Printer Friendly

Les files d'electeurs, une parure democratique hors pair.

Summary: C'est le bain de foule une fois de plus. Hier mercredi a commence la deuxieme phase des elections. Les files d'attente ont envahi, encore une fois, les rues des quartiers oE se deroule la deuxieme phase.

Par Ghada Choucri

Dans le gouvernorat de Giza le spectacle etait vraiment frappant. Des queues se prolongent le long des rues. Mlle S. indique qu'elle etait convaincue de l'importance du vote. [beaucoup moins que]Pour les candidats, j'ai eu aucun probleme a faire mon choix. Ils sont connus au niveau de notre quartier oE je me suis renseignee sur eux avant de venir voter aujourd'hui[beaucoup plus grand que], explique-t-elle.

Bien que les queues soient choquantes, cela ne l'empeche pas de tenir sa decision : celle de voter, surtout qu'il s'agit de la premiere fois qu'elle vote. Selon elle, l'organisation n'est pas mal, [beaucoup moins que]mais le vrai probleme est le grand nombre de personnes[beaucoup plus grand que], dit-elle en se reposant un peu sur le trottoir tandis que d'autres dans la queue lui garde sa place.

Dans une autre ecole adjacente, Kolayda San raconte qu'elle n'arrivait pas a dormir. Des le matin, elle et ses copines, volontairement, ont decide de faire le tour des bureaux de vote dans le quartier de Giza afin d'aider les femmes, en particulier, en leur expliquant le systeme de vote, et ce avant d'aller voter a leur tour. Devant l'ecole Om El Moemenin, a Giza, de longues queues entourent l'ecole des quatre cotes comme un serpent. Kolayda explique aux femmes attendant leur tour comment voter et repond a leurs questions concernant les systemes de vote.

Pour elle, il ne s'agit pas de la premiere fois qu'elle vote, mais cette fois-ci est differente, [beaucoup moins que]Cette fois-ci compte[beaucoup plus grand que], dit-elle. Selon elle, auparavant les elections n'etaient pas justes et la plupart des gens ne retrouvaient meme pas leurs noms sur les listes electorales et il n'existait aucune organisation. Cependant, l'organisation des elections 2011 n'est pas pour autant ideale.

[beaucoup moins que]Le matin, il y a eu un bain de foule juste devant les portes de l'ecole, cette foule a pousse les portes, les gens se bousculaient les uns les autres a l'interieur de l'ecole et c'etait un vrai chaos. Les forces de securite sont bel et bien presentes, mais elles sont insuffisantes pour une ecole qui englobe plus d'une trentaine de comites electoraux[beaucoup plus grand que], dit-elle. C'est en ce moment que des elements de securite s'adressaient a la foule dans une tentative d'organiser les queues. En outre, certains jeunes se sont infiltres dans le rang des personnes agees et la queue s'est rallongee, ce qui etait difficile pour les vieux, et personne n'est intervenu de la part des organisateurs.

Parmi ses observations, certains sont venus en comprenant tres bien le sujet en general tandis que d'autres n'avaient aucune idee. "Je ne peux pas dire que la plupart sont venus par crainte de l'amende, c'etait plutot un melange impressionnant, ceux qui sont motives pour certains candidats, ceux qui sont vraiment interesses par le vote et ce processus democratique et un troisieme groupe qui hesite encore apres tout et le sujet n'est pas tres clair jusqu'a present[beaucoup plus grand que], dit-elle. Selon elle, il y a eu un developpement au niveau de l'organisation, et ce concernant la propagande que faisaient certains candidats devant les bureaux de vote, un phenomene qui a presque pris fin lors de cette deuxieme phase.

Un peu loin, juste devant l'ecole d'a cote, une candidate se trouvait dans sa voiture devant l'ecole avec des posters de sa campagne electorale.

M. A. a deja vote a l'ecole d'Al Faysaleya, avec sa mere. [beaucoup moins que]On est alle vers 8 heures le matin, et on a fini vers 10 heures[beaucoup plus grand que], lance-t-elle. C'est la premiere fois qu'elle va voter, meme si elle avait participe au referendum sur la Constitution, mais elle n'avait jamais pense a l'ere de l'ancien president aller voter aux legislatives. Elle ne connaEt pas trop la politique, cependant elle etait interessee par cette question, car elle a navigue sur la toile pour comprendre comment s'effectue le vote et en savoir plus sur les candidats dans les bureaux de vote oE elle devait voter. [beaucoup moins que]Je savais deja qui voter avant d'y aller[beaucoup plus grand que], dit-elle en ajoutant que des cartes de propagande de certains candidats circulaient dans les files. Elle a de meme entendu les gens parler d'un candidat qui est passe en voiture devant le bureau de vote.

Un peu plu plus loin, a Dokki, la situation differe. Les rangs existent, mais ne s'etirent pas jusque dans la rue. Hazem Mohamad, avait deja vote lors de la premiere phase, toutefois, il attend encore les repetitions, puisqu'il avait vote a Choubra, oE il y a eu beaucoup de problemes et le vote y sera refait le 10 janvier apres la troisieme phase. Cependant, il est venu avec sa femme qui a vote a Dokki. Bien qu'il ait assiste aux deux phases d'elections, il estime que l'organisation lors de la deuxieme phase est meilleure que la premiere.

Dans une autre ecole au meme quartier, Riham attend encore son tour. Elle indique qu'elle hesitait au debut d'aller voter, sans s'interesser a l'amende. C'est plutot les resultats de la premiere phase qui l'ont encouragee, voire poussee d'aller voter. [beaucoup moins que]C'est fini la negativite, on se plaint toujours que nos opinions ne comptent pas, voici notre opportunite[beaucoup plus grand que], dit-elle. Par contre, elle dit qu'il y a eu des violations pendant cette deuxieme phase. [beaucoup moins que]Il y a quelques minutes, quelqu'un est venu inciter les gens a voter pour certains partis liberaux, chose que je refuse fermement[beaucoup plus grand que], dit-elle.

Sami, comme beaucoup de gens est alle voter pour la premiere fois tout en etant parfaitement convaincu. [beaucoup moins que]Je n'ai connu aucun probleme au niveau de l'organisation et ca depend de la nature et du niveau du quartier. Les problemes d'organisation se cristallisent plutot dans les quartiers populaires[beaucoup plus grand que], dit-il en ajoutant qu'il n'a rencontre aucune violation quand il est alle voter. Toutefois, les resultats de la premiere phase n'ont point affecte ses choix de candidats.

Yasser Ibrahim, allait voter regulierement depuis l'ere Moubarak. [beaucoup moins que]Voter est un signe de positivite meme si les elections par le passe n'etaient pas justes, donc on a une opportunite qu'on ne doit pas laisser tomber[beaucoup plus grand que], lance-t-il.

Copyright Eltahir House 2011

Provided by Syndigate.info an Albawaba.com company
COPYRIGHT 2011 Al Bawaba (Middle East) Ltd.
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2011 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Publication:Le Progres Egyptien (Cairo, Egypt)
Date:Dec 15, 2011
Words:1102
Previous Article:belgique / Quatre morts et plus de 100 blesses dans une fusillade.
Next Article:La Police en vitesse de croisiere pour retablir l'ordre public.

Terms of use | Privacy policy | Copyright © 2018 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters