Printer Friendly

Le role des groupes religieux dans la fabrique du lien social : l'action des Eglises evangeliques montrealaises aupres des personnes immigrantes.

INTRODUCTION

La pleine participation des personnes immigrantes a la societe d'accueil est un processus long et complexe dont l'issue depend de multiples facteurs et acteurs, autant individuels qu'institutionnels (services publics gouvernementaux ou municipaux, organismes communautaires). Dans le contexte des grandes metropoles du Nord ou reside la majorite des populations immigrantes (MIDI 2017), nombreux sont les travaux a avoir montre que les groupes religieux jouent un role important dans les parcours d'integration (Bankston 2014; Connor 2008, 2010 et 2011; Hirschman 2004; Gelinas et Vatz-Laaroussi 2012).

Cet article s'appuie sur les donnees issues d'une recherche-action conduite dans la metropole montrealaise. Ce sont en tout trente-deux entrevues semi-directives qui ont ete realisees aupres de seize (16) pasteurs d'Eglises protestantes evangeliques et de seize (16) personnes immigrantes qui frequentent ce type d'assemblees (1). Dans les lignes qui suivent nous montrons qu'en matiere d'integration des nouveaux arrivants les Eglises ne se contentent pas de dupliquer des services offerts par des organismes communautaires ou des institutions publiques. Nous mettons de l'avant la nature particuliere des liens sociaux qui se tissent entre les membres des Eglises, et la facon dont ils peuvent etre mobilises par les nouveaux arrivants dans leur processus d'integration. Les Eglises jouent ainsi un role unique du fait de leur capacite a favoriser les interactions entre leurs membres, de meme que la circulation d'informations de diverses natures. Pleinement conscients des enjeux, a la fois scientifique et ideologique, entourant le choix des termes (Grzymala-Kazlowska 2016) nous precisons que dans le cadre de cet article nous employons le terme [much less than] integration [much greater than] dans un sens descriptif. Nous le definissons simplement comme [much less than] le processus par lequel l'individu prend place dans une societe, par lequel il se socialise [much greater than] (Paugam 2010, 77).

Notre demarche est ancree dans une analyse sociologique de la religion qui met de l'avant les interactions entre les individus, bien plus que le contenu des croyances et des pratiques. Cette perspective est ancienne et prend sa sourc.e dans des travaux pionniers de la sociologie (Durkheim 1912; Simmel 1905). Par exemple, Georg Simmel souligne que [much less than] the faith which has come to be regarded as the essential, the substance, of religion, is first a relation between individuals [much greater than] (Simmel 1905, 366). Robert Putnam exprime une idee similaire quand il cite les propos d'un informateur : [much less than] it's not a building; it's not an institution, even. It is relationships between one person and the next[much greater than] (Putnam 2000, 67). Le sociologue americain met ainsi de l'avant l'idee que l'analyse de la religion instituee sous la forme de groupes locaux passe avant tout par une attention particuliere aux dynamiques interpersonnelles. Une telle approche a pour merite d'offrir une issue aux debats sur la distinction, au sein des groupes religieux, entre des activites de nature religieuse et d'autres qui seraient davantage de nature sociale ou communautaire. En effet, si au sein d'une Eglise un service d'accompagnement des nouveaux arrivants dans les demarches administratives n'entre pas directement dans la categorie des [much less than] activites religieuses [much greater than], la lecture qu'en feront les acteurs en presence pourra prendre une dimension religieuse. Ainsi, le/la benevole justifiera notamment son engagement en citant un extrait tire de la Bible.

L'article procede en trois temps : (I) nous commencons par rappeler quelques elements concernant les liens entre la religion et l'immigration, en particulier au Quebec et a Montreal, pour montrer ensuite les consequences de l'immigration recente sur les dynamiques evangeliques montrealaises; (II) une seconde partie presente les differentes activites et services dont les nouveaux arrivants beneficient au sein des Eglises ayant participe a la recherche; (III) la derniere partie se presente comme une discussion et sera l'occasion de montrer comment les Eglises sont des lieux d'acquisition de capital social pour les personnes immigrantes et comment la nature du lien social dans les Eglises rend possible la circulation de l'information entre les membres. L'exemple des [much less than] groupes de maison [much greater than] sur lequel nous nous attardons explicite bien ce processus d'acquisition de capital social par les immigrants.

IMMIGRATION ET RECOMPOSITION DU PAYSAGE RELIGIEUX QUEBECOIS

Les comportements religieux des immigrants

De nombreux travaux de recherche croisent les sociologies de l'immigration et de l'integration avec la sociologie des religions (voir Bava et Capone 2010 pour une revue de la litterature francophone; voir Cadge et Ecklund 2007, ainsi que Kivisto 2014 pour des revues de la litterature anglophone). Dans le contexte des societes occidentales secularisees, les comportements en matiere religieuse des personnes immigrantes se trouvent frequemment opposes a ceux des natifs. L'idee que les immigrants apportent un souffle nouveau a des institutions religieuses exsangues est largement repandue, notamment dans les medias (Xu 2017). Au Quebec, pour la periode comprise entre 2010 et 2014, plus de 27% des personnes nees a l'etranger se rendaient au moins une fois par mois dans un lieu de culte, contre un peu plus de 10% pour la population non immigrante (Wilkins-Laflamme, 2017).

A Montreal, les immigrants ne se distribuent pas a parts egales dans l'ensemble des groupes religieux en presence, ainsi qu'en temoignent les donnees issues de l'Enquete nationale aupres des menages de 2011 (ENM). Sur environ 220 000 personnes de confession musulmane, un peu plus de 150 000 etaient immigrantes. Une forte proportion de personnes immigrantes appartenait a des groupes chretiens, notamment protestants evangeliques et pentecotistes. Par exemple, si un peu plus de 26 000 personnes se declaraient pentecotistes, elles etaient pres de la moitie a etre immigrantes. De la meme facon, les personnes immigrantes pesaient pour pres de 45% de la grande categorie [much less than] autres chretiennes (1) [much greater than] de Statistique Canada. Par ailleurs, il apparait que pres de la moitie des immigrants se declarant pentecotistes sont arrives entre 2001 et 2011, chiffre qui illustre le role de l'immigration recente dans les nouvelles dynamiques protestantes montrealaises.

L'evolution recente du paysage protestant evangelique quebecois

Les chiffres qui precedent temoignent des mutations importantes qu'a connu le protestantisme quebecois, tout particulierement sa composante evangelique (2) sur laquelle s'est concentre notre recherche. Si le Quebec est percu a juste titre comme une terre catholique, il ne faut pas perdre de vue que la presence protestante y est ancienne (Gregoire 2009; Zuidema 2011), notamment sous sa forme evangelique (Di Giacomo 1999; Lougheed et al. 1999). Par exemple, la premiere Eglise pentecotiste d'expression francaise a ouvert ses portes a Montreal des les annees 1920, quelques annees seulement apres l'emergence du Pentecotisme aux Etats-Unis (Anderson 2004). C'est a la meme epoque que des groupes evangeliques viennent au Quebec pour evangeliser les Canadiens francais : les Freres chretiens sont ainsi presents des 1927 et l'Association d'Eglises baptistes evangeliques vers les annees 1950 (Lougheed et al. 1999).

Dans un travail exploratoire centre sur la region de Sherbrooke (Estrie), Claude Gelinas et Michele Vatz-Laaroussi montrent que les nouveaux arrivants protestants evangeliques [much less than] qui s'etablissent en Estrie, contrairement a ce qui prevaut a Montreal, ont peu tendance a se regrouper au sein de groupes religieux ou spirituels composes en majorite de migrants. Ce sont les groupes composes majoritairement de natifs de tradition chretienne qui accueillent et integrent les migrants et qui deviennent, par consequent, des espaces d'interculturalite [much greater than] (2012, 37).

Les deux auteurs soulignent dans le contexte de l'Estrie le pluralisme ethnoculturel au sein meme des Eglises, ce qui a pour effet de faciliter les echanges interculturels. Cependant, il est necessaire de rappeler que le contexte montrealais est tout a fait particulier a l'echelle du Quebec, du fait notamment qu'a l'annee 2017 pres des trois-quarts des personnes immigrantes admises de 2006 et 2015 habitaient dans la region metropolitaine de Montreal (MIDI 2017). Cette concentration geographique ancienne de l'immigration a des effets tres concrets sur le paysage protestant evangelique montrealais. Si des Eglises, a l'instar de ce qui est souligne par Gelinas et Vatz-Laaroussi (2012) dans le cas de l'Estrie, ont connu une diversite croissante de leurs fideles, nombreuses sont les Eglises montrealaises a avoir ete creees par des personnes immigrantes et a accueillir principalement des immigrants ou des Quebecois issus de l'immigration. Des recherches qualitatives (Dejean 2010; Meintel et Mossiere 2013) ont mis de l'avant le role de l'immigration recente dans le processus de reconfiguration du paysage evangelique montrealais. Le processus de diversification ethnoculturel a ainsi des consequences au niveau des structures institutionnelles : en effet, si de nombreuses personnes immigrantes rejoignent des Eglises existantes, le phenomene qui merite d'etre souligne est la creation de nouvelles assemblees qui peuvent etre totalement independantes, affiliees a des federations ou des familles d'Eglises, ou bien encore transnationales'. Autour de 2010, on estimait a environ soixante le nombre d'Eglises africaines, a soixante-dix les Eglises hispanophones et a centcinquante les Eglises haitiennes (Dejean 2010). Toute classification des assemblees sur des bases ethniques doit neanmoins tenir compte du fait que ces Eglises sont rarement homogenes et associent des personnes immigrantes ou issues de l'immigration de pays differents. Le risque serait alors de [much less than] racialiser les identites religieuses [much greater than] (Demart 2014) et de figer les assemblees en leur attribuant une classification ethnique particuliere.

L'immigration recente au Quebec et le role qui lui revient dans le nouveau paysage protestant evangelique conduit a proposer une typologie en trois categories d'Eglises, avec pour critere de differenciation leur composition ethnoculturelle. Nous pouvons ainsi distinguer : des Eglises qui, majoritairement composees de personnes non issues de l'immigration, connaissent un processus de pluralisme interne et comptent parmi leurs membres de plus en plus de personnes immigrantes; des Eglises multiculturelles qui regroupent principalement des personnes immigrantes ou issues de l'immigration sans que pour autant un groupe en particulier ne domine; enfin, des Eglises ethniques dont les fideles appartiennent pour une grande majorite a un groupe particulier. L'existence de cette derniere categorie repose sur une logique de [much less than] niches [much greater than] (Ebaugh, O'Brien et Saltzman Chafetz 2002) qui met de l'avant des specificite particulieres, notamment culturelles. Il est necessaire de tenir compte de cette typologie pour aborder le role des Eglises aupres des personnes immigrantes : en effet, leurs caracteristiques institutionnelles et organisationnelles (Scheitle et Dougherty 2008) jouent un role dans la facon qu'elles ont d'intervenir en ce domaine. Alors qu'une eglise composee majoritairement de natifs du Quebec apprehendera l'immigration en tant que [much less than] question de societe [much greater than], une Eglise composee exclusivement d'immigrants le fera avant tout comme une experience vecue de facon intime par ses membres.

DES EGLISES AU SERVICE DE L'INTEGRATION

Les [much less than] 3R [much greater than] : refuge, respectabilite et ressources

Compte tenu de ce qui a ete precedemment evoque concernant les comportements religieux des nouveaux arrivants et les dynamiques du protestantisme evangelique liees a l'immigration recente, de meme que des enseignements de la litterature scientifique sur les liens entre religion et immigration, nous pouvons avancer que les Eglises jouent un role important dans l'etablissement et l'integration des nouveaux arrivants. Cette partie permettra, a partir des donnees issues du travail de terrain, de rendre compte concretement de ce role. Charles Hirschman (2004) a propose un resume du role des groupes religieux aupres des personnes immigrantes a travers la formule des [much less than] trois R [much greater than] : [much less than] The centrality of religion to immigrant communities can be summarized as the search for the refuge, respectability, and resources[much greater than] (Hirschman 2004, 1228). Le besoin de refuge decoule du sentiment de perte de reperes identitaires vecu par de nombreux nouveaux arrivants et se caracterise par des aspects avant tout psychologiques et affectifs. La seconde dimension, [much less than] respectabilite [much greater than], se situe au niveau de la reconnaissance que les immigrants attendent de la part de la societe, particulierement en termes d'acces aux opportunites professionnelles (acces aux emplois et reconnaissance des competences et des qualifications acquises a l'etranger). En ce sens, [much less than] Churches can also provide respectability or opportunities for status recognition and social mobility that is denied in the broader society [much greater than] (ibid., 1229). Enfin, les groupes religieux fournissent des ressources, de nature aussi bien materielle qu'informationnelle, qui constituent autant de facilitateurs dans le processus d'integration.

Les entrevues realisees--autant avec les pasteurs qu'avec les personnes immigrantes--illustrent de maniere probante le role de [much less than] refuge [much greater than] assume par les assemblees locales. En entrevue, les responsables des Eglises ont insiste sur la mission de l'Eglise a secourir les plus faibles, notamment les nouveaux arrivants. Et ce, d'autant plus quand le pasteur est lui-meme immigrant et que la grande majorite des fideles ont fait l'experience de l'immigration. Cette mission trouve une justification biblique. Certains extraits de la Bible sont frequemment mobilises et temoignent d'une veritable ethique chretienne de l'hospitalite (Heyer 2012; Pohl 2006). Par exemple, l'evangile de Matthieu peut etre mobilise : [much less than] Car j'ai eu faim, et vous m'avez donne a manger; j'ai eu soif, et vous m'avez donne a boire; j'etais etranger, et vous m'avez recueilli; j'etais nu, et vous m'avez vetu [much greater than] (chapitre 25, versets 35-36). Cette ethique de l'hospitalite n'est cependant pas l'apanage des Chretiens. En 2013, des responsables religieux appartenant a plusieurs traditions religieuses ont ainsi signe une declaration commune sobrement intitulee [much less than] Accueillir l'etranger (4) [much greater than] (UNHCR 2013). Certains des pasteurs rencontres ont explicitement aborde cette question : [much less than] S'il y a quelque chose de particulier, si c'est dans notre pouvoir de le faire on aimerait le faire, mais a la fin de compte chaque chose qu'on fait c'est pour aider les gens c'est sur, mais pour nous il y a toujours deux motifs, un est de les alimenter et de les equiper, mais en meme temps de precher l'evangile. L'Eglise est la pour aider les gens [much greater than]. Un autre pasteur evoquait une necessite pour les Eglises de s'adapter aux nouvelles dynamiques a l'echelle internationales, notamment en matiere d'immigration en provenance de pays ou les Eglises se rendaient precedemment afin d'effectuer des missions, afin de continuer a remplir aller vers de nouveaux [much less than] publics [much greater than] : [much less than] Alors qu'avant les Eglises developpaient des missions pour aller a la rencontre des autres populations, celles-ci viennent desormais au Quebec. Il faut trouver les moyens d'aller vers elles en tant qu'Eglise puisque l'Eglise ne dispose pas de programmes d'immigration formels que les nouveaux arrivants peuvent frequenter [much greater than].

Les nouveaux arrivants trouvent ainsi dans le groupe religieux un milieu accueillant au sein duquel chacun (qu'il soit immigrant ou pas) peut aisement se faire une place. Sur le terrain montrealais, la dimension de refuge est manifeste dans le cas d'une Eglise dont une fidele, psychologue professionnelle, offre un soutien psychosocial pour des personnes ayant vecu la guerre et la violence. Dans plusieurs Eglises, les personnes qui assistent pour la premiere fois au culte sont invitees a manifester en se levant et, dans certains cas, a se presenter oralement. Il arrive meme qu'elles soient applaudies en signe de bienvenue. Ainsi identifie, le nouveau venu pourra etre salue et appele par son prenom par les membres une fois le culte acheve, et se sentir un membre reconnu, alors meme qu'il ne s'agit que de sa premiere visite. Par ailleurs, il est frequent que celles et ceux qui visitent l'Eglise pour la premiere fois soient recus par le pasteur a l'issue du culte. Ces facons de faire remplissent une fonction pratique puisqu'elles permettent de faciliter l'integration des nouveaux membres a l'Eglise et de developper chez eux un sentiment d'appartenance. Elles revetent egalement une fonction symbolique : a travers la salutation collective, chacune et chacun se voit ainsi attribuer une valeur aux yeux de l'ensemble de la communaute.

A l'importance de l'accueil vient s'ajouter le fait que celles et ceux qui frequentaient une Eglise avant d'immigrer trouvent dans les Eglises ethniques des elements culturels familiers comme la langue, la musique et les chants ou encore le style du preche (Mossiere 2008). Compte tenu du pluralisme ethnoculturel du Protestantisme evangelique montrealais, il n'est guere etonnant de constater que la segmentation du marche religieux s'articule autour des particularites ethnoculturelles qui sont au fondement des logiques de niches. Parmi ses particularites, la langue occupe une place essentielle. Par exemple, le creole sera utilise dans certaines Eglises haitiennes, ou l'espagnol dans des assemblees latino-americaines. La place des referents culturels connus est particulierement visible dans le cas des Eglises transnationales qui, pour certaines d'entre elles, ont mis en place une standardisation des pratiques et des contenus. Par exemple, tous les membres de la Christ Embassy' a travers le monde fondent leurs pratiques sur une publication unique--Rhapsody of realities--qui regroupe des lectures bibliques, assorties de messages d'edification du pasteur fondateur.

L'Eglise, autant par sa dimension institutionnelle que sa dimension physique (le lieu de culte), est en quelque sorte un espace de transition qui assure la jonction entre le pays d'origine et le Quebec. Comme le soulignait en entrevue un immigrant argentin a propos des Eglises hispanophones : [much less than] alors rentrer dans une eglise comme celle-ci revient a demenager l'Amerique du Sud au Canada pour moi [much greater than]. Ce propos manifeste le fait que la familiarite retrouvee dans l'Eglise depasse largement le strict cadre religieux qui se trouve associe a d'autres elements culturels : un type de musique, un mode de sociabilite, ou encore une cuisine. Autant d'elements qui viennent rappeler le pays d'origine. Notons que cette familiarite etait recherchee par certains des fideles a qui nous avons parle, alors que d'autres mentionnaient plutot qu'ils frequentaient des Eglises en dehors de leur groupe ethnique d'appartenance afin d'entrer en contact avec des membres de la societe d'accueil qu'ils identifiaient comme etant non immigrants ou immigrants de longue date.

Au sein des Eglises qui appartiennent aux deux premieres categories de la typologie proposee dans la premiere partie, ce sont des dynamiques differentes qui peuvent etre observees puisque les interactions ne

permettent pas tant de retrouver du familier que de se familiariser avec la nouveaute. Ainsi, un fidele immigrant expliquait en entrevue que la premiere personne qui l'avait aide a s'integrer etait un membre quebecois du groupe biblique qu'il frequentait. Cette personne lui expliquait le fonctionnement des choses de la vie quotidienne et lui donnait le defi de les faire par lui-meme. Un autre fidele soulignait que l'Eglise est non seulement un moyen d'entrer en contact avec des membres de la societe quebecoise, mais qu'elle leur permet de developper une forme de sentiment d'appartenance a la societe d'accueil : [much less than] Oui il y a beaucoup de chretiens pratiquants quebecois. Donc je me dis qu'on n'est pas aussi aculturels (sic.) [much greater than]. Plusieurs fideles valorisent egalement la diversite qu'ils retrouvent au sein de leur eglise multiculturelle puisqu'ils apprecient le fait que la composition socio-demographique de leur Eglise reflete la realite de la metropole montrealaise : l'Eglise est en quelque sorte une reduction de la societe quebecoise au sein de laquelle le nouvel arrivant developpe des competences sociales qu'il pourra mobiliser en dehors du cercle de l'Eglise.

L'Eglise comme soutien

Les entrevues realisees conduisent a distinguer deux volets principaux relatifs a la dimension de soutien : materiel et moral (terme que nous prenops dans une acceptation etendue et qui englobe les dimensions psychologiques et emotionnelles). Le volet de l'aide materielle concerne l'ensemble des biens de premiere necessite dont tout nouvel arrivant a besoin et qu'il pourra trouver par le biais de l'Eglise : aide alimentaire sous forme de paniers de nourriture, aide vestimentaire, aide pour le demenagement (mise a disposition d'une camionnette, membres de l'Eglise qui proposent leur aide pour porter des boites...), dons de meubles ou de materiel scolaire, levees de fonds pour familles dans le besoin ou qui traversent des difficultes. Un pasteur rencontre evoquait les [much less than] kits de bienvenue [much greater than] qui sont composes de couverts et d'ustensiles assortis neufs et qui sont remis aux familles nouvellement arrivees. Cette mesure d'accueil mise en place par cette Eglise vise a faire en sorte que les familles immigrantes se sentent accueillies et a susciter a un sentiment de confort afin de pallier a la perte de statut socioeconomique lors des premiers moments de leur installation.

L'aide aux nouveaux arrivants se traduit egalement par un accompagnement, le plus souvent informel, dans le processus d'installation : aide dans les differentes demarches administratives (par exemple l'obtention d'un numero d'assurance sociale ou la carte de la Regie de l'assurance maladie), accueil a l'aeroport, hebergement dans les premiers temps de l'arrivee, accueil et parrainage de refugies. L'accompagnement peut egalement etre formalise et prendre la forme de cours ou d'ateliers, sur differentes thematiques souvent en lien avec le developpement de competences visant a faciliter l'integration socioprofessionnelle: recherche d'emploi, redaction d'un CV [much less than] a la quebecoise [much greater than], cours de francais ou encore d'informatique. Notre enquete a ainsi revele que les Eglises jouent un role important dans les demarches de recherche d'emploi de leurs fideles immigrants, en utilisant notamment la force des reseaux informels afin de mettre en contact direct des fideles avec des employeurs potentiels (certains frequentant l'Eglise et d'autres pas). Certaines Eglises diffusent des offres d'emploi sur leurs reseaux sociaux, d'autres emploient parfois directement des fideles afin de realiser certaines taches d'entretien. Un pasteur a mentionne servir de point de contact entre des employeurs qui viennent le voir afin qu'il leur refere des employes potentiels. Certaines Eglises organisent quant a elles des seances de [much less than] mentorat [much greater than] pour les nouveaux arrivants avec des fideles etablis de longue date exercant la profession du nouvel arrivant ou encore en organisant des rencontres avec un coach professionnel afin d'aider les gens dans le developpement de leurs competences et de leur CV. Dans les plus grandes Eglises, il arrive que le processus de formalisation passe par la creation d'un [much less than] departement [much greater than] entierement dedie a l'accueil des nouveaux arrivants. Un pasteur rencontre en entrevue etait ainsi a l'origine d'un [much less than] Ministere des personnes immigrantes [much greater than] au sein de son assemblee. Dans ce cas particulier, chaque nouvel arrivant est recu en entrevue afin de connaitre son parcours professionnel, son profil et ses besoins. De cette facon, un suivi individualise peut-etre realise.

Les Eglises offrent egalement diverses formes de soutien moral aux nouveaux arrivants. Ces derniers, s'ils le desirent, ont l'occasion lors de rencontres de partager leurs inquietudes et leurs difficultes avec des personnes qui vivent, ou ont vecu, des situations similaires. De ce point de vue, les Eglises [much less than] issues de l'immigration [much greater than] se distinguent puisque leurs membres ont frequemment toutes et tous connu l'experience de l'immigration : les temoignages circulent ainsi facilement entre ceux qui sont fraichement arrives et ceux qui sont au Quebec depuis plusieurs annees. Certaines activites ou services proposes par les Eglises font suite a une experience anterieure de l'immigration vecue par le pasteur lui-meme. Par exemple, le pasteur d'une Eglise hispanophone racontait que lors de son arrivee a Montreal il s'etait senti perdu et desoriente a la sortie de l'aeroport. Cette experience douloureuse explique que l'une des premieres choses mises en place par son Eglise fut un service d'accueil. Celui-ci debutait par une prise en charge des l'arrivee a l'aeroport. Il expliquait ainsi:
Aller avec une pancarte en espagnol et on va recevoir les gens. La
premiere chose que tu vas faire c'est aller au Tim Hortons, acheter un
sandwich, une soupe et donner a manger. Ce n'est pas lui qui paye, mais
nous, parce que pour nous cinq dollars un sandwich c'est pas
grand-chose, mais pour lui, c'est enorme. Il y a des fois que c'est
dans l'aeroport, la plupart c'est a l'exterieur de l'Aeroport. Tim
Hortons et McDonald n'importe quoi. C'est deux heures ou trois heures
du matin c'est ouvert. On va manger la. Et apres si la personne a des
amis ou de la famille pour les accueillir on va l'amener jusqu'a la
maison. Sinon nous sommes en contact avec certains petits hotels, juste
pour la nuit.


De facon a briser le sentiment d'isolement et le malaise psychologique lie a l'eloignement de la famille qui vont au-dela des premiers moments de l'arrivee dans un nouveau pays, des initiatives dediees aux personnes immigrantes sont mises en place par certaines Eglises : ce sont par exemple des groupes bibliques pour etudiants etrangers ou encore des repas pris en commun certains soirs de la semaine. Dans certains cas, l'Eglise se mobilise pour des evenements de la vie pour lesquels la famille et les proches sont traditionnellement impliques. Par exemple, une Eglise accompagne les femmes enceintes tout au long de leur grossesse : une fete prenatale (6) est organisee par les femmes de la communaute et des visites sont organisees a l'hopital apres l'accouchement.

Certains pasteurs adaptent egalement leurs pratiques de soutien a leurs fideles immigrants : l'un d'entre eux mentionnait effectuer des visites a domicile pour les familles nouvellement arrivees puisqu'il sait qu'elles ne se deplaceront pas pour venir le rencontrer a son bureau. Le besoin de soutien psychologique ne se limite pas au moment de l'arrivee, mais se poursuit tout au long du processus d'integration. Ainsi, pour plusieurs fideles rencontres, l'Eglise est autant une source de soutien moral qu'un point d'ancrage de reference dans la societe d'accueil. Selon l'un d'entre eux, l'Eglise [much less than] permet de se connecter a ses objectifs en tant qu'immigrant et de rester positif, se dire qu'on va reussir et qu'on est capable [much greater than]. De ce point de vue, l'acquisition d'un capital social dont il est question dans la partie suivante est un element clef.

L'EGLISE, UNE SOURCE DE CAPITAL SOCIAL AU SERVICE DE L'INTEGRATION

La nature du lien social au sein des Eglises

Dans son livre Bowling alone : The Collapse and Revival of American Community, le sociologue americain Robert Putnam (2000) consacre un chapitre entier a la participation religieuse aux Etats-Unis. Son interet pour la sociabilite au sein des groupes religieux se retrouve d'ailleurs dans plusieurs de ses travaux (Lim et Putnam 2010; Putnam et al. 2004; Putnam et Campbell 2010). Laissant au second plan une analyse strictement institutionnelle, il se concentre sur la nature et les modalites des interactions entre les personnes au sein de ces groupes.

Dans le cadre de notre recherche, les fideles immigrants font etat de la place particuliere occupee par l'Eglise en ce qui concerne leur reseau de sociabilite. Pour les nouveaux arrivants qui ne connaissent personne a Montreal, l'Eglise est un lieu privilegie pour se creer un reseau d'amis que l'on frequentera dans le cadre d'activites qui ne sont pas strictement religieuses. Ainsi, quatorze des seize personnes immigrantes rencontrees en entrevues ont mentionne que leurs reseaux de sociabilite comprenaient des membres de leur Eglise qu'ils voyaient en dehors des activites organisees par cette derniere. Cette sociabilite intra-congregationnelle est facilitee par l'existence de croyances partagees par l'ensemble des membres, ainsi que des comportements et des attitudes qui en decoulent. Ainsi, une personne immigrante evoque comment [much less than] les relations dans l'Eglise sont plus profondes, elles sont differentes [much greater than]. Et une autre d'expliquer que [much less than] le fait qu'on partage les memes valeurs de la foi et qu'on les a retrouvees en arrivant au Quebec ca nous a rassures [much greater than]. Ce dernier propos indique que la foi possede une utilite sociale des lors que chacune et chacun au sein du groupe a conscience de la partager avec les autres. Il s'agit ici d'un point important qui trouve une confirmation dans des travaux en psychologie qui, croisant les thematiques de l'identite sociale et de l'accompagnement social, soutiennent que [much less than] social support is more likely to be received and interpreted in the spirit in which it is intended when provided by someone with whom the recipient shares a sense of social identity [much greater than] (Lim et Putnam 2010, 916).

Dans ces conditions, il n'est pas etonnant que l'image la plus frequemment mobilisee (dans la moitie des entrevues avec les personnes immigrantes) soit celle de la famille : [much less than] parce que la famille du Christ reste la famille du Christ. Et la on le ressent, parce qu'ils sont tous tout de suite prets a nous aider. Au culte on vous salue, on vous souhaite la bienvenue, et ils sont prompts a dire que vous pouvez passer prendre un panier de fruits ou de legumes. Voila, ils sont bien disposes a aider [much greater than], explique une femme originaire du Congo. L'image de la famille ne surprendra pas--et pourra meme sembler convenue--dans la bouche de chretiens evangeliques qui se designent facilement comme [much less than] freres/soeurs en Christ [much greater than] au sein des assemblees. Pour autant, la comparaison de l'Eglise locale avec une famille n'est pas une simple figure rhetorique, tout particulierement pour les nouveaux arrivants qui ont souvent laisse leur famille derriere eux. Un homme, arrive comme demandeur d'asile, expliquait : [much less than] People turn into your family. I still have friends there. Very close friends that we call every weekend and we get together, because as an immigrant when you go to a country it is important to get friends. Not only because you need their support sometimes but it is more an emotional thing. Like someone who calls you and ask you how you're doing, like "do you want to come for Christmas and stay with us?". This kind of thing is very important [much greater than].

Les pasteurs rencontres mettent egalement de l'avant la particularite des liens interpersonnels au sein de l'Eglise, mobilisant frequemment le texte biblique, a commencer par les epitres de Saint Paul qui se presentent a plusieurs endroits comme un guide pratique concernant les relations entre individus. Nous lisons par exemple dans les epitres aux Romains : [much less than] Que l'amour fraternel vous lie d'une mutuelle affection; rivalisez d'estime reciproque [much greater than] (Chapitre 12, verset 10).

Les Eglises comme source de capital social

Dans les entrevues, plusieurs personnes immigrantes ont mis de l'avant le fait que l'Eglise leur avait donne un acces rapide a un reseau de connaissances, ce qui presentait un interet autant sur les plans pratique (les coreligionnaires sont des sources d'informations potentielles dans divers domaines) que psychologique (rompre avec l'isolement). Un jeune homme arrive de France expliquait ainsi : [much less than] Parmi les gens qui sont venus immigrer au Canada et qui frequentent des Eglises protestantes, je vois que ce sont des gens qui sont tout de suite alles dans une Eglise et qui y ont trouve leurs marques. Finalement, l'Eglise intervient comme un milieu de choix pour s'integrer, pour rencontrer des gens, et peu a peu s'impliquer dans d'autres milieux et pour d'autres causes [much greater than].

Traduit en un langage sociologique, l'Eglise apparait comme un espace propice a la constitution par les nouveaux arrivants d'un capital social (Bankston 2014; Foley et Hoge 2007), theme largement aborde par les travaux qui traitent de l'integration des personnes immigrantes (Anthias 2007; Breant et al. 2018; Portes 1995; Ryan et al. 2015). Parler de [much less than] capital social [much greater than] c'est affirmer que [much less than] le reseau des relations d'un individu peut constituer pour lui une forme de ressources specifiques [much greater than] (Merckle 2004, 54) et que [much less than] individuals can manipulate these networks to achieve specific goals [much greater than] (Granovetter 1973, 1370). Cette notion a fait l'objet de plusieurs conceptualisations au cours des annees 1980 et 1990 (Bourdieu 1980; Coleman 1988; Fukuyama 1997; Portes 1998; Putnam et al. 1993; Putnam 2000). Certaines d'entre elles insistent plus particulierement sur les proprietes internes d'un groupe qui rendent possible la constitution d'un capital social propre aux individus. Ainsi, [much less than] social capital can be defined simply as the existence of a certain set of informal values or norms shared among members of a group that permits cooperation among them [much greater than] (Fukuyama 1997,378). Dans cette perspective la fiabilite ([much less than] trustworthiness [much greater than]) et la confiance ([much less than] trust [much greater than]) sont des qualites essentielles (Karlan et al. 2009) : [much less than] Trustworthiness lubricates social life [much greater than] souligne ainsi Putnam (2000, 18). Ce dernier qualifie le capital social de [much less than] vertu civique [much greater than] qui [much less than] refers to connections among individuals--social networks and the norms of reciprocity and trustworthiness that arise from them [much greater than] (Putnam 2000, 16). James Coleman (1988, 102-103), de la meme facon, insiste sur le principe de fiabilite pour que fonctionnent correctement les echanges entre les individus au sein d'un groupe donne.

Cette approche par le prisme des valeurs de confiance et de fiabilite revet une importance toute particuliere dans le contexte des Eglises puisque, tel qu'indique precedemment, le lien de confiance rendu possible par la foi commune y occupe une place decisive dans la fabrique du lien social. Le fait de posseder des croyances communes permet de postuler et d'anticiper des comportements et des attitudes, facilitant ainsi l'engagement interactionnel. Comme en temoignent les travaux de Robert Putnam, l'illustration de la notion de capital social a travers le cas des groupes religieux n'est pas neuve et plusieurs auteurs en font des espaces importants dans l'acquisition et l'usage de ce capital (Bankston 2014) : [much less than] in the recent parlance of 'social capital', religious involvement is arguably a social resource that generates the kind of networks, norms, and relationships that help individual and communities attain important goals [much greater than] (Wuthnow 2002, 669). Les resultats de notre etude montrent que ce phenomene est bel et bien present au sein des Eglises quebecoises et que les configurations particulieres de la diversite ethnoculturelle au sein des differentes Eglises constitue un autre element determinant du processus d'integration des fideles immigrants.

Des dynamiques communautaires differenciees

Il a ete precedemment rappele que les Eglises evangeliques presentent au plan ethnoculturel une grande diversite interne et qu'il est possible d'en degager une typologie (Eglises anciennes qui font face a une diversite nouvelle, Eglises multiculturelles issues de l'immigration et Eglises ethniques issues de l'immigration). A ce stade de l'analyse, il est important de souligner comment la participation d'une personne immigrante a une Eglise relevant d'un de ces modeles peut avoir des incidences en termes d'integration.

Les entrevues ont montre que l'affiliation a une Eglise consecutive a l'arrivee au Quebec repose sur des facteurs multiples qui associent autant le hasard ([much less than] je suis passe devant l'Eglise et j'ai decide de pousser la porte [much greater than], [much less than] j'ai fait une recherche sur internet et j'ai trouve cette Eglise [much greater than]) que la recherche reflechie au cours de laquelle la personne peut etre amenee a [much less than] essayer [much greater than] plusieurs assemblees avant de se fixer ou encore l'influence des liens transnationaux entre les Eglises et les fideles. La question du choix de rejoindre une Eglise [much less than] quebecoise [much greater than], multiculturelle ou ethnique, est recurrente dans les entrevues. Pour certains nouveaux arrivants, le fait de rejoindre une Eglise [much less than] quebecoise [much greater than] s'inscrit dans un projet plus global d'integration, l'Eglise constituant ainsi une sorte de modele reduit de la societe quebecoise. Un immigrant latino-americain expliquait ainsi : [much less than] Tres rapidement notre routine a ete faite en francais. Des que nous sommes arrives, nous faisions tout en francais. Je suis d'abord alle dans une Eglise francophone dans Rosemont. Au debut, je ne comprenais rien, mais c'etait comme un exercice. Oui, on avait la possibilite d'avoir des eglises en espagnol, il y en a partout a Montreal, mais si nous avions ete dans une de ces Eglises, nous ne nous serions jamais integres [much greater than]. Et une autre personne d'expliquer : [much less than] c'est la que j'ai constate que cette Eglise, c'est vraiment quebecois. Moi je trouvais ca vraiment bien, car ca m'a beaucoup aide en fait a bien comprendre la culture, a avoir des amis quebecois [much greater than]. Les propos d'un fidele latino-americains sont interessants car ils mettent le doigt sur la tension qui existe dans le choix d'une Eglise : [much less than] I would say in those first three years, 80% of my social connections are like Spanish people. That's good because you feel comfortable, but it doesn't help too much because to open socially in this type of country [much greater than].

Ces propos peuvent etre lus au prisme d'une distinction fondamentale dans la litterature entre deux grands types de liens sociaux : [much less than] bonding (or exclusive) [much greater than] et [much less than] bridging (or inclusive) [much greater than] (Putnam 2000, 20-21). Si le [much less than] bonding [much greater than] renvoie a des formes de solidarites interpersonnelles propres aux petits groupes (Wuthnow 2002) et se caracterise par une dynamique centripete ([much less than] inward looking [much greater than]), le [much less than] bridging [much greater than] au contraire designe des dynamiques centrifuges [much less than] and encompass people across diverse social cleavages [much greater than] (Putnam 2000, 20). Alors que les interactions du premier type permettent le maintien et le renforcement des relations au sein du groupe (Bramadat 2005), celles du second encouragent les interactions intergroupes et, surtout, facilitent la circulation de l'information entre les groupes. En ce qui concerne le role des Eglises dans l'integration des immigrants, plusieurs travaux suggerent que les assemblees qui associent des personnes appartenant a divers groupes culturels offrent davantage d'occasion pour les individus d'etablir des liens du type [much less than] bridging [much greater than] (Hirschman 2004; Levitt 2008; Stanczak 2006) et ainsi d'acceder a des informations utiles qui ne circulent pas forcement au sein de leurs groupes culturels d'origine. Les propos recueillis autant aupres des pasteurs que des nouveaux arrivants montrent que ces derniers peuvent acquerir aupres des membres quebecois depuis plusieurs generations ou immigrants de longue date un certain nombre d'habiletes sociales transferables dans le milieu professionnel. En d'autres termes, les competences culturelles, en particulier celles qui concernent les relations interper-sonnelles--sous-tendues par des normes implicites--acquises au sein des Eglises, seront a l'occasion utilisees dans d'autres contextes de la vie quotidienne, en particulier sur le lieu de travail (Connor 2011).

La force des liens informels : le role des [much less than] groupes de maison [much greater than]

Si les Eglises mettent en place des activites qui visent directement les personnes immigrantes, l'analyse des entrevues fait ressortir l'importance et l'efficacite de ce que nous appelons un [much less than] systeme informel d'aide et de soutien [much greater than]. Par cette expression il faut entendre l'ensemble des actions--provenant souvent d'initiatives individuelles--qui emergent au sein des assemblees, directement lies a l'integration des personnes immigrantes et qui ne s'inscrivent pas dans un programme d'accompagnement porte par les institutions. Meme s'il est informel--en quelque sorte organique--ce systeme n'est pas pour autant ignore par les pasteurs qui, bien au contraire, l'encouragent pour des raisons autant theologiques que pragmatiques. En effet, il repond a l'ideal evangelique des relations interpersonnelles mentionne precedemment et pallie a un manque de ressources (humaines ou financieres) qui permettraient aux Eglises de developper des activites sociales plus formalisees repondant plus particulierement aux besoins des personnes immigrantes. Ainsi, la moitie des pasteurs rencontres en entrevue mentionnent le manque de benevoles et de personnel comme un frein au developpement de nouvelles activites. Si la volonte de creer des activites a dimension sociale est toujours presente, cette derniere doit composer avec un principe de realite, a savoir une carence en capital humain et financier.

Parmi ces ressources informelles, l'exemple des [much less than] groupes de maison [much greater than] est particulierement interessant. En effet, lors de ces reunions hebdomadaires qui se deroulent en petits groupes chez des fideles, les nouveaux arrivants peuvent mettre a profit les relations qu'ils nouent en vue de leur integration. Si ces groupes ne visent pas specifiquement a repondre aux besoins des personnes immigrantes, des logiques d'aide et de solidarite trouvent a s'y deployer, du fait meme de leur format specifique. Chaque [much less than] groupe de maison [much greater than] prend la forme de rencontres en soiree de membres (generalement une dizaine) qui habitent a proximite les uns des autres. Il cree un environnement plus intime que les assemblees dans les lieux de culte qui reunissent parfois plusieurs centaines de membres. Ces groupes facilitent donc la prise de parole et les echanges entre les participants (Putnam, Feldstein et Cohen 2004; Wilford 2012). Quelques fideles mentionnaient par exemple que les groupes de maison sont l'occasion de [much less than] se dire les vraies choses et comprendre la societe quebecoise [much greater than]. Les groupes de maison les aident ainsi a connaitre des gens, a [much less than] comprendre les Quebecois et savoir comment se comporter avec eux [much greater than]. Un couple de fidele mentionnait avoir ete tres touches par le fait que des membres de la societe d'accueil leur ouvrent leur porte dans le cadre d'un groupe de priere, que leurs enfants peuvent desormais jouer ensemble et qu'ils ont ainsi developpe une relation qui a permis aux nouveaux arrivants

Ces groupes permettent en quelque sorte a des Eglises de se [much less than] decentraliser [much greater than] et de renouer avec la logique de proximite territoriale, traditionnellement associe au modele de la paroisse catholique. De fait, les [much less than] groupes de maisons [much greater than] sont largement repandus en contexte urbain (Dejean 2010; Putnam, Feldstein et Cohen 2014). Ces groupes, parfois appeles [much less than] cellules [much greater than] (Kwon, Ebaugh et Hagan 1997), permettent d'introduire des liens de proximite--aussi bien sociale que geographique--au sein des assemblees dont les membres peuvent etre tres disperses (Putnam, Feldstein et Cohen 2014; Warren 1995). Par ailleurs, de tels groupes possedent egalement une signification religieuse puisqu'ils permettent de [much less than] rejouer [much greater than] l'Eglise des premiers temps, lorsque les Chretiens se reunissaient chez des particuliers.

Si ces soirees peuvent connaitre des variations autant dans la forme que dans le contenu en fonction des orientations theologiques des Eglises, le deroulement general presente des sequences communes : un souper convivial au cours duquel les membres prennent des nouvelles des uns et des autres, une lecture biblique suivi d'une discussion, un temps de priere et enfin un dernier moment de convivialite autour d'un cafe. Pour les personnes immigrantes, les [much less than] groupes de maison [much greater than] sont des occasions privilegiees pour nouer des liens avec des personnes qui habitent le meme quartier et avec lesquelles il sera possible de socialiser en dehors des activites de l'Eglise. Plus largement, ils permettent aux personnes immigrantes de faire connaitre leur situation, de profiter de conseils de membres ayant connu des experiences similaires, et eventuellement d'utiliser les reseaux des membres du groupe. Une personne immigrante expliquait ainsi : [much less than] Il y a des gens qui allaient au-dela de la priere et disaient, "tiens, je vais en parler autour de moi, je connais telle personne dans tel coin, je vais envoyer ton CV"[much greater than]. Les groupes de maison donnent egalement lieu a toutes sortes d'activites sociales qui depassent le cadre strictement religieux comme se rassembler pour ecouter des rencontres sportives a la television, partager un repas, ou encore partir en randonnee. De ce point de vue, la proximite geographique joue un role de premier plan car elle rend possible l'echange de services comme par exemple garder des enfants quand des parents rencontrent une urgence et doivent s'absenter.

CONCLUSION

Dans le cadre de cet article, nous avons rendu compte de quelques resultats d'une recherche conduite aupres de pasteurs d'Eglises evangeliques et de personnes immigrantes qui frequentent ce type d'assemblees. Ces resultats ont confirme le role de ces assemblees dans le processus d'integration des nouveaux arrivants. De ce point de vue, il apparait clairement que le champ d'intervention des Eglises depasse largement les seules activites qualifiees de religieuses, et englobe des activites de nature sociale ou communautaire. Pour autant, cela ne signifie pas que les personnes engagees dans de telles activites--autant les pourvoyeurs que les beneficiaires--n'en proposent pas une lecture religieuse, brouillant ainsi les limites entre les domaines du religieux, du social ou du communautaire.

Il ressort des analyses presentees que les Eglises protestantes evangeliques jouent un role important aupres de leurs fideles immigrants en intervenant sur trois registres, synthetises par la formule des [much less than] 3R [much greater than] : refuge, reconnaissance et ressources (Hirschman 2004). Leurs interventions ne se contentent pas de dupliquer des services offerts par d'autres types d'acteurs institutionnels--en particulier les organismes communautaires--meme si un recoupement partiel peut-etre observe. Elles se distinguent par leur capacite a proposer des services qui tiennent compte des individus dans leur globalite. Les donnees recueillies ont montre que la composition socio-demographique des Eglises possede un impact considerable sur les trajectoires d'integration des individus : alors que les Eglises ethniques peuvent offrir une sorte de securite culturelle pour certains fideles, les Eglises diversifiees sur le plan ethno-culturel se presentent comme des modeles reduits de la metropole montrealaise, favorisant l'apprentissage de la diversite culturelle. Les eglises anciennes qui font face a une augmentation recente de frequentation par des fideles immigrants representent quant a elle des points d'ancrage privilegies pour plusieurs fideles qui y trouvent un lieu privilegie afin de tisser des liens avec la population quebecoise et forger de nouveaux reperes.

Prenant appui sur une conception de la religion heritee de Durkheim et de Simmel qui privilegie les liens entre les individus, nous avons montre comment la sociabilite religieuse propre a ces organisations, caracterisee par les principes de confiance et de fiabilite, pouvait avoir des consequences benefiques sur le processus d'integration des personnes immigrantes. Si les effets positifs de cette sociabilite se manifestent dans le cadre d'activites aisement identifiables (formations pour rediger un CV, seance d'information sur la recherche d'emploi ou sur le systeme scolaire quebecois), elles se font d'autant plus sentir dans le cadre d'interactions informelles au cours desquelles s'echangent des informations pertinentes. L'exemple des [much less than] cellules de maisons [much greater than] est venu illustrer comment les Eglises creent des dispositifs au sein desquels la socialisation amicale se double de l'acquisition d'informations ou de competences precieuses dans le processus d'integration.

NOTES

(1.) Trois criteres ont preside au choix des Eglises : la localisation dans la metropole, la taille et la composition ethnoculturelle.

(2.) Cette categorie regroupe pres d'une quarantaine de denominations et de familles d'Eglises protestantes.

(3.) Il s'agit d'Eglises qui ont, a leur origine, un ancrage local et qui ont essaime des assemblees locales dans d'autres pays. A Montreal, c'est par exemple le cas de la Church of Pentecost (Ghana) ou de la Christ Embassy (Nigeria).

(4.) La declaration s'ouvre par ces mots : [much less than] L'une des

valeurs fondamentales de ma foi est d'accueillir l'etranger, le refugie, le deplace interne, l'autre. Je le/la traiterai comme j'aimerais qu'on me traite. Je demanderai aux autres, meme aux dirigeants de ma communaute religieuse, de faire de meme [much greater than].

(5.) La Christ Embassy est une Eglise transnationale nigeriane fondee au debut des annees 1990 par Chris Oyakhil orne.

(6.) Ce terme refere a une fete organisee pour la mere du bebe a venir par ses proches. Cette fete d'origine americaine est egalement mieux connue sous l'appellation de [much less than] baby shower [much greater than].

REFERENCES

Anderson, Allan. 2004. An Introduction to Pentecostalism: Global Charismatic Christianity. Cambridge: Cambridge University Press.

Anthias, Floya. 2007. Ethnie Ties: Social Capital and the Question of Mobilisability. The Sociological Review 55.4: 788-805.

Bankston, Carl E. 2014. Immigration Networks and Social Capital. Cambridge: Polity Press.

Bava, Sophie et Stefania Capone. 2010. Religions transnationales et migrations: regards croises sur un champ en mouvement. Autrepart 56.4 : 3-15.

Bebbington, David. 1989. Evangelicalism in Modem Britain: A History from the 1730s to the 1980s. London: Routledge.

Bourdieu, Pierre. 1980. Le capital social. Actes de la Recherche en Sciences Sociales 31.1: 2-3.

Bramadat, Paul A. 2005. Religion, Social Capital, and "The Day That Changed the World". Journal of International Migration and Integration/ Revue de Tintegration el de La Migration Internationale 6.2: 201-17.

Breant, Hugo, Sebastien Chauvin, et Ana Portiila. 2018. Les migrations internationales a l'epreuve du capital social. Actes de la recherche en sciences sociales 225.5: 8-13.

Cadge, Wendy, et Elaine Ecklund. 2007. Immigration and Religion. Annual Review of Sociology 33: 359-379.

Coleman, James S. 1988. Social Capital in the Creation of Human Capital. American Journal of Sociology 94: 95-120.

Connor, Phillip. 2008. Increase or Decrease? The Impact of the International Migratory Event on Immigrant Religious Participation. Journal for the Scientific Study of Religion 47.2: 243-57.

--. 2010. Contexts of immigrant receptivity and immigrant religious outcomes: the case of Muslims in Western Europe. Ethnic and Racial Studies 33.3: 376-403.

--. 2011. Religion as resource: Religion and immigrant economic incorporation. Social Science Research 40.5: 1350-61.

Connor, Phillip, et Matthias Koenig. 2014. Religion and the Socio-economic Integration of Immigrants across Canada. Dans Lori G. Beaman et Solange Lefebvre, eds., Religion and the Public Sphere: Canadian Case Studies, 293-312. Toronto: University of Toronto Press.

Dejean, Frederic. 2010. Les dimensions spatiales des Eglises evangeliques et pentecotistes dans une commune de banlieue parisienne (Saint-Denis) et dans deux arrondissements montrealais (Rosemont et Villeray-St-Michel-Parc Extension). These de doctorat, Montreal: INRS-UC.

Demart, Sarah. 2014. Dieu ne comprend pas le lingala ? Migrations religieuses et frontieres raciales. Sociologies, https://journals.openedition.org/sociologies/4640.

Di Giacomo, Michael. 1999. Les pentecotistes quebecois, 1966-1995 : Histoire d'un reveil. These de doctorat, Quebec: Universite Laval.

Durkheim, Emile. 1912. Les formes elementaires de la vie religieuse. Paris : Presses universitaires de France.

Ebiugh, Helen Rose, Jennifer O'Brien, et Janet Saltzman Chafetz. 2000. The Social Ecology of Residential Pattern and Memberships in Immigrant Churches. Journal for the Scientific Slutty of Religion 39.1: 107-16.

Foley, Michael W., et Dean R. Hoge. 2007. Religion and the new immigrants: how faith communities form our newest citizens. Oxford; New York: Oxford University Press.

Fukuyama, Francis. 1997. Social Capital. The Tanner Lectures on Human Values, Oxford.

Gelinas, Claude et Michele Vatz-Laaroussi. 2012. Les lieux de culte comme espaces d'integration pour les nouveaux arrivants : l'exemple de Sherbrooke. Diversite urbaine 12.2: 35-51.

Granovetter, Mark S. 1973. The Strength of Weak 'Fies. American Journal of Sociology 78.6: 1360-80.

Gregoire, Vincent. 2009. Mais comment peut-on etre protestant en Nouvelle-France au dix-septieme siecle? Seventeenth-Century French Studies 31.1: 46-58.

Grzymala-Kazlowska, Aleksandra. 2016. Social Anchoring: Immigrant Identity, Security and Integration Reconnected? Sociology 50.6: 1123-1139.

Hagan, lacqueline, et Helen Rose Ebaugh. 2003. Calling upon the Sacred: Migrants' Use of Religion in the Migration Process. The International Migration Review 37A: 1145-62.

Heyer, Kristin E. 2012. Kinship across borders: a Christian ethic of immigration. Washington: Georgetown University Press.

Hirschman, Charles. 2004. The Role of Religion in the Origins and Adaptation of Immigrant Groups in the United States. The International Migration Review 38.3: 1206-33.

Karlan, Dean, Markus Mobius, Tanya Rosenblat, et Adam Szeidl. 2009. Trust and Social Collateral. The Quarterly Journal of Economics 124.3: 1307-61.

Kivisto, Peter. 2014. Religion and Immigration: Migrant Faiths in North America and Western Europe. Cambridge: Polity Press.

Kwon, Victoria Hyonchu, Helen Rose Ebaugh, et Jacqueline Hagan. 1997. The Structure and Functions of Cell Group Ministry in a Korean Christian Church. Journal for the Scientific Study of Religion 36.2: 247-56.

Lancee, Bram. 2012. The economic returns of bonding and bridging social capital for immigrant men in Germany. Ethnic and Racial Studies 35.4: 664-83.

Levitt, Peggy. 2008. Religion as a path to civic engagement. Ethnic and Racial Studies 31.4: 766-791.

Lim, Chaeyoon, et Robert D. Putnam. 2010. Religion, Social Networks, and Life Satisfaction. American Sociological Review 75.6: 914-33.

Lougheed, Richard. 1999. Le reveil : le deroulement du Reveil. Dans Glenn Smith, dir., Histoire du protestantisme au Quebec depuis 1960: Une analyse anthropologique, culturelle et historique. Ouebec : Editions La Clairiere, 53-82.

Massey, Douglas S., et Monica Espinoza Higgins. 2011. The effect of immigration on religious belief and practice: A theologizing or alienating experience? Social Science Research 40.5: 1371-89.

Meintel, Deirdre, et Geraldine Mossiere. 2013. In the Wake of the Ouiet Revolution: From Secularization to Religious Cosmopolitanism. Anthropologien 55.1: 57-71.

Merckle, Pierre. 2004. Sociologie des reseaux sociaux. Collection Reperes. Paris: Decouverte.

Ministere de l'Immigration, de la Diversite et de l'Inclusion. 2017. Presence et portraits regionaux des personnes immigrantes admises au Quebec de 2006 a 2015. Ouebec : Gouvernement du Quebec.

Mossiere, Geraldine. 2006. [much less than] Former un citoyen utile au Quebec et qui recoit de ce pays [much greater than] : Le role d'une communaute religieuse montrealaise dans la trajectoire migratoire de ses membres. Les Cahiers du Gres 6.1: 45-61.

--. 2008. Une congregation pentecotiste congolaise a Montreal. Christianisme du Sud, bouture quebecoise. Archives de sciences sociales des religions 53.143: 195-213.

--. 2013. Eglises de reveil, ONG confessionnelles et transnationalisme congolais : une theologie du developpement. Canadian Journal of Development Studies/ Revue canadienne d'etudes du developpement 34.2: 257-74.

Mossiere, Geraldine et Josiane Le Gall. 2012. Immigration et integration chez de jeunes croyants pratiquants montrealais : repenser la condition de minoritaire. Diversite urbaine 12.2: 13-34.

Paugam, Serge. 2010. Les 100 mots de la sociologie. Paris : Presses universitaires de France.

Pohl, Christine. 2006. Responding to Strangers: Insights from the Christian Tradition. Studies in Christian Ethics 19.1: 81-101.

Portes, Alejandro. 1995. Economic Sociology and the Sociology of Immigration: A Conceptual Overview. Dans Alejandro Portes, ed., The Economic sociology of Immigration. New York: Russel Sage Foundation, 1-41.

--. 1998. Social Capital: Its Origins and Applications in Modern Sociology. Annual Review of Sociology 24:1-24.

Putnam, Robert D. 2000. Bowling Alone: The Collapse ami Revival of American Community. New York: Simon & Schuster.

Putnam, Robert D., Lewis M. Feldstein, et Don Cohen. 2004. Better Together: Restoring the American Community. New York: Simon & Schuster.

Putnam, Robert D., Robert Leonardi, et Rafaella Nanetti. 1993. Making Democracy Work: Civic Traditions in Modem Italy. Princeton: Princeton University Press.

Ryan, Louise. 2011. Migrants' Social Networks and Weak Ties: Accessing Resources and Constructing Relationships Post-Migration. The Sociological Review 59.4: 707-24.

Ryan, Louise, Umut Frei, et Alessio D'Angelo. 2015. Migrant Capital: Networks, Identities and Strategies. New York: Palgrave Macmillan.

Scheitle, Christopher P., et Kevin D. Dougherty. 2008. The Sociology of Religious Organizations. Sociology Compass 2.3: 981-99.

Simmel, Georg. 1905. A contribution to the Sociology of Religion. American Journal of Sociology 11.3: 359-376.

Stanczak, Gregory C. 2006. Strategic ethnicity: The construction of multi-racial/multi-ethnic religious community. Ethnic and Racial Studies 29.5: 856-881.

UNHCR. 2013. Welcoming the stranger: Affirmations for Faith Leaders. Geneve: UNHCR.

Warren, Richard. 1995. The Purpose Driven Church: Growth without Compromising Your Message & Mission. Grand Rapids, MI: Zondervan.

Wilford, Justin G. 2012. Sacred subdivisions: the postsuburban transformation of American evangelicalism. New York: New York University Press.

Wilkins-Laflamme, Sarah. 2017. Religion and Demographics in British Colombia, Ontario and Quebec. Setting the stage. Conference Metropolis. Montreal.

Wuthnow, Robert. 2002. Religious Involvement and Status-Bridging Social Capital. Journal for the Scientific Study of Religion 41.4: 669-84.

Xu, Xiao. 2017. Immigrants providing a boost to declining church attendance in Canada. The Globe and Mail. Edition du 22 decembre.

Zuidema, Jason. 2011. French-Speaking Protestants in Canada: Historical Essays. Leiden: BRILL.

ACKNOWLEDGEMENTS

Cette recherche a ete conduite a l'Institut de recherche sur l'integration professionnelle des immigrants (IRIPI--College de Maisonneuve), en collaboration avec l'organisme Direction chretienne, et a beneficie d'un financement du Ministere de l'Education et de l'Enseignement superieur par le biais du Programme d'aide a la recherche et au transfert (PART).

FREDERIC DEJEAN, MYRIAM RICHARD, ET SANDRINE JEAN

FREDERIC DEJEAN detient un doctorat en geographie et en etudes urbaines de l'Universite Paris Nanterre et de l'Institut national de la recherche scientifique (INRS-UCS). Actuellement professeur au Departement de sciences des religions de l'Universite du Quebec a Montreal (UQAM), ses recherches portent notamment sur le Protestantisme evangelique au Quebec, le role des groupes religieux dans le processus d'integration des personnes immigrantes et les enjeux lies a la diversite religieuse dans les institutions.

MYRIAM RICHARD detient une maitrise en travail social de l'Universite de Montreal. Elle est impliquee dans le domaine de l'immigration, de l'accueil des refugies et de l'interculturel depuis dix ans. Active en milieu universitaire, communautaire et collegial, elle s'interesse aux parcours des personnes refugiees au Canada et a l'international dans une perspective feministe transnationale ainsi qu'aux methodes de recherche participative.

SANDRINE JEAN detient un doctorat en etudes urbaines de l'Institut national de la recherche scientifique (INRS-UCS). Professeure adjointe a la Memorial University a Saint-John, ses travaux de recherche portent notamment sur les enjeux lies a la cohabitation et a la diversite ethnique en contexte urbain.
COPYRIGHT 2019 Canadian Ethnic Studies Association
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2019 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Author:Dejean, Frederic; Richard, Myriam; Jean, Sandrine
Publication:Canadian Ethnic Studies Journal
Geographic Code:1CQUE
Date:Jun 22, 2019
Words:9361
Previous Article:Developing an Anti-Racism Methodology: Considering Japanese and White Canadian Fishing Family Relations in Nanaimo, British Columbia, Canada.
Next Article:The Paradox of Hegemony and the "Multiculturalism of the Individual".
Topics:

Terms of use | Privacy policy | Copyright © 2020 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters