Printer Friendly

Les questions reelles a debattre.

Actualites Eecrit par Saoudi El Amalki

Moubacharatane Maakom

C'est problematique! Le champ politique national est en panne. L'emission hebdomadaire, animee par notre confrere Jamaa Goulahcen, l'a encore confirme, mercredi dernier. On s'est trouve, une fois n'est pas coutume, devant deux discours opposes .

L'un s'efforce d'aborder les questions de fond de la situation actuelle dont l'echeancier electoral ne represente qu'un parametre parmi tant d'autres. L'autre ne cesse de rabacher les memes cliches intimidants et diffamatoires a l'egard d'un executif dont le chef de file constitue la cible a abattre a tout prix. Le premier camp, plus serein et pondere, a beau placer le debat sur les rails de la raison, il s'avere que son vis-a-vis est la pour verser dans la polemique sterile. Chose sur laquelle reviennent, a chaque fois, les deux journalistes du plateau, plaidant pour un echange beaucoup plus mur et fecond. Il semble bien que l'action politique soit desormais desossee depuis que certains leaders vaniteux ne jurent que par le canular ignominieux. Chiffres fausses, jugements errones, egos surexcites, telles sont les pretentions pernicieuses d'un tandem reveche et ronchonneur. De l'autre cote, on a eu droit a des analyses beaucoup plus posees, a l'image de ces alternatives afferentes a la question des caisses de retraites et de ces reformes accrues, a plus d'un registre. [beaucoup moins que]L'actuel gouvernement s'est attele a des dossiers epineux, dans des conditions ardues, marquees par la crise mondiale, sans pour autant pretendre qu'il en soit le seul detenteur. C'est un prolongement naturel d'une serie de performances accomplies par nos predecesseurs. Evitons donc de faire de la surenchere gratuite![beaucoup plus grand que], affirme Nabil Benabdallah, le secretaire general du PPS. Le propos etait, on ne peut plus clair et persuasif, mais les interlocuteurs d'en face, encore plus acariatres, se cantonnent davantage dans leur fumisterie effrenee, fustigeant leurs antagonistes de tous les maux, comme si rien ne se fait, dans ce pays, alors que les indicateurs, de plus en plus revelateurs, contredisent toute avance renegate. Il y a donc bel et bien, une entorse dans cette attitude partisane, liee a de nouveaux mythomanes dont l'interet public supreme parait etre renvoye aux calendes grecques, au profit des voltefaces capricieux. La rentree politique s'annonce alors houleuse, face a ces derives commanditees, helas, par des arrogances perilleuses dont les partis respectifs etaient, paradoxalement, parties prenantes des grands changements du Maroc contemporains. Il y a lieu de rectifier les tirs et de reajuster les priorites. Notre pays dont le parcours n'est pas aussi tragique que ne le pretendent ces faussaires irreflechis, s'affronte a des defis beaucoup plus serieux que de tomber bas dans les hostilites hargneuses qui ne menent a rien. Il est question de poursuivre les reformes dont certains axes essentiels ont ete evoques par les recents discours royaux, notamment la valorisation du capital immateriel, la repartition equitable des richesses, la refonte du systeme educatif, la moralisation de l'action politique, la mise en place de la regionalisation avancee, l'activation des dispositions de la nouvelle constitution-Tels sont, entre autres, les vrais dossiers a decortiquer, dans la synergie et la concorde. A part cela, ce n'est que baliverne et abjection-

Copyright Casanet 2014. All rights reserved. Provided by SyndiGate Media Inc. ( Syndigate.info ).
COPYRIGHT 2014 SyndiGate Media Inc.
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2014 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

 
Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Publication:Al Bayane (Al Dar Al Bayda', Morocco)
Date:Sep 19, 2014
Words:534
Previous Article:Nous avons besoin d'une synergie interindividuelle.
Next Article:Le cout de revient, principal facteur de la hausse des prix de vente.

Terms of use | Privacy policy | Copyright © 2018 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters