Printer Friendly

Le bilan de l'explosion [beaucoup moins que]enigme[beaucoup plus grand que] s'alourdit a 4 morts, l'enquete se poursuit.

Regions Eecrit par Mohamed Ezzine

Azrou

Le bilan de l'explosion de gaz qui a souffle litteralement sur le rez-de-chaussee d'une maison de la rue du Caire a la ville d'Azrou lundi matin s'est alourdit a quarte morts et 9 blesses, dont une personne dans un etat critique, apprend-on de sources medicales. Par ailleurs, une enquete est ouverte pour lever le couvercle de cette marmite explosive.

Le precedent bilan de cette catastrophe etait de deux morts et 11 blesses. Deux personnes ont trouve la mort quelques minutes apres l'explosion, une jeune monitrice de 24 ans, travaillant dans une autoecole situee au rez-de-chaussee de la maison mitoyenne a l'epicerie, egalement soufflee par la deflagration et un homme d'environ 65 ans qui traversait cette rue passante.

Les deux autres personnes, grievement blessees et evacuees d'urgence a l'hopital de Meknes, n'ont pas survecu a leurs blessures et sont decedees dans l'apres-midi de ce lundi maudit. La jeune fille qui a eu le malheur de se trouver pres du lieu de l'explosion, accompagnait sa sœur, blessee aussi, pour s'inscrire a l'institut de l'OFPPT se trouvant dans un quartier proche. La seconde victime succombant a ses blessures a Meknes est le proprietaire de l'epicerie, un militaire retraite, dont la mort a enseveli a jamais la reponse a ce qui s'est vraiment passe ce lundi 25 aout vers 9h20mn.

Etant seul a l'epicerie au moment des faits, il est difficile des lors de se limiter a une seule hypothese pour apporter une reponse convaincante a la question de l'origine de cette violente explosion.

24 heures apres le sinistre, les enqueteurs semblent se pencher sur la piste d'une fuite de gaz plutot que sur celle de l'explosion d'une bonbonne de gaz, contrairement au communique officiel. D'apres des temoins, les dizaines de bonbonnes de gaz trouvees sur les lieux sont intactes et aucun debris des bouteilles incriminees n'a ete pour l'instant trouve. [beaucoup moins que] Toutes les hypotheses sont prises en consideration [beaucoup plus grand que], nous confie par ailleurs un responsable qui a requis l'anonymat avant d'expliquer que [beaucoup moins que] les fouilles du lieu continueront une fois la stabilite de la maison assuree.[beaucoup plus grand que] Des ingenieurs specialistes devaient proceder en effet hier mardi a l'auscultation dynamique des maisons endommagees et dont les locataires ont ete evacues et pris en charge par la cellule de crise ordonnee par le gouverneur de la province d'Ifrane. Tous les services apportent leur soutien : municipalite, autorites locales, services de securite-

D'autres pistes ?

Si on en croit les premiers elements de l'enquete, la version officieuse, l'accumulation de gaz au niveau du vide de l'epicerie suite a une fuite serait a l'origine de la tres forte deflagration actionnee par l'allumage de l'eclairage. Selon les temoignages recueillis sur place, la detonation a ete entendue a plus de deux kilometres, provoquant au passage, des victimes et des degats materiels importants : murs fissures des maisons mitoyennes, les vitres des fenetres et des voitures voles en eclat et le rez-de-chaussee de deux maisons completement devaste. Mais qu'en est-il de la fuite du gaz et de son odeur dont des voisins immediats interroges n'ont pas sentie ? Qu'en est-il aussi de l'absence de flamme, de feu ou de fumee ? Autant de questions dont les reponses pourront mettre a jour les elements qui pourraient eclairer cette affaire, d'autant plus que la rumeur enfle et dans la rue, chacun y va de son commentaire. On parle notamment de poudre, une substance utilisee dans l'excavation des puits. Des revelations non confirmees, ni infirmees laissent cette marmite sous pression dans laquelle bouillonnent des commentaires explosifs pouvant faire sauter le couvercle sur une enquete superficiellement entamee.

Copyright Casanet 2015. All rights reserved. Provided by SyndiGate Media Inc. ( Syndigate.info ).
COPYRIGHT 2015 SyndiGate Media Inc.
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2015 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Publication:Al Bayane (Al Dar Al Bayda', Morocco)
Date:Oct 31, 2015
Words:619
Previous Article:Pour qui roule le pacha de la ville ?
Next Article:Les blouses blanches en challenge humanitaire, au bonheur des montagnards.
Topics:

Terms of use | Privacy policy | Copyright © 2021 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters |