Printer Friendly

Le Maroc et les energies renouvelables.

Actualites Eecrit par El Bousaadi Nabil En marge de la COP 21- L a Conferencesur les changements climatiques, appelee COP 21, qui se tient en ce moment a Paris, du 30 novembre au 11 decembre 2015, et qui attire, cette annee, pres de 50.000 participants representant des gouvernements, des organisations inter-gouvernementales, des agences relevant des Nations-Unies, des Organisations non Gouvernementales et la Societe civile, est, d'une part, la 21 e conference des Etats signataires de la Convention-Cadre des Nations-Unis sur les changements climatiques (CCNUCC) et la 11 e des Etats signataires du Protocole de Kyoto (CMP-11). Condamnant avec force le rechauffement climatique en cours dont la cause la plus importante - outre les fluctuations de l'activite du soleil ou la vitesse de la terre - est celle que les scientifiques appellent [beaucoup moins que] effet de serre [beaucoup plus grand que] -un phenomene naturel de la basse atmosphere qui retient une partie de la chaleur solaire a la surface de la terre grace au pouvoir absorbant de certains gaz - les Etats representes a cette importante manifestation, dont la prochaine se tiendra a Marrakech en 2016, se sont assigne comme objectif d'obtenir, lors de la presente session, un accord juridiquement contraignant afin de maintenir le rechauffement climatique en-deca de 2A; C. Mais si autant d'Etats s'investissent dans ce dossier, c'est que le [beaucoup moins que] jeu en vaut la chandelle [beaucoup plus grand que]. En effet, le rechauffement de la planete a des retombees nefastes tant sur l'Homme que sur la faune et la flore puisque, outre le fait que certains animaux pourraient disparaitre a plus ou moins breve echeance (ours polaires et certains types de phoques), certaines cultures en viendraient meme a etre defavorisees par rapport a d'autres du fait de la migration de certains insectes nuisibles aux cultures. Pour contrecarrer ce rechauffement climatique, il est donc conseille de developper la production d'energies renouvelables et non polluantes. C'est dans ce cadre que le Maroc, qui s'inscrit pleinement dans un modele de developpement durable, a fait de grandes avancees dans ce domaine et notamment dans celui des energies renouvelables puisqu'il a edifie une grande centrale d'energie solaire a Ouarzazate ainsi qu'un important parc eolien a Tarfaya et qu'il s'est dote d'un vaste programme de traitement des eaux usees. Ainsi, la centrale d'energie solaire sise a Ouarzazate vise a fournir, en 2020, 42% du courant electrique a partir de sources renouvelables. Mais le Maroc ne s'arretera pas en si bon chemin puisque quatre autres centrales verront le jour a Ain BniMathar, Foum Al Oued, Boujdour et Tah. Il est a signaler, egalement, que le parc eolien de Tarfaya, qui s'etend sur une superficie de 17 km, est le plus grand parc eolien d'Afrique, avec ses 131 eoliennes et un investissement de 5 milliards de dirhams. Entre en service en Decembre 2014, il vise a produire, a l'horizon 2020, 42% de la production totale du pays. S'agissant, enfin, du Programme national d'assainissement, il convient de noter que le Maroc s'est fixe d'assurer, a l'horizon 2020, le traitement de 60% des eaux usees et de raccorder 80% des zones urbaines a un systeme d'assainissement.

Copyright Casanet 2015. All rights reserved. Provided by SyndiGate Media Inc. ( Syndigate.info ).

COPYRIGHT 2015 SyndiGate Media Inc.
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2015 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

 
Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Publication:Al Bayane (Al Dar Al Bayda', Morocco)
Date:Nov 30, 2015
Words:532
Previous Article:L'adaptation de l'agriculture aux changements climatiques.
Next Article:La vigilance est toujours de rigueur.

Terms of use | Privacy policy | Copyright © 2018 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters