Printer Friendly

La necessaire adaptation.

L'adaptation de l'economie nationale aux nouvelles mutations que connait le monde est plus que jamais necessaire. Lors d'une conference de presse organisee, hier, par le Cercle d'action et de reflexion autour de l'entreprise avec le soutien de la Delegation de l'UE en Algerie, l'ancien DG du commerce exterieur, Mouloud Hedir, a appele les pouvoirs publics a anticiper par des mesures sur le plan economique pour eviter la crise financiere. Le conferencier, qui plaide pour une diversification de l'economie algerienne, a tenu a avertir que tous les signes indiquent que [beaucoup moins que] l'Algerie risque une crise economique aiguE1/2 dans les prochaines annees [beaucoup plus grand que]. Le conferencier evoque la crise financiere qu'a connue l'Algerie en 1985. En termes de diversification des exportations, Mouloud Hedir explique que l'Algerie est en queue de peloton des pays membres de l'OPEP. L'orateur donne l'exemple de l'Egypte qui, malgre une situation securitaire difficile, a pu multiplier, ces 20 dernieres annees, ses exportations. Abordant l'adhesion de l'Algerie a l'OMC, l'expert s'interroge : qu'est-ce qui bloque la concretisation de l'adhesion a l'OMC dont les negociations on debute il y a plus de 20 ans ? [beaucoup moins que] Il faut adopter une demarche de negociation anticipee. De toutes les facons, l'Algerie debourse plus de 65 milliards de dollars dans les implorations dont 10 milliards uniquement pour les produits alimentaires [beaucoup plus grand que], fait savoir le conferencier. Il enchaine avec la regle 51-49 qui, pour lui, doit etre revisee, car elle ne peut pas etre appliquee a tous les segments de l'economie. [beaucoup moins que] Il faut savoir que lors des negociations avec l'OMC, les 155 sous-secteurs se negocieront au cas par cas. Alors, pourquoi adopter cette regle de 51-49 pour tous les secteurs economiques ? [beaucoup plus grand que], dit-il. Abordant le volet exportation, Slim Othmani, patron de NCA Rouiba, met en exergue l'absence d'une politique qui pourrait motiver l'operateur economique a exporter ses produits. Il cite son experience avec la Tunisie qui, note-t-il, entrave tous les accords signes avec l'Algerie dans le cadre de l'accord de libre echange.

M. Benkeddada

Copyright 2014 Horizons Provided by SyndiGate Media Inc. ( Syndigate.info ).

COPYRIGHT 2014 SyndiGate Media Inc.
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2014 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Publication:Horizons (Algiers, Algeria)
Geographic Code:7IRAN
Date:Oct 15, 2014
Words:354
Previous Article:Le SG du ministere francais des AE aujourd'hui en Algerie.
Next Article:Entre necessite d'evolution et imperatif de regulation.

Terms of use | Privacy policy | Copyright © 2019 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters