Printer Friendly

Les actes des membres de la bande arretes relevent de grande criminalite.

Actualites Eecrit par M'Barek Tafsi

Conference de presse de la direction du BCIJ

L es actes des membres de la bande arretes, auteurs de crimes d'une grande gravite commis dans plusieurs villes et regions du pays relevent directement de la competence de la brigade specialisee dans la lutte contre le crime organise du Bureau central d'investigations judiciaires (BCIJ), a affirme d'entree le directeur du bureau, le prefet de police Abdelhak Khiam, lors d'une conference de presse donnee lundi a Sale en presence de representants de medias nationaux et etrangers.

C'est sa deuxieme conference de presse du genre, la premiere ayant porte sur le demantelement d'une cellule terroriste en lien avec Daeche.

Les huit membres de la bande criminelle dangereuse, recemment interpelles a Sidi Allal Bahraoui, Bir Jdid, Chemmaiya et Marrakech, ont a leur actif plusieurs crimes graves, dont un meurtre, perpetres dans plusieurs regions du Royaume, a souligne le prefet de police.

Presentant le film des evenements avec diapositives a l'appui, le responsable de la Brigade de lutte contre le crime organise du BCIJ a precise que les membres de la bande operaient au niveau de plusieurs villes et regions, notamment a Agadir, El Jadida, Safi, Marrakech, Meknes et Berrechid, terrorisant les habitants en utilisant differents types d'armes dont une carabine et un fusil de chasse a canon scie. Nombre d'habitants terrorises ayant fui leurs douars et exploitations agricoles n'ont commence a revenir chez eux qu'apres l'arrestation des membres de la bande, a-t-il dit.

Il a rappele que l'arrestation des huit prevenus, dont une femme, une voyante etablie a Inezegane, est intervenue sur la base de donnees recueillies, d'investigations de terrain et d'operations de filature et de surveillance, qui ont permis a la brigade de lutte contre le crime organise de les identifier et de les interpeller a Sidi Allal Bahraoui, Bir Jdid, Chemmaiya et Marrakech. Il a ete procede aussi a la saisie de deux voitures volees, d'importantes sommes d'argent provenant de vols, d'armes blanches, d'armes a feu (fusils de chasse et carabine) volees a Safi, d'outils servant a forcer les portes, de gants et de cagoules, d'un kilo de chira, ainsi que de plaques mineralogiques etrangeres et nationales.

L'enquete a demontre leur implication dans plus de 40 crimes au total consistant en le vol par effraction de maisons, le vol de betail (moutons et vaches surtout, qu'ils revendaient a un receleur a Oued Zem) et le racket, en utilisant des voitures volees avec de fausses plaques mineralogiques, des armes a feu et du venin pour tuer les chiens.

C'est ainsi qu'a Agadir, quatre membres de la bande ont commis le 3 avril courant un cambriolage a la hollywoodienne, apres avoir neutralise, ligote et torture le proprietaire d'une villa pour lui arracher des aveux sur la cachette de son argent.

Au terme de cette action, ils sont repartis avec 260.000 dirhams et une voiturede marque Golfde couleur bleue.

Selon le responsable de la brigade de lutte contre le crime organise, la bande a reussi son forfait grace a une complice qui leur avait donne les details de la villa et du coffre-fort ou la victime gardait d'importantes sommes d'argent en devises et monnaie nationale.

Outre le vol de betail, les vols avec violence et les agressions, le responsable de la Brigade et le directeur du Bureau ont fait etat d'un meurtre commis par les membres de la bande sur un commercant dans la region de Had Soualem, alerte par l'alarme de son commerce. Au terme de leur crime, les criminels sont repartis avec un maigre butin de 300 dirhams et des boissons gazeuses.

Commentant ce crime macabre, le directeur du BCIJ a insiste sur le danger public que representent les membres de cette bande, prets a tuer n'importe quelle victime sans raison valable.

C'est en milieu carceral que les membres de cette bande, des recidivistes, se sont rencontres avant de decider de travailler ensemble chacun a partir de son lieu de residence, a-t-il explique, notant que le telephone leurfacilitait les contacts.

Sept membres de la bande ont ete deferes a la justice alors que l'enquete se poursuit avec la femme complice, a-t-on precise de meme source, notant que les membres de la bande sont poursuivis pour constitution de bande criminelle, vol qualifie avec circonstances aggravantes, vol avec violence, vol avec effraction, homicide, possession d'armes a feu et usurpation de fonctions regie par la loi.

Le directeur du bureau a par ailleurs rappele que le BCIJ, cree sur decision conjointe du ministre de l'Interieur et du ministre de la Justice et des libertes en application de la loi 35.11 qui confere au Directeur general de la surveillance du territoire et aux responsables de cette Direction la qualite de police judiciaire, a pour mission de traiter les crimes et delits prevus par l'article 108 du Code de procedure penale, tout en accordant la priorite aux affaires du terrorisme et aux crimes graves menacant la securite des citoyens sans oublier le crime transfrontalier.

En attendant, a-t-il ajoute, le BCIJ sera dote d'antennes regionales et d'un numero vert mis a la disposition des citoyens pour collecter des renseignements.

Il s'est en outre felicite de la coordination entre les differents services de securite et de la reputation qu'ils ont acquise grace a leur travail serieux et performant a l'echelle internationale.

Copyright Casanet 2015. All rights reserved. Provided by SyndiGate Media Inc. ( Syndigate.info ).
COPYRIGHT 2015 SyndiGate Media Inc.
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2015 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Publication:Al Bayane (Al Dar Al Bayda', Morocco)
Date:Apr 22, 2015
Words:891
Previous Article:[beaucoup moins que]Code du travail : enjeux et perspectives[beaucoup plus grand que].
Next Article:Le Raja et Askir y croient encore, les Setifiens jouent la carte polemique de l'arbitrage.

Terms of use | Copyright © 2017 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters