Printer Friendly

Le Burkina Faso tient la Zambie doublement en echec.

Et une surprise de plus: le Burkina Faso a conserve son billet pour les quarts de finale en tenant en echec a double titre la Zambie (0-0), championne en titre, eliminee des le premier tour en raison de la victoire du Nigeria contre l'Ethiopie (2-0) simultanement.

C'est la premiere fois depuis 21 ans que le champion en titre ne voit pas les quarts de l'edition suivante. Et apres le titre obtenu a Libreville contre la Cote d'Ivoire aux tirs au but l'annee derniere, la glissade est douloureuse pour les "Chipolopolos" du Francais Herve Renard, sans aucune victoire dans la CAN-2013.

C'est sans doute contre l'Ethiopie, pourtant reduite a dix pendant une heure, que les Zambiens ont abandonne la defense de leur titre, avec un nul 1-1, bien plus que le meme score de parite reussi face au Nigeria.

La Zambie devait l'emporter pour etre sure de se qualifier et ne pas dependre de Nigeria-Ethiopie, dispute a la meme heure. Alors que le Burkina pouvait se contenter d'un nul. Et c'est donc tout naturellement, a cette aune mathematique, que les "Chipolopolos" detenaient le ballon et que les "Etalons", avec Pitroipa en unique attaquant, tentaient de le maintenir le plus loin possible de leurs bases.

Mais sur ce terrain de beach-volley oE les brins d'herbe peinaient a exister sous les kilos de sable, la bataille se cantonnait le plus souvent a l'entrejeu, dans une version tres approximative.

Il faut dire aussi que la partie avait demarre par deux blessures coup sur coup. L'arriere droit zambien Nkausu s'est fait remplacer (15e) quelques minutes apres la sortie sur civiere du meneur burkinabe Alain Traore, meilleur buteur du tournoi (3 buts), touche a la cuisse gauche (8e). Herve Renard avait vu juste en evoquant a demi-mot des doutes sur la forme physique du Lorientais: "il a ete blesse recemment, et il va faire un deuxieme match apres avoir joue 90 minutes..." Les Burkinabes perdaient la leur piece maEtresse, et la course du capitaine Kabore vers son selectionneur Paul Put pour s'adapter a ce coup du sort en disait long sur le trouble cree par la sortie de Traore. Les Zambiens etaient-ils troubles, eux, par l'absence de leur capitaine Katongo, laisse sur le banc pour la premiere fois par Herve Renard? Toujours est-il qu'ils manquaient singulierement d'imagination et de jus et d'adresse, temoin un incroyable rate a bout portant de M. Mulenga (85e) Le meneur excentre Kalaba avait beau chercher des breches, les attaquants Mayuka et Mbesuma ne parvenaient a se defaire du marquage de la charniere burkinabe formee par B. Kone et K.P. Koulibaly. Mbesuma, prefere donc a Katongo, tirait directement sur le gardien (17e) et devissait une tete sur corner (59e). Rien de vraiment dangereux... Pour un echec retentissant.

Copyright Eltahir House 2013

Provided by Syndigate.info an Albawaba.com company
COPYRIGHT 2013 Al Bawaba (Middle East) Ltd.
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2013 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

 
Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Publication:Le Progres Egyptien (Cairo, Egypt)
Geographic Code:6BURK
Date:Jan 31, 2013
Words:468
Previous Article:Vendee Globe: Thomson, en 3e position, dans le nord-ouest de La Corogne.
Next Article:Le Nigeria arrache son billet in extremis.

Terms of use | Privacy policy | Copyright © 2018 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters