Printer Friendly

Les Islamistes au Parlement : plus a faire qu'a dire !

Summary: La crainte d'un succes islamiste s'intensifie tant bien en Occident que dans nombre de pays arabes. Des voix de plus en plus nombreuses s'alarment d'un possible remplacement du despotisme militaire par un despotisme theocratique dans les pays du printemps arabe dont la Tunisie et le Maroc ayant deja connu un triomphe inedit des courants islamiques.

Par : Han Khachaba

En Egypte aussi, l'islamisme accredite de pres de 65% des suffrages des elections parlementaires ne laisse surtout pas le monde indifferent.

Craintes justifiees ?

Faut-il vraiment redouter cette montee en puissance des islamistes? Les mouvances politiques egyptiennes travaillant sous l'etendard de l'Islam sont reparties en trois fractions : les Freres musulmans qui se distancient des pratiques [beaucoup moins que]fanatiques[beaucoup plus grand que] de leurs encombrants dans les legislatives, a savoir les Salafistes du parti Al Nour. Ces derniers, tres fiers de leur score, s'estiment capables de gagner plus de terrain, eux qui, ca fait seulement 10 mois, font de la politique ! Il y a aussi le parti [beaucoup moins que]Al Wassat[beaucoup plus grand que] (le Centre, en francais) qui se veut le plus modere de tous ces courants. En verite, les Coptes egyptiens autant moins l'Occident ne percoivent aucune difference entre les trois tendances. Toutes sont placees dans le meme panier oE le savoir-faire politique fait grand defaut.

Incidents effroyables

Peut-etre ces apeures ont-ils raison quant aux salafistes. Plusieurs incidents effroyables etant survenus au lendemain de la Revolution du 25 Janvier justifient leurs craintes. L'amputation d'une oreille d'un [beaucoup moins que]fautif chretien[beaucoup plus grand que] et l'incendie de maintes eglises, pour ne citer que ceux-ci, intimident non seulement les Chretiens mais aussi les Musulmans moderes. Qui plus est, le discours mediatique tenu par leurs porte-parole sur plusieurs chaEnes satellites ne releve pas du tout de la misericorde ni de la tolerance de l'Islam. [beaucoup moins que]La democratie n'existe pas dans l'Islam. C'est une innovation occidentale qui contredit les preceptes de la religion. La democratie, ca tient de la mecreance, pecheur est celui qui va l'appliquer[beaucoup plus grand que], reclame un des cadres salafistes a la tele. Ont raison tous ceux qui entendent un pareil ton agressif et intolerant de vouloir soit fuir le pays soit demander une aide [beaucoup moins que]etrangere[beaucoup plus grand que] pour defendre les minorites en Egypte. [beaucoup moins que]A quoi bon parler a ces esprits assombris qui ne s'interessent qu'aux apparences[beaucoup plus grand que], se demande Kamal Akram, un Musulman sunnite typiquement centriste.

Deux grands vassaux

Evidemment, le salafisme en Egypte est soutenu par deux pays arabes, l'Arabie Saoudite et le Qatar, deux dictatures vassales aux Etats-Unis et au Royaume-Uni.

Ouvertement parlant, tout le monde est conscient de l'ampleur de l'alliance entre ces pays du Golfe et ces deux puissances mondiales. Tres rigoristes en matiere d'application des ordres divins, les Salafistes font peur. Car, l'Egypte en crise cherche plutot une revolution dans tous les secteurs de la vie qu'une correction rigoureuse et instantanee des moeurs et des traditions. Les partisans du salafisme disent avoir un progamme global pour la renaissance de l'Egypte, toujours dans le cadre de la Charia. [beaucoup moins que]Non aux bikinis, non aux boissons alcooliques, non aux banques non islamiques[beaucoup plus grand que]. Pour leurs opposants, les [beaucoup moins que]nons[beaucoup plus grand que] sont autant repugnants que leur barbiche mal rangee. Les salafistes ne sont pas connus pour leur fibre politique. Pour beaucoup, ils ne sont que des religieux plonges dans une devotion ignorante, s'attachant trop a des recits qui ne sont plus adaptes a ce monde. Avec leur 25% des voix au premier tour de la premiere phase des legislatives, les salafistes vont certes ramasser le gant.

Des defis majeurs se dressent. En tete, ils sont censes s'evertuer a attenuer l'animosite ressentie envers eux par la population. L'echange des accusations ne servira plus a rien. Les Egyptiens attendent des solutions pragmatiques et rapides. Il est temps alors de passer a l'action.

Les Freres musulmans

plus chanceux

Beaucoup plus chanceux, les Freres musulmans sont bel et bien implantes dans la rue egyptienne. Leur longue experience truffee de toutes sortes d'epreuves depuis leur fondation en 1928 leur a valu une dexterite politique incontestable. Des evolutions positives au sein de la mouvance islamiste, tels que les contacts etablis durant les revoltes avec les liberaux, la gauche, les femmes et les chretiens, ce qui ouvre sur un univers mental plus vaste que celui d'une cellule vivant dans le secret et obeissant a des regles indiscutables.

A cela s'ajoute l'apparition de voix diverses et discordantes au sein meme de cette mouvance. Et l'integration en tete de listes electorales de certaines personnalites publiques coptes comme le chef du parti Al Karama [beaucoup moins que]Dignite[beaucoup plus grand que], M. Amine Iskandar. Il va de soi que tous les islamistes n'auront pas les memes attitudes et que les pays oE ils gouverneront n'adopteront pas la meme ligne. Dans des pays a l'instar du Soudan d'El-Bechir, de l'Iran de Khomeyni et de l'Afghanistan des talibans, l'Islam [beaucoup moins que]militant[beaucoup plus grand que] a connu un echec retentissant. Parfaitement conscients des dedales de la politique et des manoeuvres d'apprivoisement social et culturel, la Confrerie n'ecarte pas le modele d'un islamisme allege tel qu'il est pratique en Turquie. Et ce modele a reussi a concilier l'inspiration islamique et la democratie parlementaire dans une societe tres heterogene. Coptes, Musulmans et autres minorites auraient, a mon avis, plus d'esperances que de craintes dans l'ascension fulgurante des Freres musulmans. Ces derniers savent tres bien qu'une pretendue alliance avec leurs concurrents du parti Al Nour constituerait un boulet politique indesirable a ce moment fort de l'Histoire. Ils auront a amortir les effets choquants provoques par ces rigoristes dans leur bataille mediatique lancee contre les liberaux et parfois meme contre les candidats de la Confrerie. Et, de l'autre cote, les candidats gagnants de "Liberte et Justice" auront a calmer les esprits tourmentes par l'arrivee en force des Islamistes. Salwa Silmi, les cheveux recouverts par un voile blanc, vote pour les Freres musulmans "parce qu'ils ont une histoire et une experience politiques, a la difference d'Al-Nour". "Avant, les salafistes disaient que la democratie c'etait "haram" (peche) mais la, tout d'un coup apparemment, ca ne l'est plus...", lance-t-elle en raillant. "En plus, les Freres musulmans ne sont pas fermes au dialogue comme le font leurs rivaux plus intransigeants", dit un autre fan de la Confrerie. "Au final, nous serons quand meme tous gagnants, ce sera forcement un islamiste qui gagnera et ca c'est l'essentiel", rencherit une militante des Freres musulmans.

La plate-forme des Freres musulmans n'est pas a inquieter. Travaillant politique pour de longues annees, meme dans la clandestinite sous l'ancien regime, les prochains deputes de Liberte et Justice sont avises des maux de la societe egyptienne. "Il est temps d'evoquer les questions qui fachent. Les palliatifs ne sont plus bons a rien. Il faut aller tout droit au coeur des problemes sans detour pour parvenir a solutionner des questions tellement negligees au point de s'etre transformees en syndromes chroniques de notre societe", affirme Essam Al Iriane, un des porte-parole du parti.

Apparemment, la formation politique des Freres musulmans a des solutions toutes faites aux souffrances egyptiennes. Du moins, ils ne se sont pas declares opposes a l'industrie touristique de l'Etat. Bien au contraire, ils entendent encourager le tourisme qui constitue une aubaine pour les Egyptiens. Loin des idees et des pratiques extravagantes, les Freres musulmans tout comme les autres courants islamiques auront du pain sur la planche...

Des plaisanteries au gout amer

Le magnat des Telecoms, Naguib Sawiris, se place ouvertement contre la percee politique des islamistes. Deja dans une position a ne pas envier face aux salafistes a cause d'un Mickey et d'une Minnie en tenue islamique sur son compte Twitter, Sawiris est aussi mal vu par les Freres musulmans. Tout dernierement, l'homme d'affaires a fait des declarations "provocatrices" sur une chaEne canadienne oE il s'est declare contre une Egypte islamique. Il y a pourtant une certaine etrangete dans une declaration pareille si l'on sait que la majorite de la population egyptienne embrasse l'Islam sunnite modere. Alors comment redouter la religion officielle et majoritaire du pays oE l'on vit ? Sawiris a de meme affiche un air goguenard quand il disait "Je sortirai de votre studio (la oE il etait au Canada) pour culotter de peur de rentrer en Egypte oE les Islamistes auraient peut-etre deja banni l'alcool". Il n'est pas le seul a se moquer d'eux. Sur la Toile, entre amis ou en familles, les blagues a cet egard pullulent. Des titres de films comme "Short, T-Shirt et casquette" du comedien Ahmed Al Saqqa sera vite remplace par "Gants, Niqab et Djellaba" (en reference a la tenue de predilection des disciples de ces courants" et "Omar et Salma" un film d'amour de Tamer Hosny aurait pour titre "Frere Omar et soeur Salma" !

Dans les publicites aussi le cachet islamiste serait bien reconnaissable. Sur les bouteilles des enduis a cheveux ou sur les shampoings, la clientele ne verra plus de belles femmes sexy aux cheveux longs, ces figures "harams" seront substitues a des mecs aux barbes bien taillees, vous pouvez meme y lire "Pour des barbes aux poils raids et lisses"!!!

Les moqueurs ne s'arretent pas la. Ils vont jusqu'a plaisanter sur les nouveaux sites touristiques en Egypte: des plages exclusivement pour femmes entierement voilees (qui portent le niqab), des plages pour les hommes. La nudite, les bikinis et les costumes de bains seront tous interdits.

Copyright Eltahir House 2011

Provided by Syndigate.info an Albawaba.com company
COPYRIGHT 2011 Al Bawaba (Middle East) Ltd.
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2011 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Publication:Le Progres Egyptien (Cairo, Egypt)
Geographic Code:7IRAN
Date:Dec 7, 2011
Words:1596
Previous Article:Obama ironise sur le refus des republicains d'alleger les impots de la classe moyenne.
Next Article:Dette : Le couperet se rapproche pour les six pays "AAA" de la zone euro.

Terms of use | Privacy policy | Copyright © 2021 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters