Printer Friendly

Les activites paralleles du tourisme dans le Souss! - ALBAYANE.

Dans une destination comme Agadir, consideree par les experts en la matiere, comme l'une des stations balneaires les plus prises de la planete, le secteur du tourisme eprouve beaucoup de peine a redresser les mats de la navigation a bon port. Il est bien evident que, depuis son debarquement sur la capitale du Souss, le Wali s'y mettait d'arrache-pied afin de contribuer a redorer le blason du domaine, en chute libre.

Pour ce faire, il rassemblait toute la communaute du tourisme, en faisant vivement appel au savoir-faire des tenors aguerris du secteur dont l'apport s'averait, en fait, fort determinant pour remettre d'aplomb la structure federatrice qu'est le Conseil Regional du Tourisme (CRT). Apres d'apres consultations au sein de cette instance, menees de main de maitre par le chef de file de la region, le denouement ne tardait pas a s'installer, a la grande rejouissance des multiples intervenants, toutes categories confondues.

Et puis, ce fut une vieille figure de proue du secteur de la region qui detint les renes aux harnais ardues pour le remettre en selle et defaire ses divers noeuds. Rachid Dahmaz, puisqu'il s'agit de lui, prit les commandes de la [beaucoup moins que]republique ideale[beaucoup plus grand que] de Platon et s'embarque tenter la grande aventure. Empreint d'un temperament stoicien, le nouveau president s'apparente a la mission avec punch, en compagnie de nombre de partenaires.

Son entrain gagneur par lequel il a fait ses preuves en tant que voyagiste a Agadir, ensuite operateur hotelier a Saidia, l'incite aujourd'hui a s'insurger contre les elus qui tentent de le contraindre a depenser selon leur bon vouloir, les subventions allouees au CRT. En effet, ces fonds mis a la disposition de cette structure associative benevole, seuls les professionnels du tourisme ont la latitude d'en faire usage, loin de toute immixtion des donneurs.

Par ailleurs, si l'industrie touristique est en passe de rehausser ardemment le volet hotellerie, aussi bien a Agadir qu'a Taghazout en constant chantier, au regard des rehabilitations en interne, les activites paralleles semblent broyer du pain noir. On citera, a cet egard, la decadence des agences de voyage dont le parc s'est affreusement amenuise et, de ce fait, influe negativement sur la cadence des visites et excursions dans l'arriere-pays.

On croit bien savoir qu'on est passe autrefois, de plus de 150 agences a une vingtaine qui vivote encore, sous l'effet nocif du All Inclusive. De meme, l'activite artisanale, jadis huppee et florissante, s'estompe au fil du temps, a tel point qu'une kyrielle de bazaristes ferme boutique et jette les cles sous le paillasson. Enfin, la restauration, levier nodal du secteur, se debat dans une anarchie abyssale. Une serie d'associations s'erige en espace integrateur de ce maillon gastronomique, mais, aucune d'elle n'a pu federer les professionnels de l'art culinaire. Pis encore, cette multitude associative s'est lancee dans des rixes intestines, portant prejudice a cette categorie specialisee et, partout, a tout le secteur du tourisme.

Cette debandade desolante a inciter nombre de supposes professionnels du metier a transformer leurs boites en cabarets suffocants ou le chicha et d'autres vices de [beaucoup moins que]debauche[beaucoup plus grand que] battent leur plein. Ces restaurants deguises [beaucoup moins que]a vocation touristique[beaucoup plus grand que] mal entretenus, empestent le secteur et degagent une image piteuse a la station. Mais, il convient de soustraire de cette pagaille une flopee de restaurateurs qui se respectent et offrent un produit de table savamment et amoureusement prepare. C'est avec ces gens-la, a la fois civiques et consciencieux, qu'on pourrait constituer un front alternatif et coherent pour relever le registre de ce chainon incontournable de la chose touristique.

Copyright Casanet 2019. All rights reserved. Provided by SyndiGate Media Inc. ( Syndigate.info ).
COPYRIGHT 2019 SyndiGate Media Inc.
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2019 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Publication:Al Bayane (Al Dar Al Bayda', Morocco)
Geographic Code:6MORO
Date:Sep 11, 2019
Words:615
Previous Article:Amerique latine: La cause nationale obtient gain de cause, la these separatiste agonise - ALBAYANE.
Next Article:Rentree sociale: De multiples attentes sociales en question - ALBAYANE.

Terms of use | Privacy policy | Copyright © 2019 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters