Printer Friendly

Les jeunes adultes et leurs parents. Autonomie, liens familiaux et modes de vie.

Les jeunes adultes et leurs parents. Autonomie, liens familiaux et modes de vie. Par Emmanuelle Maunaye et Marc Molgat, dir. (Saint-Nicolas : Presses de l'Universite Laval et Editions de i'IQRC, 2003. Pp. 244, ISBN 2-89224-347-5)

Commencer son parcours, construire son autonomie, apprivoiser son statut d'adulte, voila sur quoi se penche le collectif Les jeunes adultes et leurs parents. Autonomie, liens familiaux et modes de vie dirige par Emmanuelle Maunaye (Universite de Tours) et Marc Molgat (Universite d'Ottawa). Regroupant dix chercheurs de differents pays (se partageant huit chapitres) interesses par les questions relatives aux jeunes et/ou a la famille, cet ouvrage ne vise pas a une << theorisation >> sur la jeunesse actuelle, mais se veut une sociologie par les jeunes. Cette nuance est importante, car elle constitue le nerf de leurs assises theoriques : ici, les jeunes ne sont plus marginalises par une certaine conception du << passage >>. Au contraire, les auteurs adoptent un parti pris microsociologique pour le sens qu'octroient ces jeunes (et) adultes a leur experience de l'autonomie et de la dependance. Le lecteur entre ainsi dans toute une sphere de choix individuels, de parcours individualises, de progressions non necessairement desynchronisees. Or, et la reside tout l'interet de ce collectif, cette tendance a l'individualisation ne se soustrait pas aux relations familiales. Bref, comme l'indique l'introduction de ce collectif, << cet ouvrage se veut dans cette perspective une reflexion sur les rapports entre les jeunes adultes et leurs parents au cours du passage a la vie adulte dans differentes societes >> (5).

Le premier chapitre, << Le jeune adulte producteur de nouvelles relations dans la cohabitation intergenerationnelle. Etude de cas en France >>, se penche sur le theme de la cohabitation entre les jeunes adultes et leurs parents. Elsa Ramos (CERLIS, CNRS-Paris V), s'appuyant sur cinquante experiences de cohabitation intergenerationnelle, demontre que les processus d'autonomisation et d'identite personnelle chez les jeunes adultes peuvent bel et bien se vivre progressivement chez les parents: cet espace devient un lieu de negociation et d'experimentation. Dans le deuxieme chapitre, << Pourquoi quitter pere et mere ? Ruptures et continuites dans les motifs du depart du foyer parental au Canada >>, Marc Molgat explore la decohabitation par des donnees quantitatives et qualitatives (entretiens realises aupres de 58 jeunes quebecois et canadiens a faible revenu). Il met en lumiere l'evolution recente des motivations invitant les jeunes adultes a quitter le foyer familial, ainsi que le sens que cela prend pour eux ; desirer autonomie et independance est desormais une raison d'importance pour les protagonistes. Sue Heath (Universite de Southampton), dans le troisieme chapitre, << Retour aux sources. L'attrait du foyer parental en Grande-Bretagne >>, se concentre egalement sur la decohabitation. Cependant, c'est l'ambivalence meme du foyer familial, entre la reconnaissance de l'independance residentielle et le maintien des liens familiaux, qui pique son interet. Par l'analyse de 77 entrevues, l'auteure demontre toute la complexite des rapports parents-enfants chez les jeunes adultes. Decohabitation et affirmation de son individualite sont, pour Paola Rebughini et Monica Santoro (Universite de Milan), dans le chapitre << Entre instrumentalite et affectivite. La transformation des rapports entre les jeunes et leurs parents en Italie >>, une realite qui ne semble pas s'observer dans les resultats d'une recherche effectuee a Milan. En effet, les auteures remarquent une faible autonomie des jeunes, causee, entre autres, par le prolongement de la cohabitation intergenerationnelle, par les relations familiales (caracterisees par la protection), mais aussi par les mutations culturelles, economiques, voire politiques.

L'insertion professionnelle, qui peut egalement se comprendre comme porteuse d'autonomie et d'adulteite, fait l'objet des cinquieme et sixieme chapitres. Celui redige par Ram Christophe Sawadogo (Universite de Ouagadougou), << Les trajectoires d'evolution des jeunes burkinabe vers l'age adulte. Alternatives et interrogations >>, propose un contre-exemple, celui du Burkina Faso. Ce pays se retrouve devant le double defi du developpement economique et educatif national et de la responsabilite familiale. Selon l'auteur, les jeunes burkinabe, exempts de cadres de reference, se retrouveront devant un avenir sombre. Quant a Jean-Francois Guillaume (Universite de Liege), signant le sixieme chapitre, << Des jeunes belges entre le desir de reconnaissance et l'exigence d'autonomie >>, il se penche sur 'la transmission intergenerationnelle de valeurs, de patrimoine, qui, individualisee, participe a la comprehension de l'insertion professionnelle et, par extension, de l'entree dans l'age adulte. Cependant, cette individualisation menant a une reaffirmation de soi peut creer des tensions avec les valeurs educatives.

Avoir un enfant peut egalement devenir un fait saillant dans l'acquisition de son statut d'adulte. Johanne Charbonneau (INRS-Urbanisation, culture et societe), dans << La maternite adolescente au Quebec. Une mise a l'epreuve des rapports entre la jeune mere et ses parents >>, soutient que ce bouleversement secoue l'environnement familial ; elle tente d'elucider la reaction des parents, particulierement celle de la mere, face a la decision de garder l'enfant. En contrepartie, l'aide parentale redefinit substantiellement les rapports intergenerationnels, voire constitue une menace a l'autonomie des adolescentes nouvellement meres. Vincenzo Cicchelli (Sorbonne-Paris V), dans le huitieme chapitre de ce collectif intitule << De fille a mere. Transformations des rapports entre les generations et definition de l'adulteite a la naissance du premier enfant. Enquete en Ile-de-France >>, esquisse un tout autre portrait de l'arrivee d'un enfant dans le passage a l'autonomie. En effet, meme si cela redefinit les relations entre les jeunes adultes et leurs parents, l'auteur ne voit pas en cet evenement le passage a un statut d'adulte. Les quatre entretiens sequentiels, ouverts a des definitions plus approfondies de soi, tendent a montrer que, meme assujettis a une rupture biographique (dans ce cas, l'arrivee d'un enfant), differents statuts peuvent coexister chez les jeunes.

Une courte conclusion des directeurs de ce collectif reussit a solidifier a nouveau l'interet scientifique d'un tel ouvrage. Ce dernier contribue a edifier une sociologie de la jeunesse vue de l'interieur, dans une sphere privee, et pousse plus loin la reflexion autour de la construction progressive de l'autonomie chez les jeunes adultes. Le choix thematique de ce collectif etait risque : un sujet vaste et individualise, une jeunesse en mal de definition, un large eventail de donnees et de groupes interroges. Il aurait ete facile de trouver ce << voyage dans la sphere privee des jeunes adultes >> (223) peu ressourcant ... Heureusement, la ligne directrice du collectif a ete (la plupart du temps) respectee par les contributeurs, s'inscrivant tous en recherches sociales. De ce fait, l'Institut quebecois de recherche sur la culture signe un autre ouvrage de qualite. Il aurait ete cependant bienvenu de voir s'exprimer sur cette problematique des scientifiques d'autres horizons disciplinaires. L'ouvrage, qui merite son statut de collectif, devient neanmoins un incontournable pour tous les scientifiques touchant de pres a la sociologie de la jeunesse, au passage a la vie adulte et/ou encore, aux rapports intergenerationnels. Qui plus est, soucieux de la clarte du vocabulaire et des concepts, le collectif Les jeunes adultes et leurs parents. Autonomie, liens familiaux et modes de vie peut facilement rejoindre tous les jeunes adultes (et ceux qui l'ont ete) et bien entendu leurs parents, cherchant des reponses a leurs preoccupations.

Jocelyn Gadbois

Universite Laval, Quebec
COPYRIGHT 2006 Ethnologies
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2006 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

 
Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Title Annotation:book by Emmanuelle Maunaye and Marc Molgat
Author:Gadbois, Jocelyn
Publication:Ethnologies
Article Type:Book review
Date:Sep 22, 2006
Words:1146
Previous Article:Regard sur ... les jeunes en Europe centrale et orientale.
Next Article:La fete en heritage. Enjeux patrimoniaux de sociabilite provencale.
Topics:

Terms of use | Privacy policy | Copyright © 2018 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters