Printer Friendly

La star du [beaucoup moins que]petit ecran[beaucoup plus grand que] des annees 90, de retour.

Actualites Eecrit par DFE

[beaucoup moins que]Don't tell my dad[beaucoup plus grand que] de la chanteuse Farah

F arah Tahiri refait surface au Maroc. Mais cette fois, sous l'etiquette de chanteuse. Les [beaucoup moins que]enfants des annees 90[beaucoup plus grand que] la connaissent certainement. Il y'a plus de 20 ans, la petite [beaucoup moins que]journaliste[beaucoup plus grand que] faisait ses pas sur les ecrans nationaux. Son genie s'etait revele au grand jour dans l'emission pour enfants [beaucoup moins que]Al Khanat assaghira[beaucoup plus grand que], [beaucoup moins que]la mini chaine[beaucoup plus grand que]. Elle n'avait alors que 8 a 14 ans. En 6 ans, Farah Tahiri avait ravi les coeurs des telespectateurs. Aujourd'hui, elle a grandi et a tous les niveaux. Farah prepare un nouvel opus [beaucoup moins que]Influence Nord/Sud[beaucoup plus grand que] qui sera commercialise au Maghreb, Moyen-Orient et Europe d'ici la fin de l'annee 2015.

Depuis le debut du mois d'aout, la chanson [beaucoup moins que]don't tell my dad[beaucoup plus grand que], extrait de son opus de 12 chansons, circule sur les ondes radios nationales. Dans cette chanson, l'artiste franco-marocaine marie anglais et style musical marocain. Le melange tres rythme et dansant revele l'univers musical multiculturel de l'artiste franco-marocaine qui revient au [beaucoup moins que]bled[beaucoup plus grand que] pour [beaucoup moins que]partager sa passion pour la musique et ses chansons avec les habitants de son pays d'enfance cher a son coeur[beaucoup plus grand que].

Quelques annees apres son experience sur le petit ecran marocain, Farah s'installe en France. Elle ecrit, compose des chansons folk et rock. Ses themes naviguent entre histoires de filles, monuments de la musique arabe. Elle y imprime aussi son genie linguistique. Elle voyage entre le francais, l'anglais, l'arabe, l'espagnol et va plus loin, en [beaucoup moins que]invitant sur certaines de ses chansons la derbouka marocaine ou encore le Bohdan ecossais[beaucoup plus grand que]. En 2009, elle se distingue au cours de la competition francaise [beaucoup moins que]tremplins des chansons[beaucoup plus grand que]. Elle parvient a la finale. Ses chansons commencent alors a circuler sur les ondes radio francaises.

L'amour de l'aventure la fait traverser les frontieres de l'hexagone. Elle multiplie des voyages a travers l'Europe, notamment l'Ecosse. C'est alors que se revele en elle une envie profonde: incorporer de nouvelles varietes dans son repertoire. L'album [beaucoup moins que]on the way to holy Island[beaucoup plus grand que] (ile de la region des Scottish borders) voit ainsi le jour. Sa principale caracteristique: un melange homogene de folk, rock et de la musique celtique.

Cette annee, la jeune artistique franco-marocaine participe a plusieurs festivals en France, ailleurs, a des emissions de radio et de television. Elle sera tres prochainement au Maroc pour la promotion de son opus [beaucoup moins que]Influence Nord/sud et compte conquerir les coeurs du public marocain[beaucoup plus grand que].

Copyright Casanet 2015. All rights reserved. Provided by SyndiGate Media Inc. ( Syndigate.info ).

COPYRIGHT 2015 SyndiGate Media Inc.
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2015 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Publication:Al Bayane (Al Dar Al Bayda', Morocco)
Date:Aug 19, 2015
Words:505
Previous Article:La marocaine, en lice pour remporter le Cartier women's initiative Awards.
Next Article:Pour un terreau de culture commun.

Terms of use | Privacy policy | Copyright © 2021 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters