Printer Friendly

Le Maroc appelle l'ONU a inserer l'autodetermination de la Kabylie dans son agenda.

Actualites Eecrit par (MAP)

Droits de l'Homme

L e Maroc a appele les Nations Unies et ses differentes instances a inserer la protection et la promotion des droits du peuple Kabyle dans leurs agendas respectifs et ce, conformement a la Charte des Nations Unies et aux instruments et declarations onusiennes pertinents.

Cette declaration devant la 3e Commission de l'Assemblee generale intervient suite a une nouvelle provocation de la part de la delegation algerienne sur la question du Sahara marocain, alors qu'elle n'est pas inscrite a l'ordre du jour. Omar Rabi, Conseiller a la Mission du Maroc a New York, a souligne que les Nations Unies ne doivent pas devenir complices du silence qui est impose par la violence a ce peuple martyr. [beaucoup moins que]La communaute internationale doit faire emerger les voix de plus de huit millions de Kabyles trop longtemps maintenus dans le silence et dans l'invisibilite. C'est ainsi que s'effondrera le mur de l'intolerance a leur egard et du deni de leurs aspirations legitimes[beaucoup plus grand que], a-t-il dit. Le diplomate marocain a declare qu'il etait profondement regrettable que le peuple Kabyle demeure le seul peuple autochtone en Afrique a faire l'objet de discrimination systematisee, de violence generalisee et de privation de ses droits les plus elementaires. Il a ajoute que [beaucoup moins que]le peuple Kabyle doit etre entendu et ecoute pour la reconnaissance de ses besoins et de ses attentes[beaucoup plus grand que] et que [beaucoup moins que]la communaute internationale a le devoir de l'accompagner pour qu'il puisse jouir de ses droits legitimes a l'autodetermination et a l'autonomie[beaucoup plus grand que]. Rabi a constate avec regret que le peuple Kabyle est toujours prive de l'exercice de ses droits les plus fondamentaux, en particulier celui de l'autodetermination. Il a considere inadmissible que de nos jours, ce peuple soit soumis a un blocus generalise et a une punition collective, juste parce qu'il demande a exercer son droit legitime a l'autodetermination et a l'autonomie. [beaucoup moins que]Ses leaders sont arretes et pourchasses, meme lorsqu'ils subissent deja les affres de l'exil force. Meme les membres de leurs familles ne sont pas epargnes. Ils sont egalement violemment persecutes[beaucoup plus grand que], a-t-il tenu a preciser. Le diplomate marocain a affirme que les droits du peuple Kabyle a la liberte d'expression et de manifestation, pour clamer son ambition a s'autodeterminer et jouir de son autonomie, sont violemment reprimes et les manifestants arretes, comme en temoignent les differents communiques d'ONG locales et internationales, dont [beaucoup moins que]Human Rights Watch[beaucoup plus grand que]. Citant un de ces communiques, Rabi a souligne que [beaucoup moins que]des marches pacifiques organisees en Kabylie, par plusieurs associations pour la commemoration du 34e anniversaire du printemps berbere, ont ete reprimees dans le sang par les services de securite[beaucoup plus grand que]. Il a ajoute que le meme communique indique que [beaucoup moins que]les agents de securite ont poursuivi et interpelle sauvagement des etudiants dans l'enceinte d'une Universite[beaucoup plus grand que]. [beaucoup moins que]Ces manifestants Kabyles ont ete persecutes pour la simple raison qu'ils revendiquent leurs droits culturels, linguistiques et identitaires, et brandissent le drapeau de leur peuple[beaucoup plus grand que], a-t-il poursuivi. Rabi a indique que la reconnaissance de la pleine legitimite des aspirations du peuple autochtone Kabyle se trouve dans l'article 4 de la Declaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones qui stipule que [beaucoup moins que]les peuples autochtones, dans l'exercice de leur droit a l'autodetermination, ont le droit d'etre autonomes et de s'administrer eux-memes pour tout ce qui touche a leurs affaires interieures et locales, ainsi que de disposer des moyens de financer leurs activites autonomes[beaucoup plus grand que]. Il a fait savoir que la Declaration sur les peuples autochtones restera pieuse tant qu'un peuple, vieux de neuf milles ans, demeure condamne a la negation de son identite et ce, sans aucune reaction de la part de la communaute internationale et en particulier des Nations Unies. Et d'ajouter que [beaucoup moins que]le peuple Kabyle a le droit de jouir de son droit a l'autodetermination et de la reconnaissance de son identite culturelle et linguistique[beaucoup plus grand que].

Copyright Casanet 2015. All rights reserved. Provided by SyndiGate Media Inc. ( Syndigate.info ).
COPYRIGHT 2015 SyndiGate Media Inc.
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2015 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Publication:Al Bayane (Al Dar Al Bayda', Morocco)
Date:Nov 4, 2015
Words:715
Previous Article:Les etudiants en medecine rejoignent le s amphis.
Next Article:La fievre des labours gagne les fellahs.

Terms of use | Privacy policy | Copyright © 2019 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters