, a Lebda et a Nobere plus de 50% des enquetes consomment une fois par mois le soja et le zamne. Le niebe ressort comme etant la legumineuse regulierement consommee dans les menages ruraux et urbains au Burkina Faso. La metaphore << le haricot est la viande du pauvre >> traduit cette accessibilite des graines de niebe a des couches sociales modestes. Selon une etude realisee par Life Sciences Research Office [19] en Amerique, les quantites de niebe consommees chez les hommes de plus de 20 ans pendant 3 jours augmentent inversement aux revenus.

Les legumineuses sont consommees a tout moment par les menages. Seul le voandzou est consomme au dejeuner par 38,30% des menages a Ouagadougou, 60% a Kaya, 66,67% a Lebda et 43,18% a Nobere. A Nobere le niebe est consomme au petit dejeuner par pres de 30,43% et le voandzou au diner par 47,73% des menages. En effet le niebe et le voandzou sont riches en energie d'ou leur forte consommation au petit dejeuner et au dejeuner par certains consommateurs.

La principale raison de non consommation ou de l'irregularite de la consommation est l'inconfort du au ballonnement apres la consommation des legumineuses. Environ 20% des menages dont 18 % provenant de Ouagadougou ont confirme des ballonnements apres la consommation des legumineuses. Cet inconfort reduit la consommation des legumineuses chez certaines personnes. Les oligosaccharides, 25 a 50% sont les principaux facteurs responsables de la flatulence [22]. En effet la muqueuse intestinale humaine ne dispose pas de [alpha]-galactosidase pour cliver les oligosaccharides des molecules de stachyose, de raffinose. Ces molecules sont metabolisees dans le gros intestin par des bacteries formant des quantites importantes de dioxyde de carbone, d'hydrogene parfois de methane. Une maitrise des procedes de cuisson des legumineuses pourrait ameliorer le niveau de consommation des legumineuses dans les menages. Des etudes ont rapporte une amelioration de la digestibilite des graines de legumineuses par destruction ou inactivation de ces facteurs au cours de la cuisson [23, 24].

Composition nutritionnelle des legumineuses

Le tableau 5 presente les teneurs en macronutriments, en fibres et en micronutriments fer, zinc et calcium. Ces teneurs sont significativement differentes d'une legumineuse a une autre.

Les legumineuses sont d'excellentes sources de carbohydrates, de proteines et de fibres. Le niebe et le voandzou ont des teneurs en carbohydrates elevees, 1,5 fois superieures a celles du soja et du Zamne. Les resultats obtenus sont superieurs a ceux trouves sur des varietes de niebe consommees au Ghana et au Nigeria, avec des teneurs respectivement de 50,55% a 53,98% et 53.56% to 57.36% [1, 26].

Les teneurs en proteines du zamne, du soja, et de l'arachide sont respectivement 35,76 %, 31,04% et 27,29%. Ces valeurs sont elevees comparees a celles des varietes de niebe et de voandzou qui sont respectivement de 22,55% et 20,38%. En effet les legumineuses sont riches en proteines [1, 4, 25]. Des etudes ont rapporte des valeurs similaires sur des varietes de niebe au Ghana, 20,37% a 25,28% [4]. Des travaux realises sur des graines de zamne au Burkina Faso ont rapporte des valeurs en proteines de 37,7% [25]. Des valeurs plus faibles 10,44% a 13,06% ont ete retrouvees par d'autres auteurs [25]. Ces differences pourraient etre dues au type de sols, aux pratiques culturales, aux facteurs genetiques et environnementaux [1]. Au Burkina Faso l'espece Acacia macrostachya est retrouvee dans les zones forestieres et est accessible a la population rurale. D'ou son importance dans l'amelioration nutritionnelle du regime alimentaire des populations rurales qui sont vulnerables aux carences nutritionnelles.

Les graines d'arachide ont la teneur en lipide la plus elevee, 46,72%. Les plus faibles valeurs en lipides sont celles des Niebe 1,73% et du voandzou 6,74%. L'arachide et le soja sont des legumineuses oleagineuses. Les lipides des legumineuses sont principalement constitues de triacylglycerol, d'acides gras libres, de phospholipides et de glycolipides.

L'arachide, le soja et le zamne ont des teneurs en fibres elevees, respectivement de 30,77%, 15,61% et 15,68%. Les teneurs en fibres des varietes de voandzou sont deux fois superieures a celles des varietes de niebe. Des resultats similaires ont ete rapportes sur des varietes de niebe consommes au Ghana, avec des teneurs de 1.56% - 4.47% [4]. Des teneurs en fibres insolubles de 74 a 78% ont ete obtenues sur des varietes de soja ayant des teneurs similaires a celles de l'etude en Espagne [27]. L'IOM (Institute of Medecine Food and Nutrition Board) recommande la consommation d'aliments riches en fibres. En effet les fibres pourraient reduire les risques lies aux maladies cardiovasculaires et au cancer [28].

Les teneurs en fer des legumineuses varient de 1,77 mg/100g (varietes voandzou) a 6,50 mg/100g (Soja). Les teneurs en zinc varient de 5,34 mg/100 g (zamne) a 4,33 mg/100g (soja). Arachide et niebe ont des teneurs en zinc respectives de 3,86 mg/100g et 4,03 mg/100g tandis que les varietes de voandzou ont une teneur de 2,46 mg/100g. Le soja et le zamne ont d'importantes teneurs en calcium, respectivement 57,42 mg/100g et 68,40 mg/100g. Le soja et le zamne sont des sources de micronutriments calcium, fer et zinc. La biodisponibilite du calcium dans les graines de soja est assez bonne et comparable a celle du calcium dans le lait animal malgre la forte teneur des graines de soja en phytates et en oxalate [29]. Les varietes de niebe et de soja sont riches en fer. Cependant la biodisponibilite du fer est faible dans les legumineuses mais celle du zinc est assez bonne 25% [30].

La faible biodisponibilite des micronutriments dans les legumineuses s'explique par la presence de facteurs inhibiteurs tels que les inhibiteurs de trypsine, les phytates, les oligosaccharides, les saponines [29].

CONCLUSION

Les legumineuses sont bien connues et consommees dans toutes les localites de l'etude. Les principales legumineuses utilisees pour les plats principaux dans les menages sont l'arachide, le niebe et le voandzou. Les effets de flatulence et de ballonnement sont les principaux facteurs limitant la consommation. Les deux principales formes de consommation sont la sauce et les plats. Le soja est consomme sous forme de soumbala en milieu rural. Les legumineuses sont des sources importantes de proteines et de fer. Le soja et le zamne du fait de leur valeur nutritionnelle interessante en micronutriments necessitent une attention particuliere pour les formulations d'amelioration nutritionnelle. La diversification des produits issus de ces legumineuses, associee a des traitements pour reduire les facteurs de ballonnement permettront d'assurer un meilleur benefice nutritionnel des legumineuses aupres des populations.

REMERCIEMENTS

Nous adressons les remerciements a la Fondation Mcknight qui a finance cette etude.

REFERENCES

[1.] Appiah F, Asibuo JY and P Kumah Physical and functional properties of bean flours of three cowpea (Vigna unguiculata L. walp) varieties in Ghana. African Journal of Food Science, 2011; 5(2): 100-104.

[2.] Resultats definitifs de la campagne agricole et de la situation alimentaire et nutritionnelle 2015/2016. Ministere de l'Agriculture et de la Securite Alimentaire / Direction Generale des Etudes et Statistiques Sectorielles (DGESS), Ouagadougou, Burkina Faso, 2016.

[3.] Savadogo A, Ilboudo AJ and AS Traore Nutritional Potentials of Acacia Macrostachya (Reichend) ex Dc Seeds of Burkina Faso: Determination of Chemical Composition and Functional Properties. Journal of Applied Sciences Research, 2011; 7(7): 1057-1062.

[4.] Aaron AT, Robert A, Adukpo GE, Diabor E and AA Kingsley Assessment of functional properties and Nutritional composition of some cowpea (Vigna unguiculata L.) genotypes in Ghana ARPN. Journal of Agricultural and Biological Science, 2013; 8(6).

[5.] Hama-Ba F, Silga P and B Diawara Evaluation de la qualite et de l'acceptabilite de couscous a base de trois formulations de farines composites enrichies au soja (Glycine max) et au moringa (Moringa oleifera). Int. J. Biol. Chem. Sci., 2016 ; 10(6) : 2497-2510.

[6.] Tiwari U and E Cummins Factors influencing levels of phytochemicals in selected fruit and vegetables during pre- and post-harvest food processing operations. Food Res. Int., 2013; 50(2): 497-506. doi:10.1016/j.foodres.2011.09.007.

[7.] Curran J The nutritional value and health bene fits of pulses in relation to obesity, diabetes, heart disease and cancer. Br. J. Nutr. 2012; 108(S1): S1-S2.

[8.] Adriana FDT and AG Crosby A review of the impact of preparation and cooking on the nutritional quality of vegetables and legumes. International Journal of Gastronomy and Food Science, 2016; 3: 2-11.

[9.] Solomon Mariam Nutritive value of three potential complementary foods based on cereals and legumes. African Journal of Food and Nutritional Sciences, 2005; 5(2): 1-14.

[10.] Kayode APP, Akogou FGU, Amoussa Hounkpatin W and DJ Hounhouigan Effets des procedes de transformation sur la valeur nutritionnelle des formulations de bouillies de complement a base de sorgho Int. J. Biol. Chem. Sci., 2012 ; 6(5) : 2192-2201.

[11.] Recensement General de la Population et de l'Habitation Institut National de Statistiques et de la Demographie. Ministere de l'Economie et des Finances. Burkina Faso, 2006.

[12.] Association Francaise de Normalisation (AFNOR). Determination de la teneur en eau, methode pratique. Cereales, Legumineuses, Produits Derives NF V 03-707, 2000.

[13.] Association Francaise de Normalisation (AFNOR). Directives generales pour le dosage de l'azote avec mineralisation selon la methode de Kjedahl. Produits Agricoles Alimentaires, NF V 03-050, 1970.

[14.] ISO (International Standardization Organization) Determination de la teneur en matiere grasse selon la methode d'extraction par Soxhlet, ISO 659, 1998.

[15.] Egan H, Kirk RS and PR Sawyer Chemical Analyses of Food (8th edition). Churchill. Livingstone: London-UK, 591p, 1981.

[16.] ISO (International Standardization Organization) Determination de la teneur en Fibres selon la norme EN ISO 6865, 2000.

[17.] AOAC (Association of Official Analytical Chemists) Arlington, Virginia, USA, 2012.

[18.] Atwater WO and FG Benedict Experiments on the metabolism of matter and energy in the human body. US Department of Agriculture. Washington, D.C., Bulletin 69, 112p, 1899.

[19.] Life Sciences Research Office Federation of American Societies for Experimental Biology. Third report on nutrition monitoring in the United States, Vol 1. Washington, DC: US Government Printing Office, 1995.

[20.] Giami SY Compositional and nutritional properties of selected newly developed lines of Cowpea (Vigna unguiculata L. Walp). Journal of Food Composition and Analysis, 2005; 18: 665-673.

[21.] Duranti M Grain legume proteins and nutraceutical properties. Fitoterapia, 2006; 77: 67-82.

[22.] Carlsson GN, Karlsson H and AS Sandberg Determination of oligosaccharides in foods, diets, and intestinal contents by high temperature gas chromatography and gas chromatography/mass spectrometry. J Agric Food Chem., 1992; 40:2404-12.

[23.] Ramirez-Cardenas L, Leonel AJ, Costa NMB and FP Reis Zinc bioavailability in different beans as affected by cultivar type and cooking conditions. Food Res. Int. 2010; 43(2): 573-581 doi: 10.1016/j.foodres. 2009.07.023.

[24.] Wang N, Hatcher DW, Tyler RT, Toews R and EJ Gawalko Effect of cooking on the composition of beans (Phaseolus vulgaris L.) and chickpeas (Cicer arietinum L.). Food Res. Int., 2010a; 43 (2): 589-594. doi: 10.1016/j.foodres. 2009.07.012.

[25.] Ouattara S Utilisation des graines de Acacia macrostachya Reichend. ex De. comme source de proteines dans l'alimentation des poulets de chair. Diplome d'Etudes Approfondies (DEA) en Gestion Integree des Ressources Naturelles, Specialite: Production animale, Option: Nutrition et Alimentation Animale, 2008.

[26.] Chinma CE, Alomede CI and GI Emelife Physicochemical and Functional Properties of Some Nigerian Cowpea Varieties. Pak. J. Nutr. 2008; 7(1): 186-190.

[27.] Redondo-Cuenca A, Rodriguez-Sevilla MD and I Mateos-Aparicio Chemical composition and dietary fiber of yellow and green commercial soybeans (Glycine max). Food Chemistry, 2007; 101(3): 1216-1222.

[28.] Institute of Medicine of the National Academies-IOM, Food and nutrition board. Dietary Reference Intakes: Energy, Carbohydrates, Fiber, Fat, Fatty acids, Cholesterol, Protein and Amino Acids. The National Academies Press, Washington, DC, 2005.

[29.] Vila-Donat P, Caprioli G, Conti P, Maggi F, Ricciutelli M and E Torregiani Rapid quantification of soyasaponins I and bg in Italian lentils by high performance liquid chromatography (HPLC)-tandem mass spectrometry (MS/MS). Food Analytical Methods, 2014; 7: 1024-1031.

[30.] Sandstrom B, Almgren A, Kivisto B and A Cederblad Effect of protein level and protein source on zinc absorption in humans. Journal of Nutrition, 1989; 119: 48-53.

Hama-Ba F (1*), Siedogo M (1-2), Ouedraogo M (3), Dao A (1), Dicko HM (2), and B Diawara (1)

(*) Contact auteur de correspondance : hamafatou@yahoo.fr

(1) Institut de Recherche en Sciences Appliquees et Technologies/Departement Technologie Alimentaire 03 BP 7047 Ouagadougou Burkina Faso

(2) Universite de Ouagadougou. UFR SVT, Laboratoire BAEBIB

(3) Institut de l'Environnement et de Recherches Agricoles (INERA)

DOI: 10.18697/ajfand.80.17315
Tableau 1 : Nature des legumineuses de l'etude

Legumineuses                   Varietes

Arachide (Arachis hypogea)     Arachide locale
Soja ( Glycine max)            Soja local Ouaga
Zamne (Acacia macrostachya)    Zamne local
Voandzou (Vigna subterranea)   Voandzou local Ouaga
                               Voandzou Garga
                               Voandzou KVS 075
                               Voandzou local Pobe
                               Voandzou KVS 235
                               Voandzou KVS 246
Niebe (Vigna unguilata)        Niebe KVx61-1
                               Niebe Niurze

Tableau 2 : Niveau de connaissance des legumineuses dans les menages
par zone

                                                          Non prepare
             Legumineuses   Connaissance   Consommation   dans le menage

             Arachide       100,00         100,00           0,43
             Niebe          100,00         100,00           0,43
             Soja            98,30          94,89          84,26
Ouagadougou  Voandzou       100,00          98,72          57,87
             Zamne          100,00          94,89          84,68
             Toutes          98,30          91,06             0
             Au moins une   100,00         100,00         97,01
             Arachides      100,00         100,00             0
             Niebe          100,00         100,00             0
             Soja           100,00         100,00           100
Kaya         Voandzou       100,00         100,00          6,67
             Zamne          100,00         100,00            70
             Toutes         100,00         100,00             0
             Au moins une   100,00         100,00            30
             Arachides      100,00         100,00             0
             Niebe          100,00         100,00             0
             Soja            90,00          90,00         96,67
Lebda        Voandzou       100,00         100,00          3,33
             Zamne          100,00         100,00            40
             Toutes          90,00          90,00             0
             Au moins une   100,00         100,00            30
             Arachides      100,00         100,00             0
             Niebe          100,00         100,00             0
             Soja           100,00         100,00            90
Nobere       Voandzou       100,00         100,00          6,67
             Zamne          100,00         100,00         96,67
             Toutes         100,00         100,00             0
             Au moins une   100,00         100,00            30
             Toutes          97,85          92,62             0
Total        Au moins une   100,00         100,00         97,84

Tableau 3 : Moment de consommation des legumineuses par zone au cours
de la journee

                        Arachide   Niebe     Soja     Voandzou    Zamne

           Ouagadougou    0,00       2,13     2,20     2,13       2,13
Petit      Kaya           0,00       3,33     0,00    10,00      16,67
dejeuner   Lebda          1,00       3,33     0,00    10,00      16,67
           Nobere         3,03      30,43     0,00     2,27       0,00
           Ouagadougou    2,13      31,91     3,96    38,30       5,11
           Kaya           0,00      10,00     0,00    60,00      10,00
Dejeuner   Lebda          0,00      23,33     3,70    66,67      16,67
           Nobere        12,12      28,26     9,38    43,18       0,00
           Ouagadougou    1,70      17,87     6,17     9,36       1,70
           Kaya           0,00       0,00     0,00     6,67       0,00
Diner      Lebda          0,00       6,67     0,00    10,00       3,33
           Nobere        30,30      17,39     9,38    47,73       0,00
Peu
importe    Ouagadougou   97,02      62,98    91,19    56,17      88,51
           Kaya         100,00      86,67   100,00    23,33      73,33
           Lebda         96,67      66,67    96,30    13,33      63,33
           Nobere        54,55      23,91    81,25     6,82     100,00

Tableau 4 : Consommation des mets par legumineuse dans les zones
enquetees

                                   Ouagadougou   Kaya    Lebda    Nobere

           Arachide                100           100     100      100
           Grillee/bouillie/crue
           Pate d'arachide         100           100     100      100
Arachide   Tourteaux                89             0       0       90
           Huile                     2             3       3        0
           Biscuits/caramel         19             0       7        0
           Ragout                   98            93      83      100
           Niebe-legumes            98           100     100      100
Niebe      Niebe-cereales          100           100      97      100
           Beignets                 99           100     100      100
           Brochettes               94            97      93       97
Soja       Lait                     14             3       0        0
           Soumbala                  2            37      23       63
           Ragout/to/gnon           89            97      83      100
Voandzou   Voandzou-cereales        91            97     100       97
           Gateau/crepes/grille      7             0       0        0
           Ragout                   88            70      27       90
Zamne      Associe                  75            53      83       97
           Sauce                    31             0       0       17

             Ensemble

             100
             100
Arachide      91
               2
              15
              96
              98
Niebe         99
              99
              95
Soja          10
              13
              90
Voandzou      93
               0
              81
Zamne         76
              24

Tableau 5 : Composition en macronutriments et mineraux des legumineuses

                       Carbohydrates                  Proteines (%)
                       (%)

Arachide             19,30  [+ or -]   0,10    27,29   [+ or -]  0,03
Niebe KVX61-1        64,08  [+ or -]   0,03    21,90   [+ or -]  0,02
Niebe Niizwe         63,30  [+ or -]   0,04    23,20   [+ or -]  0,03
Soja                 41,93  [+ or -]   0,02    31,04   [+ or -]  0,00
Voandzou Garga       61,61  [+ or -]   0,02    19,70   [+ or -]  0,03
Voandzou KVS 075     61,51  [+ or -]   0,08    20,37   [+ or -]  0,04
Voandzou KVS 235     60,84  [+ or -]   0,04    20,99   [+ or -]  0,01
Voandzou KVS 246     62,12  [+ or -]   0,05    19,41   [+ or -]  0,02
Voandzou local       59,39  [+ or -]   0,05    21,64   [+ or -]  0,01
Voandzou Pobe        60,51  [+ or -]   0,08    20,21   [+ or -]  0,00
Zamne                40,87  [+ or -]   0,12    35,76   [+ or -]  0,06

                        Lipides (%)                 Fibres (%)

Arachide             46,72    [+ or -]   0,03   30,77   [+ or -]  0,01
Niebe KVX61-1         1,43    [+ or -]   0,02    3,04   [+ or -]  0,06
Niebe Niizwe          2,03    [+ or -]   0,00    3,28   [+ or -]  0,24
Soja                 18,73    [+ or -]   0,01   15,61   [+ or -]  0,12
Voandzou Garga        6,43    [+ or -]   0,08    7,26   [+ or -]  0,20
Voandzou KVS 075      6,81    [+ or -]   0,00    8,38   [+ or -]  0,05
Voandzou KVS 235      6,58    [+ or -]   0,06    8,25   [+ or -]  0,35
Voandzou KVS 246      7,35    [+ or -]   0,05    7,48   [+ or -]  0,03
Voandzou local        6,78    [+ or -]   0,08    6,84   [+ or -]  0,13
Voandzou Pobe         6,53    [+ or -]   0,07    6,84   [+ or -]  0,13
Zamne                 9,04    [+ or -]   0,01   15,68   [+ or -]  0,12

                       Calcium                  Fer
                       (mg/100g)               (mg/100g)

Arachide              5,73   [+ or -]   0,60   2,24   [+ or -]   0,13
Niebe KVX61-1        18,21   [+ or -]   1,24   3,66   [+ or -]   0,15
Niebe Niizwe         14,99   [+ or -]   0,81   3,94   [+ or -]   0,59
Soja                 57,42   [+ or -]   0,37   6,50   [+ or -]   0,57
Voandzou Garga       12,26   [+ or -]   0,07   1,48   [+ or -]   0,01
Voandzou KVS 075     11,48   [+ or -]   0,23   1,47   [+ or -]   0,34
Voandzou KVS 235     12,19   [+ or -]   0,29   1,73   [+ or -]   0,14
Voandzou KVS 246     13,15   [+ or -]   2,96   1,39   [+ or -]   0,29
Voandzou local       10,77   [+ or -]   1,37   2,60   [+ or -]   0,72
Voandzou Pobe        10,71   [+ or -]   0,05   1,95   [+ or -]   0,14
Zamne                68,40   [+ or -]   0,37   4,77   [+ or -]   0,80

                      Zinc
                     (mg/100g)

Arachide             4,03   [+ or -]   0,07
Niebe KVX61-1        3,96   [+ or -]   0,04
Niebe Niizwe         3,82   [+ or -]   0,11
Soja                 4,33   [+ or -]   0,03
Voandzou Garga       2,44   [+ or -]   0,01
Voandzou KVS 075     2,26   [+ or -]   0,01
Voandzou KVS 235     2,27   [+ or -]   0,01
Voandzou KVS 246     2,37   [+ or -]   0,00
Voandzou local       2,73   [+ or -]   0,06
Voandzou Pobe        2,69   [+ or -]   0,04
Zamne                5,34   [+ or -]   0,06
COPYRIGHT 2017 Rural Outreach Program
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2017 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Author:Hama-Ba, F.; Siedogo, M.; Ouedraogo, M.; Dao, A.; Dicko, H.M.; Diawara, B.
Publication:African Journal of Food, Agriculture, Nutrition and Development
Article Type:Report
Geographic Code:6BURK
Date:Nov 1, 2017
Words:4592
Previous Article:RISK FACTORS ASSOCIATED WITH STUNTING AMONG INFANTS AND YOUNG CHILDREN AGED 6 - 23 MONTHS IN DEDZA DISTRICT OF CENTRAL MALAWI.
Next Article:DIETARY DIVERSITY AND NUTRITIONAL STATUS OF STREET FOOD CONSUMERS IN OYO, SOUTH WESTERN NIGERIA.
Topics:

Terms of use | Privacy policy | Copyright © 2020 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters