Printer Friendly

La vigilance et les controles post frontieres renforces - ALBAYANE.

Bacterie mortelle des especes vegetales

L es operateurs du secteur agricole ont du pain sur la planche. Apres une annee de forte secheresse et des rendements cerealiers tres moyens, l'alerte a l'utilisation abusee et non autorisee des pesticides, les agriculteurs doivent s'attaquer a une nouvelle bacterie jugee mortelle qui touche des nombreuses especes vegetales. Les services de l'ONSSA (office national de securite sanitaire des produits alimentaires) appellent a plus de vigilance pour maintenir le statut indemne du Maroc contre la maladie des plantes dite [beaucoup moins que]Xylella fastidiosa[beaucoup plus grand que].

La menace vient des pays mediterraneens voisins ou cette bacterie a touche une grande variete de plantes. Le [beaucoup moins que]Xylella fastidiosa[beaucoup plus grand que] peut en effet, contaminer un grand nombre d'especes vegetales (plus de 350 especes vegetales) et pour le moment aucun traitement n'est disponible pour eviter le deperissement des vegetaux. La premiere apparition de cette bacterie remonte a 2015 en France sur des Polygales a feuilles de myrte.

Dans un communique, l'office confirme que la situation est encore saine et le Maroc reste pour le moment indemne contre cette bacterie. L'ONSSA appelle au renforcement de la surveillance contre cette bacterie qui represente une grande menace pour le patrimoine vegetal national et notamment l'olivier. Pour ce faire, l'Office veut multiplier les controles des plantes importees. Un plan de prevention est desormais mis en place. Il permet la verification et l'obligation de toutes les autorisations prealables pour l'importation des plantes ornementales ou fruitieres. Le plan prone egalement la suspension de l'importation des plants des especes hotes de [beaucoup moins que]Xylella fastidiosa[beaucoup plus grand que] a partir des zones contaminees, le renforcement du controle phytosanitaire a l'importation et la sensibilisation de l'ensemble des acteurs concernes, ainsi que le renforcement des capacites techniques nationales en matiere de diagnostic et de controle de cette maladie des plantes, indique le communique. De meme, tout vegetal importe non accompagne des documents phytosanitaires necessaires sera confisque et refoule ou detruit.

L'ONSSA signale que [beaucoup moins que]Xylella fastidiosa[beaucoup plus grand que] est une bacterie nuisible pour plus de 350 especes vegetales : olivier, rosacees a noyau, agrumes, vigne, chenes... C'est une maladie bacterienne qui peut etre transmise par le materiel vegetal et par des insectes vecteurs.

Fairouz El Mouden

Comment eradiquer la bacterie dans les foyers infectes?

Le protocole suivi en France consiste a arracher les vegetaux presentant des symptomes douteux et vegetaux hotes et les detruire apres un traitement insecticide pour eviter la dispersion des insectes vecteurs. Il favorise une surveillance renforcee des zones infectees pour s'assurer du caractere indemne de la zone. Le protocole prevoit aussi la conduite d'une enquete epidemiologique visant a identifier l'etendue de la maladie et les facteurs ayant declenche la maladie.

Copyright Casanet 2019. All rights reserved. Provided by SyndiGate Media Inc. ( Syndigate.info ).

COPYRIGHT 2019 SyndiGate Media Inc.
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2019 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Publication:Al Bayane (Al Dar Al Bayda', Morocco)
Date:Jun 13, 2019
Words:472
Previous Article:Residus - ALBAYANE.
Next Article:Quand l'APS pietine le droit et la deontologie - ALBAYANE.

Terms of use | Privacy policy | Copyright © 2019 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters