Printer Friendly

Le Secret des Girelles d'Amina Mekahli, ou les dits des non-dits.

Un secret est cense rester entre deux personnes. Cette fois-ci, une auteure hors du commun a voulu lever le voile sur le sien, ce qu'elle ressentait, ses emotions mais surtout ses deceptions. Et c'est a travers son nouveau roman [beaucoup moins que] Le secret des Girelles [beaucoup plus grand que], paru aux editions ANEP, que Amina Makahli, a partage avec les lecteurs cette histoire pour, comme l'a si bien mentionne dans sa preface, [beaucoup moins que] rompre la chaine de la malediction et ... [beaucoup plus grand que]. Au premier coup d'oeil, le titre accroche mais envoie directement sur le nom d'un poisson tres connu et qui evolue abondamment pres des cotes ou sur les fonds de roches. De l'avis des pecheurs et des marins, ce poisson il faut le connaitre pour mieux le pecher. Dans un autre sens, le roman de Amina Mekahli a joue sur les mots a travers des indices invitant ses lecteurs a un jeu, celui de deviner. Il s'agit bien d'une femme [beaucoup moins que] Baya [beaucoup plus grand que]. Celle-ci represente toutes les femmes qui, sans exception, ont leur jardin secret. Qu'ils soient bons ou mauvais, ces secrets la existent en profondeurs. Parfois elles arrivent a tenir, par d'autres elles essaient de vehiculer des messages, et il y'a celles-aussi qui ne parviennent plus et qui doivent le divulguer pour apaiser un tant soit peut une charge qui pese tant sur le plan physique que moral. Dans sa description, l'auteure est passee par le complique pour atteindre le simple. Un style narrateur qui evoque le fil de l'ame [beaucoup moins que] khit rohh [beaucoup plus grand que] le fameux collier traditionnel qui se transmet de mere en fille. Un bijou de valeur, un bijou de famille que seules les femmes bien enracinees dans la tradition en connaissent la valeur. [beaucoup moins que] Ce fil, le fil de l'ame, c'est celui que se transmettent les femmes depuis la nuit des temps. Il nous faut le saisir pour remonter au plus haut de notre histoire ...., il continue a etre porte comme la vie autour du cou [beaucoup plus grand que], ecrit Amina Mekahil, car pour elle, comme l'explique t-elle dans le chapitre de [beaucoup moins que] Jeudi [beaucoup plus grand que] : [beaucoup moins que] Les mots se nouent comme des rubans autour d'hier ... [beaucoup plus grand que]. L'ecrivaine a fait en sorte a ce que ce livre en question soit un repere pour toutes celles qui ont souffert d'une quelconque blessure, un chagrin, une dechirure. Au meme titre qu'un bijou, le malaise, de l'avis de l'auteur, peut se transmettre mais aussi se legue de generation en generation. Sensiblement, elle dessine ces femmes la, qui tendent a se liberer et s'en sortir et ce, a l'image de [beaucoup moins que] Baya [beaucoup plus grand que]. Elle est le personnage principal du [beaucoup moins que] Secret de la Girelle [beaucoup plus grand que]. Tournant le dos aux hommes, elle se revolte grace au portrait d'une femme peinte par Goya. Et pourtant, [beaucoup moins que] Vendredi [beaucoup plus grand que] : [beaucoup moins que] c'est entre le marteau et l'enclume dormira le Secret de la Girelle [beaucoup plus grand que], note l'auteur. Rym Harhoura

[c] 2017 Sud-Horizons Provided by SyndiGate Media Inc. ( Syndigate.info ).

COPYRIGHT 2017 SyndiGate Media Inc.
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2017 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Publication:Horizons (Algiers, Algeria)
Date:Jul 10, 2017
Words:542
Previous Article:Les bienfaits de la reconciliation et de la deradicalisation.
Next Article:Peche: Bouazghi deplore le bas niveau de production.

Terms of use | Privacy policy | Copyright © 2019 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters