Printer Friendly

Le graffiti regagne son Egypte natale.

Par Chaim Abdel-Illah Manque de continuite Reapparu en 1960 Les evenements de la Revolution du 25 Janvier ont joue un grand role dans la diffusion de l'art du "Graffiti" ou l"'art de rue", comme aiment bien ainsi le qualifier certains.

Les graffitis dans les rues egyptiennes sont devenus en fait une sorte de documentation et de temoignage sur la Revolution du 25 Janvier et sur tous les importants evenements qui l'ont suivie. Ce genre d'art familier et reconnu a l'exterieur etait, avant le grand soulevement qui a evince Moubarak du pouvoir, inconnu et parfois rejete en Egypte et partout ailleurs dans le Monde arabe. Pourtant des historiens ont assure que les pharaons sont les vrais createurs de cet art.

Si quelqu'un veut se rappeler de la Revolution du 25 Janvier en Egypte, eh bien il n'a pas a se casser la tete; les graffitis qui l'expriment partout dans nos rues sont la pour lui faciliter la tache. Ces ecritures et dessins muraux pleins sur les trottoirs ont ete pour les jeunes revolutionnaires une maniere pacifique de s'exprimer dans les differents gouvernorats du pays. Le Caire, Alexandire et Suez occupent les premiers rangs des villes les plus concernees. La revolution a grandement influence l'expansion de cet art qui retrouve enfin son Egypte natale.

Les graffitis n'ont pas seulement envahi l'Egypte, car tous les pays arabes en sont aujourd'hui couverts depuis le declenchement du Printemps arabe. Cet art important etait pourtant soit inconnu, soit rejete dans le Monde arabe, parce qu'il critique vertement et sans detours a travers des dessins et des mots la realite des societes.

En revanche, le graffiti est un genre d'art qui manque de continuite, parce qu'il est rapidement endommage a cause de la pauvrete des matieres utilisees (bombe aerosol et marqueurs) et l'incompatibilite avec la surface sur laquelle l'on dessine.

Le graffiti est devenu un des moyens les plus efficaces et rapides a delivrer aux responsables des messages et en meme temps a orienter l'opinion publique.

En fait le peuple egyptien n'a connu ce genre d'art qu'apres la Revolution du 25 Janvier, tandis que de nombreux historiens d'arts ont confirme que cet art est apparu effectivement depuis des milliers d'annees au bord du Nil et que l'Egypte l'a connu depuis des centaines de siecles.

Ces historiens racontent que les pharaons etaient les premiers createurs de l'art du graffiti comme ils ecrivaient et gravaient leur vie, leurs guerres, leurs evenements les plus importants, leur histoire et leur civilisation sur les murs des temples et des tombes. Cet art est reapparu, alors, tres fort, en Egypte pour etre le moyen effectif et puissant utilise par les jeunes pour s'exprimer en toute liberte et exposer au grand jour leurs points de vue sur les evenements.

Or, d'aucuns affirment que les premieres tentatives de repandre l'art du graffiti etait avant le 25 Janvier pour attirer l'attention des gens sur les revendications de la revolution a travers les dessins et les textes colores des jeunes sur les murs des differentes rues et places du pays. D'autres croient que le graffiti existait en Egypte depuis les annees 1960 sous forme de publicite des produits sur les murailles et dont les plus fameux etaient les dessins et peintures d'avertissement sous forme de crane. L'on les rencontre surtout sur les lieux generalement relatifs aux lignes electriques.

Le retour des pelerins de La Mecque Selon certains les graffitis sont apparus en Egypte en 1973 exprimant la joie de la victoire de la guerre d'Octobre et selon d'autres cet art s'exprimait en Egypte dans les dessins et peintures celebrant le retour des pelerins de La Mecque dans les villages et les zones populaires, notamment dans les annees 1990.

Depuis 2011, les graffitis de la Revolution du 25 Janvier sont devenus d'importants souvenirs de l'Egypte graves par ses revolutionnaires-artistes. Les graffitis qu'on trouve partout sont consideres alors comme de meilleurs gardiens et observateurs des evenements actuels.

Pour les forces populaires tant influentes dans la societe egyptienne, c'est un important et efficace moyen pour exprimer leurs idees !

Copyright Eltahir House 2013

Provided by Syndigate.info an Albawaba.com company
COPYRIGHT 2013 Al Bawaba (Middle East) Ltd.
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2013 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Publication:Le Progres Egyptien (Cairo, Egypt)
Date:Apr 6, 2013
Words:681
Previous Article:L'aeroport de Tunis sous haute securite pour l'arrivee d'un cheikh salafiste.
Next Article:Schmid sur les traces de Ribery.

Terms of use | Copyright © 2018 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters