Printer Friendly

Le cinema d'auteur grand vainqueur.

Actualites Eecrit par Mohammed Bakrim Cannes 2014 Une femme cineaste a la tete du jury de Cannes ouvrait sur de nombreuses hypotheses, notamment autour de la question de[beaucoup moins que]genre[beaucoup plus grand que], mais Jane Campion est restee dans le genre au sens generique du mot, propre a l'esthetique et a la mise en scene. La cineaste new-zelandaise, auteure du tres beau La lecon de piano et de l'inoubliable Bright star, a concocte, avec ses collegues du jury, un palmares aux resonnances cinephiliques indeniables. Vu d'ici et en attendant confirmation en visionnant les films, on peut dire que le cinema d'auteur est sorti vainqueur de cette 67e edition cannoise. Le triomphe de Soleil d'hiver de Nuri Bilge Ceylan vient confirmer une constante et une courbe ascendante chez l'un des cineastes les plus doues de ces dernieres annees. C'est une Palme qui vient aussi conforter le cinema de l'image contre celui du scenario (on schematise pour les besoins de l'expression). Nuri Bilge Ceylan est un auteur qui croit en ses outils. Son cinema tres dramatique (le couple, l'incommunicabilite, la solitude existentielle) est porte par un travail plastique au niveau de l'image. Privilegiant les grands espaces enneigees de sa belle Anatolie, les scenes a ciel ouvert se revelent finalement et tres vite de veritables huis clos. Ne en 1959, Nuri Bigle Ceylan a une formation scientifique avant d'entamer des etudes de cinema a Istanbul. Tres cinephile, c'est un grand adepte de Bergman (on retrouve cette tendance chez lui dans la construction des caracteres, la psychologie des personnages) et d'Ozu (reperable dans l'economie des mouvements d'appareil et le soin accorde a la construction des plans). Auteur complet: il ecrit lui-meme, realise, monte et supervise la production. Soleil d'hiver et son septieme long metrage. Il etait deja venu au Maroc qu'il connaEt tres bien; et les cinephiles marocains l'ont decouvert tres tot notamment avec ses deux premiers films, Kasaba et Uzak a Tetouan notamment... Les autres films ont ete vus a Rabat et Marrakech. Tres emu par la Palme d'or, meme si c'est un habitue de la Croisette oE il repartait avec des prix de reconnaissance artistique (comme le prix de la mise en scene). La, c'est la consecration supreme qu'il n'a pas hesite a dedier [beaucoup moins que]aux cent ans du cinema turc et a la jeunesse turque![beaucoup plus grand que]. Cinema d'auteur toujours, y compris dans sa version radicale avec le prix du jury ex aequo accorde a J.L.Godard pour son Adieu au langage et au canadien Xavier Dolan. C'est aussi la recompense du veteran, JLG a 84 ans et Dolan en a 25!!! Signalons que cette edition sera la derniere a etre presidee par Gilles Jacob, poste qu'il occupe depuis 1999 et apres avoir ete Delegue general du festival pendant 22 ans. -Palme d'or : Winter Sleep, du Turc Nuri Bilge Ceylan - Grand Prix : Le Meraviglie, de l'Italienne Alice Rohrwacher - Prix d'interpretation feminine : l'Americaine Julianne Moore, pour son role dans Maps to the Stars, du Canadien David Cronenberg - Prix d'interpretation masculine : le Britannique Timothy Spall, pour son role dans Mr. Turner, du Britannique Mike Leigh - Prix de la mise de scene : l'Americain Bennett Miller pour Foxcatcher - Prix du scenario : les Russes Andrei Zviaguintsev et Oleg Negin pour Leviathan - Prix du jury ex aequo : Mommy, du Quebecois Xavier Dolan et Adieu au langage, du Suisse Jean-Luc Godard - Camera d'or : Party Girl, des Francais Marie Amachoukeli, Claire Burger et Samuel Theis - Palme d'or du court-metrage : Leidi, du Colombien Simon Mesa Soto

Copyright Casanet 2014. All rights reserved. Provided by SyndiGate Media Inc. ( Syndigate.info ).
COPYRIGHT 2014 Al Bawaba (Middle East) Ltd.
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2014 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Publication:Al Bayane (Al Dar Al Bayda', Morocco)
Date:May 26, 2014
Words:597
Previous Article:Parlons franchement de defecation. Et d'eau potable.
Next Article:La capitale mondiale du Marketing et de la publicite.

Terms of use | Privacy policy | Copyright © 2019 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters