Printer Friendly

Les infractions crevent l'ecran.

Regions Eecrit par Saoudi El Amalki

Les milles et un problemes de Tinghir

La province de Tinghir ne cesse de reveler des series de dysfonctionnements aussi multiples que scandaleuses. Par la presente, on citera, non sans amertume, les agissements de la commune d'Iknioune dont le responsable s'amuse a dilapider les terrains de Joumoua.

En effet, on croit savoir que des lots de Jamaa Soulalia sont cedes aux particuliers, moyennant des montants allechants, allant jusqu'a 200.000 DH. Ces transactions sont operees sans aucun fondement legal et logique. Tout d'abord, on conviendra que ces lopins ne sont guere cessibles, et sous aucun pretexte. En plus, ces operations sont effectuees sans nulle resolution du conseil communal, tout en sachant que les collectes pecuniaires ne vont point aux caisses de la commune, mais sont subtilises dans le noir. Toute la procedure de cession s'accomplit d'une maniere unilaterale et executee par le service technique qui s'en va delimiter, a l'emporte piece, la portion cedee. Sans procede legal, ni validation hierarchique ni aucun sens de civisme, on s'adonne eperdument a la dilapidation des parcelles domaniales, sans que les autorites competentes n'assument leurs responsabilites face a ces depravations deplorables. On aura donc compris que ces conduites outrancieres proviennent d'une tendance politique qui ne cesse, depuis longtemps, de semer la pratique malsaine. Dans ce sens, on evoquera le comportement abusif de ce fameux depute dont la sante physique actuellement n'est pas au point. D'autre part, on ne pourra non plus passer sous silence, l'attitude inconvenante du conseil provincial dont les infractions ne se comptent plus. A ce propos, on rappellera que nombre de marches sont accordes aux attributaires clientelistes sans que la procedure relative a la loi d'octroi des marches ne soit appliquee dans les normes requises. Bien au contraire, on fait appel a l'heureux beneficiaire et on lui ordonne d'entamer les travaux des projets avant meme de proceder a quelconque acte administratif. Dans le meme sillage, de nombreuses atteintes aux reglements en vigueur eclatent, par-ci, par-la, au grand jour, generalement fomentees par la meme couleur politique dont les proteges sont connues, a commencer par les anciennes autorites territoriales et judiciaires, ainsi que les agents subalternes agissant a la solde dudit parlementaire. Compte tenu de toutes ces conduites desolantes, il est bien evident qu'un president d'une commune rurale, de la meme obedience politique, en soit contamine et se permette de mettre la main sur des terres [beaucoup moins que]sacrees[beaucoup plus grand que] et de s'enrichir d'une facon illicite. Il est alors du devoir des autorites concernees de diligenter des commissions d'enquete dans cette affaire louche et de mettre au clair cette situation revoltante.

Copyright Casanet 2014. All rights reserved. Provided by SyndiGate Media Inc. ( Syndigate.info ).

COPYRIGHT 2015 SyndiGate Media Inc.
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2015 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

 
Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Publication:Al Bayane (Al Dar Al Bayda', Morocco)
Date:Jan 15, 2015
Words:451
Previous Article:65% des utilisateurs satisfaits des statistiques des echanges exterieurs.
Next Article:SAR le Prince Heritier Moulay El Hassan preside la ceremonie d'inauguration du Studio de la Fondation HIBA.

Terms of use | Privacy policy | Copyright © 2018 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters