Printer Friendly

La voyoucratie fait la regle dans les ecoles.

Par malheur, la voyoucratie fait d'ores et deja la regle dans les colleges egyptiens.

Par Han Khachaba La racaille n'etant plus l'apanage des societes defavorisees comme c'etait peut-etre le cas auparavant, elle gagne davantage de terrain et s'infiltre dans les spheres des [beaucoup moins que]nantis[beaucoup plus grand que]. Un lyceen poignarde son copain devant une ecole a Port-Said, un autre enfonce un stylet dans une enseignante pour l'avoir houspille de fumer en classe, un troisieme se livre a une bataille armee devant un college du quartier branche d'Heliopolis, des voyous attaquent un college technique dans le quartier de Ghamra (surpeuple et connu comme foyer de canaille), y harcelent les institutrices et volent les portables des eleves...voila un echantillon restreint de ce qui se passe au sein de ces etablissements supposes etre didactiques ! Le sujet est brulant. Il met a mal enseignants, responsables, eleves et evidemment les parents.

Intimides et humilies, les profs menacent d'une greve totale si l'insecurite et l'indiscipline se font la loi.

Les eleves sont d'autant moins au beau fixe. Entre l'enclume des voyous dans l'enceinte de l'ecole et le marteau des voleurs et des trublions hors du campus, les collegiens se trouvent ainsi pousses a faire ecole buissonniere ; des raisons encore variees entrant en jeu.

Le dispositif securitaire se retire, personne ne sait pourquoi, des rassemblements estudiantins. Les alentours des ecoles, colleges et lycees sont ainsi rendus un terrain fertile a la voyoucratie... Et, le ministere de l'Enseignement et de l'Education semble tirer son epingle du jeu.

La violence sevit dans nos ecoles, et les causes sont connues de tous, affirment les eleves eux-memes. [beaucoup moins que] Le maEtre modele n'est plus [beaucoup plus grand que], se plaint Ahmad Hussein, 14 ans. Ayant perdu son charisme en classe voire son honneur face a ses eleves a cause de son avidite qui s'illustre a travers les lecons particulieres, l'enseignant entre en cours, perplexe, desoriente et inquiet. Enseignants et parents renvoient dos a dos les raisons du mauvais comportement virant, dans des cas, a une delinquance frappante. [beaucoup moins que] Les parents pomponnent leurs enfants comme si ceux-ci etaient encore bebes. Ils ne leur refusent rien, les comblent d'argent ou les en privent, deux extremes a eviter en urgence [beaucoup plus grand que], explique un enseignant de lycee. Quant aux parents, ils estiment que les etablissements scolaires publics sont devenus de simples blocs en beton, sans vie, sans moralite, notamment apres l'arret de toutes sortes d'activites, indispensables a une bonne integration sociale de ces jeunes et a leur creativite.

Le superman modele... Sur l'avis des sociologues et des psychologues nous devons certes nous arreter. D'un traitement base sur le respect mutuel et sur la reverence ressentie a l'egard des professeurs a une perspective reduite aux seuls gains [beaucoup moins que]commerciaux [beaucoup plus grand que], la relation eleve-enseignant a remarquablement devisse. Les fins du processus educatifs sont devenues beaucoup plus lucratives que didactiques ! Les experts appellent alors a la mise au ban des enseignants cupides, ne s'interessant qu'au sou sur le compte de leur noble mission. Ils n'en dedouanent non plus les medias qui, selon eux, abusent des scenes de violence oE le vrai heros y apparaEt souvent comme un voyou, semant la panique, et soumettant les autres a ses propres fantaisies et lois. Resultat : la voyoucratie prolifere.

C'est l'ironie du sort. Les eleves sont les plus habiles...non pas dans les etudes, mais a manier avec adresse les armes blanches ! Le [beaucoup moins que]baltagui[beaucoup plus grand que] (voyou) traite de superman dans les oeuvres dramatiques et cinematographiques, les adolescents et des jeunes encore immatures se trouvent dans ce role, allechant et n'exigeant ni etudes ni effort. Un couteau, un poignard ou une lame de quoi que ce soit, feront le necessaire. Frustres, menant des vies vagabondes, victimes de leur famille avant de passer paria dans la societe, ces delinquants sont en besoin d'attention. Loin d'etre des espaces d'echanges culturels et d'enrichissantes experiences humaines, les lycees et colleges se sont transformes en champs de bataille. Helas, oui ! Les eleves frequentaient plus les postes de police que leurs ecoles.

Mauvais potes Moustafa Rizk, eleve, dit que quand on tend a mentir a un parent pour cacher un quelconque malentendu qui s'est deroule avec le prof, on ne se rend pas compte que ce futile quiproquo se compliquera davantage et finira par degenerer, le plus souvent, en violence. [beaucoup moins que]Le maEtre a perdu sa tutelle et curatelle en classe[beaucoup plus grand que], lance Michael Guerguis, un lyceen. Et de rencherir, les enseignants ne courent qu'apres l'argent. Ils s'en foutent de nous et de nos problemes et niveau d'etudes. [beaucoup moins que] A force d'utiliser des propos offensifs et humiliants, l'insulte devient normale et de tous les jours[beaucoup plus grand que], conclut Michael.

[beaucoup moins que] Les mauvais potes [beaucoup plus grand que] en sont la cause, affirme As-Sayed Salem, un eleve dans un college technique. [beaucoup moins que] Ce sont eux qui m'ont appris a fumer, a me camer parfois, et meme a faire usage de baionnette et de stylet [beaucoup plus grand que], nous confie le gamin. [beaucoup moins que] Je planque

toujours un couteau dans mes vetements pour etre pret a tout imprevisible. Les bagarres peuvent eclater a tout instant [beaucoup plus grand que], dit-il, sur un ton excite.

Copyright Eltahir House 2012

Provided by Syndigate.info an Albawaba.com company
COPYRIGHT 2012 Al Bawaba (Middle East) Ltd.
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2012 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Publication:Le Progres Egyptien (Cairo, Egypt)
Date:Oct 9, 2012
Words:901
Previous Article:Yemen : Un attentat dejoue contre des soldats americains.
Next Article:Desagregation familiale.

Terms of use | Privacy policy | Copyright © 2019 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters