Printer Friendly

La moitie du ciel triomphe a Paris.

Actualites Eecrit par Mohammed Bakrim

Panorama des cinemas du Maghreb et du Moyen Orient

A anniversaire special, invite special: le panorama des cinemas du Maghreb et du Moyen-Orient qui fete cette annee ses dix ans a choisi de celebrer le cinema marocain (du 31 mars au 19 avril). Une maniere de saluer les origines et un retour aux sources: le panorama etait ne en effet avec pour ambition premiere de presenter et de montrer le cinema marocain.

C'est d'ailleurs un cineaste marocain qui en est a l'origine Kamal Mahouti, l'enfant de Tiznit, avec le soutien de la salle de cinema l'Ecran a Saint Denis (Ile-de-France) et de sa dynamique equipe menee par le cinephile Boris Spire (fils du philosophe Arnaud Spire). Face au succes public et institutionnel rencontre, le panorama s'est ouvert sur d'autres cinematographies, celle du Maghreb qui en constitue le noyau, et du moyen orient au sens large. Les objectifs sont d'abord culturels et cinephiles:[beaucoup moins que]Permettre a une cinematographie emergente, encore peu diffusee en France, de rencontrer un public et de se faire connaitre. - Representer un large eventail de cinematographies du Maghreb et du Moyen-Orient avec un choix diversifie de films de qualite. - Parier sur sa capacite a transformer une perception parfois caricaturale des cultures musulmanes et arabes en permettant la decouverte de films a la fois passionnants, novateurs et singuliers.[beaucoup plus grand que] Le succes fut encore au rendez-vous. Grace a la qualite de la programmation qui privilegie un cinema d'auteur bien ancre dans ses choix culturels et esthetique et la convivialite en termes d'accueil et d'organisation. Le public n'est pas exclusivement communautaire ni strictement banlieusard. Le panorama est devenu un rendez-vous cinephile, apprecie pour la decouverte d'un cinema qui oscille entre le centre et la peripherie, pour paraphraser le titre de l'article que Les cahiers du cinema ont consacre au panorama. Cet interet de la celebre revue parisienne denote de l'importance du chemin parcouru pour que le Panorama accede au [beaucoup moins que]temple de la cinephilie[beaucoup plus grand que]. L'article souligne d'emblee [beaucoup moins que]alors que le monde des festivals bat de l'aile sous les coupes budgetaires, le Panorama des cinemas du Maghreb et du Moyen orient affiche une belle vitalite[beaucoup plus grand que] (Les Cahiers du cinema, avril 2015, page 55). Signe revelateur: l'article est illustre par une photo du film Adios Carmen de M. A. Benamraoui

C'est ainsi qu'un large panorama du cinema marocain a ete presente a l'occasion de cet anniversaire. Des films (longs et courts metrages) ont ete programmes dans differents sites de la ville. La grande nouveaute est que le festival s'est decentre et touche de plus en plus la capitale intra-muros avec notamment des projections a l'Institut du Monde arabe. Le 19 avril, lors de la soiree de cloture, la grande salle de l'IMA a abrite justement la projection du film, annonce comme [beaucoup moins que]film surprise[beaucoup plus grand que] dans le programme, La moitie du ciel d'Abdelkader Lagtaa, en avant-premiere parisienne, en presence de Jack Lang, president de l'IMA et grand amateur du cinema marocain, si ce n'est du Maroc tout court. Un public nombreux a assiste a la projection et a tenu a participer egalement au debat (voir photo). A. Lagtaa et une partie de l'equipe du film etaient presents et ont dialogue longtemps avec le public parisien.

Parallelement aux projections et rencontre avec le public, le Panorama organise aussi des rencontres professionnelles a l'instar de la table ronde qui a reuni Boris Spire du panorama, Sarim Fassi Fihri directeur du CCM, Abdelhak Elmantrach du Festival de Rabat atour de [beaucoup moins que]la diffusion des cinematographies du sud[beaucoup plus grand que]. Une note de presentation a ete preparee a cette a cette occasion; elle pose des questions qui nous semblent pertinentes a reprendre, pour elargir la reflexion a cette rive de la Mediterranee et eventuellement en faire un repere pour jauger des progres accomplis d'ici la prochaine edition: [beaucoup moins que]Quels sont les moyens existants et a mettre en oeuvre pour que ces cinematographies dites peu diffusees puissent rencontrer leur public ? Comment les circuits de la distribution et de l'exploitation independante peuvent-ils resister aux phenomenes de concentration ? Quelles aides le CNC met-il en place pour accompagner ces cinematographies, quelle strategie specifique pour les distributeurs ? Quel role jouent les festivals dans le reperage et la reconnaissance de ces films? Comment les lieux de diffusion independants et alternatifs parviennent-t-ils malgre tout a faire se rencontrer oeuvres et publics ? Le modele du Centre cinematographique marocain a permis un indeniable essor du cinema marocain dans les quinze dernieres annees; comment le CNC et le CCM peuvent-ils collaborer pour renforcer cette evolution; pouvons-nous imaginer d'etendre cette reflexion a d'autres pays du Maghreb et du Moyen-Orient ? Il s'agira de reflechir aux necessaires mutualisations de moyens entre acteurs de la filiere pour faire exister la diversite des films et des cultures[beaucoup plus grand que].

Copyright Casanet 2015. All rights reserved. Provided by SyndiGate Media Inc. ( Syndigate.info ).
COPYRIGHT 2015 SyndiGate Media Inc.
No portion of this article can be reproduced without the express written permission from the copyright holder.
Copyright 2015 Gale, Cengage Learning. All rights reserved.

Article Details
Printer friendly Cite/link Email Feedback
Publication:Al Bayane (Al Dar Al Bayda', Morocco)
Geographic Code:60NOR
Date:Apr 26, 2015
Words:836
Previous Article:Les ames Beethoven, Schumann, Brahms s'envolent dans le ciel d'Essaouira.
Next Article:Des matches barrages pour le titre mais aussi pour le maintien...

Terms of use | Copyright © 2018 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters